>>>       Tous les jardins virtuels       Echange de graines et plantes       Forum Jardinage       Identification de plantes       Calendrier lunaire
  Trop petit   
Jardin virtuel de landscaper
Nom : landscaper
Lieu : 93 - Seine Saint Denis
Membre depuis 2010

Notes : 4 / 0 / 1
Liste d'amis jardiniers :
Voir +   Ajouter à ma liste

Accueil

Visiter mon Jardin Virtuel

  - Les fleurs

  - Mes plantes d'intérieur

Fleurissez mon Jardin
Mes amis jardiniers
Livre d'or & Coup de coeur

Plantes d'appartement
Contact

 GRATUIT :
Magazine Jardin



Magazine
"Petit Jardin" sur
le jardin et les plantes






Lire le N°159
magazine jardinage
de Juillet


Le recevoir gratuitement





Plantes d'appartement :


Agrandir la photo
Un truc pour "maquiller" une plante qui pendouille


Un truc utilisé par les fleuristes pour redonner un air plus présentable à une plante qu'on a trop laissé sécher. Tout simple, un peu comme vous "rafraichissez une salade molle en la trempant dans l'eau tiède.
Au moment ou la plante à soif avec les feuilles qui pendouillent, molles, vous l'arrosez bien, évidemment, en profiter pour doucher le feuillage à l'eau pas glacée, c'est l'occasion.
Simplement ensuite, vous placez le pot couché, feuilles redressées à la main ou carrément à l'envers (des précautions pour que la terre ne tombe pas, bien sûr, -papier journal bourré autour du pot + sac plastique?)!
On attend deux, 2-3 heures que les feuilles soient à nouveau gorgées de sève, rigides, et les feuilles sont à nouveau dressées, l'air toutes neuves.
C'est particulièrement spéctaculaire sur les bégonias, les aralias ...
Là, je vous l'ai fait avec un Spathyphyllum, ça marche un peu mais sans sauter aux yeux !

Précision utile : à éviter de faire avec une plante récemment rempotée. Je viens d'ailleurs de me faire avoir en vous faisant des photos!!! -j'ai zappé l'épisode nettoyage de la baignoire!- lol
A éviter de refaire tous les mois quand même!

APRES
Ce serait plus concluant aussi si elle n'avait pas déjà séché ces derniers temps !!!

Douche
à l'eau froide/tiède

laisser reposer deux ou trois heures
Après donc l'étape "à l'envers" ratée et un rempotage, je vous l'ai faite "couchée" pour cette fois!




Agrandir la photo
Asparagus. Des plantes faciles et pas chères


Les Asparagus sont des plantes assez faciles, en parte parce qu'elles forment des racines de réserve (comme de petits tubercules blancs) ce qui leur permet de supporter des oublis d'arrosage. D'ailleurs, vous devez savoir que l'asperge des marchés se plante en terrain sableux, assez sec. Par chance, les autres espèces cultivées plus ou moins aussi.

On trouve dans les mini plants à 2€, assez couramment, les Asparagus sprengeri (presque "trop" connue celle-là), A. plumosus (ou setaceus) très utilisée avant par les fleuristes, A. falcatus (=feuilles en forme de faux) et A. myriocladus (traduc maison: à myriades de cladodes? -les cladodes étant les fausses feuilles des asperges)).

Toutes demandent une bonne lumière mais, pour une fois c'est vrai, craignent le soleil fort, un peu de soleil du matin ou du soir sera apprécié quand même.

Défaut et qualité en même temps, leur aspect ne devient pas "flétri" lorsqu'elles ont très soif. Si on les néglige un peu, qqs "feuilles" jaunissent d'abord puis les plus petits et vieux rameaux du bas...
Leur seul défaut c'est que si elles sont vraiment très sèches, les acariens les adorent. En particulier l'Asparagus plumosus qui apprécie plus d'humidité atmosphérique que les autres.
En dehors de ça, pas de maladies et jamais vu un seul puceron sur elles.

L'asparagus plumosus est lente à démarrer vraiment, au départ elle forme juste des rameaux courts et il faut parfois plusieurs années avant qu'elle émette ses longues tiges volubiles. En général elles meurent de soif avant ça simplement parce qu'on ne les a pas rempotées après achat... facile à éviter donc.

Les Asparagus falcatus et myriocladus grandissent beaucoup plus vite et je conseillerais de les rempoter directement dans un pot 2 ou 3 tailles au dessus du pot précédent. Elles le rempliront vite si vos arrosages sont assez réguliers. Dans de très bonnes conditions, en deux ans, on obtient un gros buisson fourni de 1.50 de haut. Un tuteur central est nécessaire.

Elles réagissent toutes très bien aux engrais, surtout au printemps ou leur croissance est plus forte mais elles n'ont pas de période de repos et poussent toute l'année.

Elles sont épineuses (petites épines à la base des rameaux latéraux, pas pour se défendre, simplement pour s'accrocher, les jeunes poussent sont collantes pour la même raison. Mais rien de dangereux, simplement faire attention lors des rempotages.

A part ça, élégantes dans leur feuillage et leur port naturel, pas chères, poussant vite, demandant peu de soin et pas trop de lumière... une bonne affaire en somme.

myriocladus -deux ans
C'est en fait le tiers du godet initial, les plans les plus vigoureux quand même, j'ai donné les deux petits pots restants