>>>       Tous les jardins virtuels       Echange de graines et plantes       Forum Jardinage       Identification de plantes       Calendrier lunaire
  mon jardin associatif   
Jardin virtuel de prady51420
Nom : prady51420
Lieu : 51 - Marne
Membre depuis 2021

Notes : 0 / 0 / 0
Liste d'amis jardiniers :
Voir +   Ajouter à ma liste

Accueil

Visiter mon Jardin Virtuel

  - Les fleurs

Fleurissez mon Jardin
Mes amis jardiniers
Livre d'or & Coup de coeur

permaculture
plantes
Petits arbres
Décorations
Nichoirs oiseaux
Hotels à insectes
Fleurs amies
Animaux
Outils fabriqués
Contact

 GRATUIT :
Magazine Jardin



Magazine
"Petit Jardin" sur
le jardin et les plantes






Lire le N°170
magazine jardinage
de Juillet


Le recevoir gratuitement





permaculture :


Agrandir la photo
Ecologie
Composter

Agissons pour notre planète.

Le jardin produit quantité de résidus: déchets de tonte et de taille, feuilles mortes, certains déchets de cuisine, transformez ces déchets en compost et vous obtiendrez un engrais et un amendement de qualité.

Pour une surface de 300 m2, un composteur de 1 m3 suffit. Au bout de 4 à 6 mois, l'amendement est prêt, il ressemble à du terreau.
Les engrais chimiques de synthèse sont à éviter.
Il faut privilégier des engrais organiques, issus du recyclage de diverses matières végétales ou animales pour apporter les sels minéraux aux plantes de manière progressive.

Faire de la prévention contribue à éviter les attaques de parasites ou de maladies. Vous pouvez placer un collier à glu autour du tronc de chaque arbre fruitier (piège les insectes), déposer des pièges à limaces ou des barrières de cendres autour des jeunes cultures, tendre des voiles fins sur les cultures sensibles à la mouche.


Tout cela dans le but de réduire les traitements.

La rotation des cultures
Les plantes potagères sont classées en 4 catégories aux besoins nutritifs spécifiques: les légumes graines, les légumes feuilles, les légumes racines et les légumes fruits.

La rotation la plus simple consiste à diviser le potager en quatre parties qui accueilleront chaque année une catégorie de légumes différents. Cette rotation permettra ainsi d'alterner les familles de plantes et de diminuer les risques de propagation de certains parasites et maladies restés dans le sol près de leurs hôtes favoris.

La rotation des cultures évite au sol de s'épuiser.

Associations bénéfiques au potager
Certaines plantes potagères poussent mieux en compagnie d'espèces particulières de fleurs ou de légumes. Certaines ont la particularité d'éloigner les parasites des végétaux cultivés dans leur voisinage. Vous retrouverez les plantes et fleurs amies ou ennemies dans chaque mode de culture de nos variétés. Les plantes très parfumées tels, l'oignon, l'oeillet d'inde, l'ail, le romarin, repoussent nombre de parasites perturbés par leur odeur.

Un arrosage responsable
Arroser à l'eau de pluie. Des économies qui tombent du ciel. Pour une maison de 150m2 au sol, vous pouvez récoltez jusqu'à 7000 litres d'eau de pluie par an. Celle-ci pauvre en sels minéraux, sans chlore ni fluor, plus douce que l'eau du réseau souvent calcaire et chlorée, et de plus à température ambiante est idéale pour les plantes.

Recouvrir le sol dès le début du printemps, empêche la pousse des mauvaises herbes. C'est aussi une façon efficace de limiter les arrosages. Enfin, cette couche apporte des matières organiques au fur et à mesure de sa décomposition.
Entretenir la biodiversité
Conserver un coin sauvage: Un oiseau sur huit est menacé de disparition dans le monde, un mammifère sur quatre, et un amphibien sur trois. la biodiversité risque de diminuer.

Au jardin, une mare épargnée, une rocaille entretenue reproduisent des milieux naturels indispensables. Au pied d'un mur, quelques graminées, des orties ou des pois de senteur sont aussi appréciés des chenilles et donc des papillons. Ces espèces participent à l'équilibre général de notre univers.

Les abeilles se font rares, si elles disparaissent, la planète jardin est menacée. Les jardiniers savent que les trois quarts des plantes sont pollinisées par ces insectes.

L'installation des fleurs mellifères nécessite peu d'effort et le résultat en sera bénéfique pour tous. Trèfle, coquelicot, luzerne, sainfoin, phacélia, lavande, romarin, thym forment un beau panel de plantes. Un bon début pour ralentir, le déclin des abeilles.




Agrandir la photo
paillage
les bonnes herbes

Le paillage
En plein dans l’esprit permaculture !
Le paillage a de très nombreux atouts. Aujourd’hui, c’est sa capacité à limiter
drastiquement les besoins de désherbage qui nous intéresse. Comme pour
l’occultation, le paillage joue sur la privation de lumière pour empêcher la
germination des graines.
Voici quelques exemples de paillis :
Efficacité
(temps de
décomposition)
Caractéristiques
Utilisation
optimale
Tontes de
pelouse 1 à 6 mois
Décomposition rapide
Fournisseur d’azote pour
les jeunes plantes
Au potager, sous
les massifs de
fleurs.
Humides, en
couche fine.
Sèches, en couche
épaisse.
Feuilles
mortes 6 mois à 2 ans Fourni un excellent humus
Arbres et arbustes,
cultures longues,
potager…
Broyat de
branches 1 à 3 ans
Facile à étaler, produit un
bon humus
Attention : nécessite
l’utilisation d’un broyeur à
végétaux
Vivaces, arbres,
arbustes, rosiers
Et tout le
reste…
Fougères : (6 mois d’efficacité) très bon paillage
Aiguilles de pin : (1 à 2 ans) partout, mais surtout sous les fraisiers
et myrtilles !
Feuilles de bambou : (6 mois à 1 an) elles sont adaptées partout !
 Mais n’oubliez pas
Le meilleur paillis est celui qui est disponible chez vous !
Pour être tranquille pendant plusieurs mois (voire années !) :
1. Désherbez soigneusement la zone (attention à ne pas enfouir les
herbes non désirées)
2. Si la terre est tassée, décompactez-la avec une fourche à bêcher.