>>>       Tous les jardins virtuels       Echange de graines et plantes       Forum Jardinage       Identification de plantes       Calendrier lunaire
  AU PETIT BONHEUR    
Jardin virtuel de Minouche.
Nom : Minouche.
Lieu : 81 - Tarn
Membre depuis 2009

Notes : 0 / 0 / 0
Liste d'amis jardiniers :
Voir +   Ajouter à ma liste

Accueil

Visiter mon Jardin Virtuel

  - Le jardin dans son ensemble

  - Les fleurs

  - Les massifs

  - Les arbres

  - Le coin d'eau

  - Les animaux et insectes

  - Mes plantes d'intérieur

  - Au gré des saisons

  - Les insolites

  - Photos divers

Fleurissez mon Jardin
Mes amis jardiniers
Livre d'or & Coup de coeur

Insectes et cie
Papillons
Insectes divers
Coccinelles
Gouttes
Contact

 GRATUIT :
Magazine Jardin



Magazine
"Petit Jardin" sur
le jardin et les plantes






Lire le N°191
magazine jardinage
de Juin


Le recevoir gratuitement





Insectes divers :


Agrandir la photo
Mouche coccinelle


Gymnosoma sp, diptère de la famille des Tachinides. Abdomen arrondi à soies réduites, parasite d'hémiptères, avec oeufs pondus sous les ailes.
Envergure : 6-8 mm




Agrandir la photo
Strangalie à forme de Capricorne


Judolia (Pachytodes) cerambyciformis, coléoptère de la famille des Cérambycides. Longicorne à tête armée de mandibules très puissantes.
Envergure : 7-12 mm




Agrandir la photo
Cantharide Malthinus flaveolus


Malthinus flaveolus, coléoptère de la famille des Cantharides.
Envergure : 10 mm environ




Agrandir la photo
Thomise enflée


Thomisus onustus, arachnide de la famille Thomisidae. Cette espèce est caractérisée par les coins arrières proéminents de son opisthosome. Cette araignée-crabe pratique la chasse à l’affût. Elle se camoufle en adaptant en quelques jours la couleur de son corps à la couleur des fleurs sur lesquelles elle est en attente de proies. Elle semble avoir une préférence pour les fleurs de bruyère.
Taille : femelle : 7 à 10 mm - Mâle : 2 à 4 mm




Agrandir la photo
Scolie hirsute


Scolia hirta, hyménoptère de la famille Scoliidae. Guêpe solitaire de belle taille, elle n'attaque pas l'homme. Corps trapu couvert de poils hérissés aux pattes robustes épineuses; larges bandes jaunes sur 2e et 3e segments abdominaux. Elle parasite les larves de scarabeides dont la cétoine dorée.
Envergure : 20 mm




Agrandir la photo
Saltique Arlequin


Salticus scenicus, petite araignée sauteuse au corps zébré. Elle a la particularité de faire des bonds de plusieurs centimètres sur ses proies suspendue à un fil de sécurité.
Taille : 5 mm




Agrandir la photo
Osmie cornue


Osmia cornuta, hyménoptère de la famille des Mégachilides. L'osmie, dite aussi "abeille maçonne" est une abeille solitaire, active dès les premiers beaux jours du printemps. Peu farouche, elle est une excellente pollinisatrice !
Envergure : 10 - 15 mm




Agrandir la photo
Lucane cerf-volant


Lucanus cervus, coléoptère de la famille des Lucanidae, il niche dans les cavités des vieux arbres et troncs morts en forêt comme dans le bocage. La gestion forestière en éliminant les vieux arbres et le bois mort, élimine à la fois son habitat et sa nourriture. Il est en forte régression dans les forêts d'Europe où il fait partie des espèces protégées.
Le lucane femelle ne montre pas l'impressionnante paire de mandibules que possède le mâle.
Le mâle ne vit qu'un mois, durant l'été.
Taille : 40 à 80 mm pour le mâle - 25 à 40 mm pour la femelle




Agrandir la photo
Anagcodes fulvicollis


Anagcodes fulvicollis, coléoptère de la famille des Oedémérides, antennes longues et filiformes, couleurs métalliques, tête allongée en forme de museau, élytres pointus plus ou moins écartés, mâles souvent avec fémurs postérieurs renflés (Photo : femelle)




Agrandir la photo
Zicrona caerulea


Zicrona caerulea, hétéroptère de la famille Pentatomidae. Cette jolie punaise, aux reflets métalliques, est grande prédatrice de larves de doryphores, chrysomèles, elle s'attaque aussi aux altises et chenilles. Bref, une alliée du jardin !
Envergure : 7 mm




Agrandir la photo
Heterotoma planicornis


Heterotoma planicornis, hémiptère de la famille des Capsides - Petit Miride prédateur commun sur les plantes basses - Deuxième article des antennes très épaissi et aplati
Envergure : 5 mm




Agrandir la photo
Capsodes gothicus


Capsodes gothicus, hémiptère de la famille des Capsides.
On différencie les punaises des autres insectes par leurs ailes superposées l’une sur l’autre et posées à plat sur leur corps. La texture de leurs ailes est aussi très importante. Les ailes antérieures (celles du dessus), que l’on nomme hémélytres, sont coriaces à la base et membraneuses aux extrémités




Agrandir la photo
Caloptéryx vierge


Calopteryx virgo, belle demoiselle de la famille des Agrionides ou Calopterygides - Le caloptéryx vierge mâle adulte a un corps vert et de larges ailes presque entièrement bleues, opaques - Il existe plusieurs sous-espèces avec des variantes
Le corps de la femelle est de couleur vert, vert-jaune ou brun métallique, parfois même bleu-vert
Elle a les ailes plus claires, brunâtres
Le caloptéryx vierge fréquente surtout les petits ruisseaux aux eaux rapides, même ombragés
Longueur moyenne : 45-48 mm




Agrandir la photo
Dexia rustica


Dexia rustica, diptère de la famille des Tachinides - L'adulte est hérissé de soies, larve endoparasite des petits "Hannetons" - Espèce autrefois commune mais en régression suite à la régression des "Hannetons"
Envergure : 10 à 14 mm




Agrandir la photo
Forficule (Perce-oreille)


Forficula auricularia, dermaptère de la famille Forficulidae, cet insecte nocturne est facile à reconnaître grâce aux deux appendices en forme de pinces qui terminent l'abdomen - Il se nourrit entre autres de petits insectes, tels les pucerons, d’acariens - Il peut également endommager les plantes (jeunes pousses, feuilles, fleurs, fruits et légumes mûrs) lorsqu’il est présent en grand nombre





Agrandir la photo
Lepture porte-coeur


Corymbia (Brachyleptura) cordigera, coléoptère de la famille des Cerambycides - Elytres rouge cerise avec tache suturale cordiforme variable, ses longues antennes expliquent que la lepture porte-coeur appartient aux longicornes - Le bout des élytres noir est aussi une de ses caractéristiques - On peut l'observer sur les ombellifères ou les fleurs de ronces - Commun dans le Midi
Milieu : vergers et bois
Taille : 14 à 20 mm




Agrandir la photo
Mangore petite bouteille


Mangora acalypha, arachnide de la famille Araneidae - Très jolie petite araignée dont on peut admirer le dessin particulier de l'abdomen
Taille: 3 mm environ




Agrandir la photo
Agrion jouvencelle


Coenagrion puella, zygoptère - Fine demoiselle bleue commune - On la trouve près des mares et ruisseaux à faible débit - L'espèce se rencontre de mai à septembre - Les larves, carnassières, se développent sous l'eau et se métamorphosent au printemps suivant
Taille : 30 mm de long




Agrandir la photo
Anthrène


Anthrenus verbasci, coléoptère de la famille Dermestidae - Corps arrondi court, écailles blanches ou rouges sur fond brun ou noir - Antennes claviformes : "massue" - Adulte floricole commun (larves de 4-5 mm jaunâtres hérissées de poils bruns très courts avec en plus des poils plus longs et raides sur les côtés et à l'extrémité postérieure) - Ses larves attaquent tapis, fourrures ...
Taille : environ 3 mm





Agrandir la photo
Ephémère


Ephemera vulgata ou "Mouche de mai des pêcheurs", éphéméroptère de la famille Ephemeridae - Les éphémères doivent leur nom à la brièveté de leur vie - Après plusieurs mois, voire plusieurs années, jusqu’à 3 ans de vie larvaire, elles éclosent pour vivre à l’air libre seulement quelques heures voir un jour, juste le temps de s’accoupler avant de revenir à la surface de l’eau pour pondre et mourir - Les Ephémères ( hémimétaboliens) sont les seuls insectes à effectuer une mue au stade ailé (caractère archaïque qui existait chez les ancêtres des insectes actuels)
Ces insectes présentent en outre une grande sensibilité aux pollutions et aux modifications anthropiques des milieux, ce qui permet de les utiliser dans les indices biotiques à la surveillance des cours d'eau
Taille : mâle : 14 à 20 mm




Agrandir la photo
Scatophage stercoraire


Scatophaga stercoraria ou "Mouche à merde", diptère de la famille des Scatophagides - Mouche très commune aux larves coprophages et zoophages, pilosité abondante rousse chez le mâle et pilosité faible grise chez la femelle - Elle vit sur ou au voisinage des excréments des mammifères (bouses, crottes, crottins...)
Taille : 5 à 12 mm




Agrandir la photo
Punaise du chou


Eurydema oleracea, hémiptère de la famille des Pentatomides - Punaise parasite des choux, au corps assez plat, couleur noire avec des reflets métalliques verts ou bleus - Les taches peuvent varier du blanc ivoire au rouge vif
Biotope : Lisières, friches, jardins
Envergure : 6 à 7 mm




Agrandir la photo
Empis opaca


Empis opaca, diptère de la famille des Empidides - Prédateur de mouches, moucherons et moustiques - Trompe rigide longue, tête sphérique, fémurs bruns, bandes longitudinales noires thoraciques - Le mâle pratique le "don nuptial" pour l'accouplement : la femelle peut abandonner le don nuptial qui peut être ramassé par un autre mâle qui l'offre à une autre femelle ! - Larves cylindriques allongées prédatrices (de larves, de cochenilles, d'Acariens ...) vivant dans l'humus, le bois décomposé ou même dans l'eau
Taille : 7 à 9 mm





Agrandir la photo
Punaise des plantes


Stenodema laevigata, hémiptère de la famille des Mirides (ou Capsides), la plus vaste famille d'Hémiptères : plus de 7000 espèces mondiales (mais il y en a surement beaucoup plus quand on aura fait l'inventaire des espèces forestières tropicales) - Stenodema laevigata, un insecte abondant, élancé, aux longues antennes, à la couleur variant du vert au beige
Taille : 8 à 9 mm




Agrandir la photo
Scutigère


Scutigera coleoptrata, chilopode de la famille des Scutigérides - L'animal a de longues pattes effilées et cerclées alternativement de bandes sombres et de bandes claires. Contrairement à ce que laisse croire son nom commun de mille-pattes des maisons, la scutigère est un centipède et non un millipède. Elle porte donc une seule paire de pattes par segment - Ce prédateur actif contribue au contrôle des populations d'insectes et de petits arthropodes
Taille : Jusqu'à 2,6 cm de long




Agrandir la photo
Olibrus sp


Olibrus sp, coléoptère de la famille des Byrrhides - Longues antennes fines terminées par une massue de 3 articles, ovalaire, plus ou moins brillant
Taille : environ 2 mm




Agrandir la photo
Dytique bordé


Dytiscus marginalis, coléoptère de la famille des Dytiscides - Hydrocarabique d'eaux calmes, excellent nageur mais marcheur maladroit ! Coléoptère aquatique bien adapté au milieu par son corps fuselé et aplati, ses pattes arrière plates comme des rames avec une frange de soies natatoires, mais s'il sait nager, il est toujours un animal terrestre obligé de remonter à la surface pour respirer; cela n'exclut pas la possibilité de voler des adultes qui se déplacent la nuit pour changer de mare ou de rivière - Derrière sa bouille sympathique, le dytique est un redoutable carnassier, les larves, aussi voraces, sont appelées "Tigres d'eau douce" - Les dytiques vivent dans les eaux douces à l'état adulte et larvaire - Dulçaquicole (eaux douces calmes : lacs, étangs, mares, rivières à végétation aquatique présente) - Forme massive, ovalaire , coloration sombre
Taille : 30 à 35 mm




Agrandir la photo
Ophion sp


Ophionine, hyménoptère de la famille des Ichneumonides, une famille à l'instinct remarquable - les Ophions comme la plupart des ichneumons sont des insectes dits utiles car ils s'attaquent à des espèces potentiellement ravageuses, notamment dans les jardins - L'Ophion, insecte nocturne est principalement utilisé pour combattre certaines proliférations de chenilles dans lesquelles il pond ses oeufs
Taille : 25 mm environ




Agrandir la photo
Nid de guêpe Polistes dominulus


Le nid caractéristique, toujours aérien en forme de parasol, est constitué d'un seul rayon horizontal ou vertical mais le plus souvent orienté vers le bas, il est attaché au substrat par un fin pédoncule fait d'un papier assez mince et jamais recouvert d'une enveloppe - Malgré son apparence fragile, ce nid aérien est très résistant - Sa taille dépasse rarement celle d'une main ouverte et contient entre 15 et 200 individus environ - 0n le trouve souvent collé sous une tuile, sur une tige d'arbuste ...




Agrandir la photo
Nid de guêpe Polistes dominulus
Suite

Au printemps, la fondation du nid se fait par une reine unique - Elle construit un nid contenant de 20 à 30 cellules juxtaposées destinées à recueillir les oeufs - Après avoir construit la première cellule, elle construit les autres autour de la première de façon à former une construction hexagonale caractéristique
La reine qui fonde la nouvelle colonie est souvent rejointe au printemps par d'autres jeunes reines - Ces auxiliaires, qui peuvent être de deux à six, ont un statut de subordonnées - Elles perdent graduellement leur capacité à se reproduire et entre-temps, la vraie reine mange les œufs qu'elles pondent - Les auxiliaires ont tendance à se joindre à une reine issue de la même colonie qu'elles





Agrandir la photo
Bourdon des pierres


Bombus lapidarius, hyménoptère social mellifère de la famille des Apidae - Pilosité dense - Les bourdons ont une intense activité de butinage du lever du soleil au crépuscule donc plus longtemps que l'abeille et à des températures plus basses d'où leur importance au printemps (les conditions météo défavorables ont moins d'influence sur leurs activités de butinage que les autres pollinisateurs) - ils sont donc plus efficaces sous climat frais et humide pour polliniser les arbres fruitiers et légumineuses fourragères...
Ils ont d'autre part une "langue" plus longue que les abeilles et munie à son extrémité d'un pinceau de longs poils ce qui leur permet de visiter des nectaires plus profonds
Période de vol : Avril à octobre
Habitat : Prairies et champs fleuris
Taille : ouvrière et mâle font au maximum 16 mm - la reine : 20 mm




Agrandir la photo
Phasme


Leptynia hispanica, de la famille des Pachymorphides - Le phasme est un insecte remarquable par son allongement et l'étrangeté de sa forme - Mimétique herbivore, plus précisément phytophage (qui se nourrit de substances végétales) - Il se fond dans son environnement en imitant à la perfection brindilles, feuilles, lichens - On parle dans ce cas d'homotypie et d'homochromie (même forme,même couleur) - On trouve 4 espèces sur le territoire français,essentiellement dans la moitié sud du pays
Taille : mâle : 45 mm environ




Agrandir la photo
Tenthrède du frêne


Macrophya punctumalbum, hyménoptère de la famille des Tenthrèdinides - Mouche à scie à l'abdomen noir avec stries jaunes sur les cotés, scutellum blanc, fémurs postérieurs rouges, tibias postérieurs noirs avec une tache blanche à la partie apicale
Taille : 11 à 12 mm





Agrandir la photo
Taon des Sudètes


Tabanus sudeticus, diptère de la famille des Tabanidés - Grande mouche au corps trapu, à la tête large et aux antennes robustes - La femelle s'attaque aux grands mammifères pour sucer leur sang et inflige des morsures douloureuses - Les pièces buccales de la femelle sont conçues pour découper le cuir des mammifères - Le taon des sudètes a un vol rapide qui produit un bourdonnement assez profond et sonore - Insecte diurne
C'est le diptère d'Europe le plus lourd
Taille : 19 à 24 mm




Agrandir la photo
Xanthogramma pedissequum


Xanthogramma pedissequum, diptère syrphide de la famille des Syrphides - Face et front jaune, pattes jaunes, fémurs 3 annelés de brun - Mouche héliophile au vol très rapide - L'adulte est floricole et les larves aphidiphages (qui consomment des pucerons)
Envergure : 10 à 12 mm





Agrandir la photo
Thenthrède du rosier


Arge pagana, hyménoptère très commun de la famille des Argides - Comme l'Arge rosae, elle dépose ses oeufs au fond d'un sillon qu'elle ouvre en actionant sa tarière-scie dans une branche en suivant le fil du bois - Le sillon est ensuite comblé par une sécrétion provenant des glandes collétériques (sécrétion qui sert à cimenter les oeufs entre eux)
Les larves de thenthrède sont des fausses-chenilles
Plantes les plus sensibles : rosier, spirée, groseillier, iris
Envergure : 7 à 10 mm




Agrandir la photo
Stictopleurus punctatonervosus


Stictopleurus punctatonervosus, punaise terrestre de la famille des Rhopalides - Tête large et antennes de 4 articles - Phytophage
Taille : 8 mm




Agrandir la photo
Panorpe ou Mouche-scorpion


Panorpa meridionalis, mécoptère de la famille des Panorpidae - Il se nourrit de cadavres frais d'insectes - Larves terrestres ressemblant à des chenilles (erucoïde) broyeuses à 8 paires de pattes abdominales
Biotope : Lieux ombragés








Agrandir la photo
Panorpe ou Mouche-scorpion
Suite

Cet insecte se caractérise par une tête prolongée en un long bec ou rostre terminé par des pièces buccales de type broyeur et chez le mâle, le bout de l'abdomen recourbé vers l'avant, d'où le nom de Mouche-scorpion
Envergure : entre 9 et 25 mm suivant l'espèce




Agrandir la photo
Thenthrède du rosier


Arge rosae ou Hylotome du rosier, hyménoptère de la famille des Argides - Mouche à scie très commune, les oeufs sont déposés en une ligne parallèle sur la tige
Taille : 7 à 10 mm




Agrandir la photo
Larve de punaise verte ponctuée


Nezara viridula, hémiptère - les jeunes larves sont principalement noires puis deviennent vertes
Taille : 11 à 15 mm
Habitat : bois, jardins, champs




Agrandir la photo
Phasie crassipenne


Ectophasia crassipennis, diptère de la famille des Tachinides ou Tachinaires, mouche à l'abdomen large, commune à la fin de l'été sur ombelles de "grande berce" et "carotte sauvage" et aussi sur achillées et sur asters - Espèce très variable
Taille : 5 à 9 mm




Agrandir la photo
Guêpe maçonne


Ancistrocerus nigricornis, hyménoptère de la famille des Euménides - Guêpe solitaire, prédateur (+ floricole)
Ces guêpes construisent des nids dans des cavités naturelles avec de l'argile (mortier), contenant une ou plusieurs cellules - les femelles y déposent 1 oeuf avec des proies paralysées destinées à nourrir la larve à son éclosion - Ces proies sont le plus souvent des chenilles mais aussi des larves de Coléoptères ou d'Hyménoptères - Après la ponte, la cellule est operculée par un couvercle de boue
Taille : 13 mm




Agrandir la photo
Guêpe commune


Paravespula (vespula) vulgaris, hyménoptère de la famille des Vespides - Guêpe "papetière" ou "cartonnière", sociale - Floricole, frugivore (+ prédateur) - Echancrure interne de l'oeil jaune - Le nid peut atteindre 2000 individus (bois et jardins)
Taille : 11 à 14 mm




Agrandir la photo
Punaise des plantes


Closterotomus norwegicus, hémiptère de la famille des Mirides ou Capsides - 2 points foncés sur le pronotum, marques noires à la base du scutellum variables (présentes ou absentes), épines tibiales courtes - Punaise terrestre commune en juillet
Taille : 7 à 8 mm




Agrandir la photo
Gastrophysa polygoni


Gastrophysa polygoni, coléoptère de la famille des Chrysomélides - Les quatre premiers articles antennaires, le pronotum et les pattes sont roux sauf les tarses foncés, la tête est noire et les élytres verts ponctués - Insecte phytophage (qui se nourrit à partir de végétaux)
Taille : 3,5 à 5 mm




Agrandir la photo
Agrion aux pattes larges


Platycnemis pennipes, Demoiselle de la famille des Platycnémides - Les femelles ont souvent les tibias moins larges que les mâles et l'extrémité de l'abdomen n'est que peu marqué de noir
Taille : 32 à 35 mm




Agrandir la photo
Agrion élégant


Ischnura elegans, odonate, petit zygoptère de trois centimètres de long à l'abdomen noir bronze - Les mâles matures ont le thorax bleu pâle, des yeux bleus marqués de noir sur le haut - La reproduction de l'espèce peut être observée pendant tout l'été




Agrandir la photo
Petite nymphe au corps de feu


Pyrrhosoma nymphula - "Demoiselle", elle se reconnait aisément à son corps rouge feu cerclé de fines bandes noires - elle se pose fréquemment sur la végétation - son vol est assez lent et nonchalant - elle se nourrit de petits insectes et pucerons - on peut la voir dès le mois d'avril et jusque fin août - son aire de répartition est large sur toute l'Europe, sauf l'extrême nord
Taille : 30 à 35 mm




Agrandir la photo
Oxyne des Achillées


Oxyna flavipennis - Mouche des fruits, diptère de la famille des Trypétides - Jolie petite mouche très abondante l'été - Nuisible pour les fruits
Taille : 3 à 4 mm




Agrandir la photo
Spilostethus pandurus


Spilostethus pandurus, hémiptère de la famille des Lygaéides - Punaise terrestre au rostre piqueur suceur - Cette punaise "rouge et noire" se caractérise par un point blanc vers le milieu de la membrane et un pronotum barré de deux bandes transversales noires - Elle possède deux glandes prothoraciques dorsolatérales capables de secréter des substances répugnantes pour les prédateurs - Polyphage se nourrissant de fleurs et de graines de nombreuses plantes et pouvant causer des dégâts aux récoltes
Taille : 13 à 15 mm




Agrandir la photo
Rhopalus subrufus


Rhopalus subrufus, hétéroptère - Petite punaise terrestre de la famille des Rhopalidae - Phytophage, elle se rencontre de la mi-avril à la mi-novembre - Les adultes pondent puis hibernent dans les débris végétaux
Milieux : On la trouve souvent sur la végétation basse, dans les espaces dégagés, clairières
Taille : 8 mm




Agrandir la photo
Tenthrède verte


Rhogogaster viridis, hyménoptère de la famille des Tenthredinides - Couleur verte caractéristique - Cette mouche à scie n'a pas bonne réputation, on lui prête de nombreux dégâts dans les jardins
On appelle les tenthrèdes, "mouches à scie", à cause de l'organe de ponte acéré de la femelle ressemblant à une scie
Taille : 10 à 13 mm




Agrandir la photo
Otite élégante


Otites formosa, diptère trypédien de la famille des Ulidiidae - Tête rouge, antennes et palpes jaune orangé, tour des yeux maquillé de blanc - Otites formosa mérite bien son nom d'Otite élégante - Espèce floricole - S'observe principalement sur les apiacées (ombellifères)
Taille : 4 à 10 mm




Agrandir la photo
Clytre lustré


Clytra laeviuscula, ou clytre du Saule, coléoptère de la famille des Cerambycidae - Tête, pronotum brillant noir et écusson noir, élytres rouge-orangé avec taches transversales et humérales noires - Attitude "faisant le mort" avec les pattes repliées sous l'abdomen
Taille : 8 à 10 mm




Agrandir la photo
Oedemère ochracé


Oedemeria podagrariae, coléoptère de la famille des Oedemerides - L'oedemère ochracé se reconnaît à sa couleur ocre métallique et ses élytres qui se séparent pour laisser apparaître le bout de ses ailes - Comme chez l'oedemère noble, les mâles se distinguent par leurs cuisses renflées aux pattes postérieures - Cette particularité explique le nom oedemera qui dérive comme oedème du grec oidêma qui signifie tumeur, grosseur mais cette grosseur lui confère un caractère noble - Espèce commune, elle se nourrit du pollen des fleurs et peut être observée sur diverses espèces de plantes d'avril à août, surtout au cours des journées chaudes et ensoleillées
Milieux : jardins, prés fleuris, haies
Taille : 8 à 10 mm




Agrandir la photo
Cercopis intermedia


Cercopis intermedia, homoptère de la famille des Cercopides - Petite cigale à la coloration noire et rouge, bande externe presque rectiligne ne suivant pas la courbure de l'extrémité des ailes, dessins rouges très réduits par rapport aux deux autres espèces présentes en France - Pattes noires et en partie rouges - Se rencontre dans les prairies, lisières des bois, haies, jardins, dans les lieux chauds mais aussi dans les endroits humides - Vit sur les végétaux herbacés dont il perce les tissus à l'aide de son rostre puissant pour en sucer les sucs dont il se nourrit à l'état de larve comme à celui d'adulte (imago)
Lors de l'accouplement, les partenaires sont disposés à 45°
Longueur : 6 à 10 mm




Agrandir la photo
Oedemère noble


Oedemera nobilis, coléoptère de la famille des Oedemerides - Antennes longues et filiformes, couleurs métalliques - Tête allongée en forme de museau - Le mâle avec des fémurs postérieurs enflés (photo)
Insecte pollinisateur
Taille : 8 à 10 mm




Agrandir la photo
Clairon des abeilles


Trichodes apiarus, coléoptère de la famille des Cléridés - Couleurs vives, forte pilosité
Le clairon des abeilles se nomme ainsi car ses larves vivent en prédatrices dans les nids d'abeilles et les ruches - Trichodes pourrait évoquer les 3 (tri) bandes, en fait, il traduit l'aspect de cheveux déliés des poils qui couvrent le thorax - Ce coléoptère peu commun se rencontre de mai à juillet sur les fleurs et plus particulièrement les ombellifères
Milieu : jardins,champs
Taille : 10 à 16 mm








Agrandir la photo
Chrysope commune


Chrysoperla carnea, névroptère de la famille des Chrysopidae, yeux globuleux brun-rougeâtre, ailes membraneuses transparentes - Elle constitue un ennemi naturel de certains ravageurs en arboriculture - Larves polyphages
Milieux : zones boisées, jardins
Taille : 10 à 15 mm de long (25 mm avec les ailes)





Agrandir la photo
Ichneumon Amblyteles armatorius


Amblyteles armatorius, hyménoptère de la famille des Ichneumonidae - Corps allongé, antennes non coudées longues, endoparasite de chenilles de noctuides (papillons)
Taille : 13 mm environ




Agrandir la photo
Melanocoryphus albomaculatus


Melanocoryphus albomaculatus, hémiptère de la famille des Lygaéides, punaise terrestre - Commun sur les plantes basses et arbustes
Taille : 5 mm environ




Agrandir la photo
Chryside enflammée


Chrysis ignita, "Chryside commune ou enflammée", hyménoptère de la famille des Chrysides ou "guêpes-coucou" - belles couleurs iridescentes variables - La plus commune en France, pond dans les nids d'Odynères et Eumènes..
Taille : 0,5 à 1 cm




Agrandir la photo
Cantharide rustique


Cantharis rustica, coléoptère de la famille Cantharidae - Elle se distingue par la présence de grandes zones rouges sur les cuisses, tache noire pronontale centrale - Elle se nourrit de petits insectes et de bourgeons - La larve se nourrit aussi de petits insectes et mollusques - elle vit sous les feuilles et hiverne dans le sol
Milieu : prés,bois,bords des chemins
Taille : 10 à 15 mm




Agrandir la photo
Empis marqueté


Empis tessellata, diptère de la famille Empitidae - corps brun cendré, pattes noires, abdomen marqué de noir, trompe longue droite et indurée - Se nourrit de divers insectes mais butine aussi les fleurs
Taille : 9 à 11 mm




Agrandir la photo
Centrote cornu ou Demi-diable


Centrotus cornutus, homoptère de la famille des Membracides - cigale bossue, voila un insecte étrange, bien discret et qui se confond admirablement avec une épine
Taille : 7 à 8 mm




Agrandir la photo
Grand capricorne


Cerambyx cerdo, coléoptère de la famille Cerambycidae - Le grand capricorne ou capricorne ouvrier ne peut être confondu avec aucune autre espèce, en effet, la taille de ses antennes (ses cornes) est caractéristique - Cette espèce est une des plus grandes espèces de longicornes d'Europe - Il se rencontre dans les forêts de vieux chênes et en particulier sur la sève des arbres blessés
Il vole le soir et la nuit
Sa larve vit dans l'écorce puis dans l'aubier où elle creuse des galeries - Le grand capricorne est une espèce totalement protégée au niveau national
Taille : 24 à 53 mm
Milieu : bois de feuillus





Agrandir la photo
Juvénile de decticelle cendrée


Pholidoptera griseoaptera, orthoptère de la famille Tettigoniidae - Sauterelle à la coloration variable du brun/gris à brun/jaune
Elle aime les bains de soleil d'après-midi, période où elle est la plus active
Habitat : lisières de forêts, bandes arbustives ...
Taille : 15 à 18 mm (femelle) - 13 à 15 mm (mâle)




Agrandir la photo
Cicindèle champêtre


Cicindela campestris, beau coléoptère vert, parfois bleu de la famille des Carabidae - C'est un insecte chasseur redoutable d'une grande rapidité et d'un appétit féroce. Elle attrape ses proies à la course et effectue des vols courts en cas de danger. Sa larve, également carnivore, vit dans un terrier vertical où elle attend qu'une proie passe à sa portée - la cicindèle la plus commune en France, surtout dans le Midi - Il y a des variantes portant l'étendue des taches claires
Taille : 12 à 15 mm
Habitat : milieux ouverts.
Période d'apparition des adultes : mars à septembre.




Agrandir la photo
Carabe doré


Carabus auratus, le "carabe doré" ou "jardinière", est un coléoptère de la famille Carabidae - formes élancées, tête bien dégagée, antennes longues et noueuses (quatre premiers articles antennaires et pattes rousses, tarses toujours plus foncés)
Les carabes vivent dans les haies, sous les branchages et sous les pierres en particulier sur les sols argileux et limoneux - À l'occasion, ils grimpent dans les arbres - On peut les trouver dans un rayon maximal de 70 mètres autour de leur "camp de base" - Actif au cours de la journée, c'est un ami du jardinier car il consomme les parasites tels que limaces, escargots, carpocapse des pommes et des poires, mais également les vers de terre - Il saisit ses proies avec ses mandibules et leur applique une sécrétion digestive avant de les consommer - Il existe de nombreuses sous-espèces locales, en forte régression à cause des traitements chimiques
Les carabes ne volent pas et vivent environ deux ans
Taille : 17 à 20 mm





Agrandir la photo
Cardinal à tête rouge


Pyrochroa serraticornis, coléoptère de la famille des Pyrochroides - Les antennes sont pectinées chez le mâle (photo) et dentées chez la femelle, couleur écarlate, corps aplati et élargi en arrière - La tête et le pronotum sont entièrement rouges - Les larves sous les écorces chassent les larves xylophages
Taille : 10 à 14 mm




Agrandir la photo
Agriotes gallicus


Agriotes gallicus, coléoptère de la famille Elateridae ("taupins") - formes allongées, étroites, aux pattes courtes et grêles ramenées sous le corps en position de repos - coloration terne, la tête courte est encastrée dans le prothorax
Chez les Coléoptères, seule la 2e paire d'ailes membraneuses (très grandes une fois dépliées) est apte au vol
Taille : environ 6 mm




Agrandir la photo
Abeille solitaire andrena cineraria


Andrena cineraria, hyménoptère de la famille des Andrénides - cette abeille solitaire est caractérisée par sa bande noire au centre du thorax
Visible en mars - avril
Taille : 10 à 15 mm




Agrandir la photo
Cétoine hérissée ou cétoine velue


Tropinota hirta, coléoptère de la famille des Cetoniidae, elle apparait d'avril à septembre - On peut l'observer dans les vergers (sur les fleurs de pommiers, poiriers ...) et sur diverses fleurs du jardin (tulipes, narcisses, lupins) ou sur les fleurs sauvages (marguerites, chardons, scabieuses ...) en train de se nourrir de fleurs (espèce floricole) - les larves de la cétoine hérissée sont saproxylophages, c'est-à-dire qu'elles ne consomment que le bois mort
Taille : 8 à 13 mm




Agrandir la photo
Cétoine grise


Oxythyrea funesta, le drap mortuaire est le nom vernaculaire de la cétoine funeste ou cétoine grise, coléoptère cétonidé - Sa forme est très ressemblante à la fameuse cétoine dorée
Sa particularité : dévorer les fleurs d’iris et de roses notamment - Il agit entre avril et juillet, au moment ou les floraisons printanières sont au firmament et ses dégâts peuvent être considérables - cet insecte se reproduit dans le terreau des arbres pourris essentiellement
Taille : 10 à 15 mm




Agrandir la photo
Mouche des fruits


Euleia heraclei, diptère de la famille des Trypetides ou Tephritides - jolie petite mouche très abondante en été sur les fleurs, herbes et fruits, facilement, identifiable aux beaux motifs marbrés et sombres des ailes - Les trypetides sont nuisibles aux fruits par leurs larves ou "asticots" - "Mouches des agrumes" qui parasitent pêches, cerises, olives, asperges... au niveau mondial, elles ont un impact économique dans la filière fruits et font donc l'objet, pour certaines, d'une lutte biologique
Taille : 4 à 6 mm




Agrandir la photo
Guêpe dolichovespula sp


Dolichovespula sp, hyménoptère de la famille des Vespides - guêpe à joues longues, tache jaune étendue à l'échancrure de l'oeil - elle se nourrit à l'état adulte du nectar de certaines fleurs et de la chair tendre et sucrée des fruits mûrs
Taille : 15 à 19 mm




Agrandir la photo
Abeille des sables


Andrène proche d'Andrena chrysoceles - poils brun-roux sur le thorax, pilosité abondante et hérissée abdominale, brosses collectrices sur les tibias - apparition précoce dès le mois de mars
Taille : 13 à 15 mm





Agrandir la photo
Deraeocoris ruber


Deraeocoris ruber, hémiptère - autre forme, il se nourrit d'acariens et de pucerons
Taille : 5 à 6 mm




Agrandir la photo
Ichneumon cryptine


Ichneumon cryptine, hyménoptère de la tribu des Cryptini - étranglement très étroit plus ou moins long, séparant le thorax de l'abdomen
Les Ichneumons sont très utiles en tuant une quantité énorme de chenilles nuisibles (voir ichneumon gasteruption sp), la tarière peut atteindre chez certains, trois fois la longueur du corps (Rhysse)
Taille : 10 à 15 mm




Agrandir la photo
Guêpe germanique


Vespula (paravespula) germanica, hyménoptère de la famille des Vespidae - grande guêpe sociale, bandes latérales du prothorax élargies au centre vers le bas - tempe entièrement jaune, bandes et points noirs séparés sur le dos - nid souterrain pouvant héberger plus de 5ooo individus
Taille : reine : 17 à 20 mm - mâle : 13 à 17 mm - ouvrière : 12 à 16 mm




Agrandir la photo
Trichie fasciée


Trichius fasciatus, coléoptère de la famille des Cetoniides - corps poilu, thorax brun foncé, élytres jaunes avec trois bandes transversales noires
Visible dans les endroits ensoleillés sur les ombellifères, l'aubépine, l'églantier et la ronce
La larve se nourrit du bois des arbres pourrissants comme le hêtre, l'aulne, le bouleau - elle se nymphose dans le bois à l'intérieur d'un cocon de sciures et d'excréments
Milieu : en plaine et basse montagne
On le rencontre de juin à août
Taille : 9 à 12 mm




Agrandir la photo
Abeille


Apis mellifera, hyménoptère social mellifère
La reine : femelle fertile qui vit de 4 à 5 ans, porte un aiguillon lisse, développement en 16 jours
Les mâles ou "faux-bourdons" : plusieurs centaines, fertiles, vivent de 3 à 4 mois, pas d'aiguillon, développement en 25 jours
Les "ouvrières" : femelles stériles, plusieurs milliers, aiguillon barbelé, vivent 2 mois, développement en 21 jours (photo)





Agrandir la photo
Syritte piaulante


Syritta pipiens, diptère syrphide reconnaissable entre autre à ses fémurs postérieurs enflés - dernier segment noir brillant avec deux taches claires au bord antérieur et un liseré jaunâtre au bord postérieur
Taille mâle : 8 à 9 mm




Agrandir la photo
"Frelon" vespa velutina


Vespa velutina, hyménoptère - "véritable guêpe" sociale - nouvelle espèce de "frelon asiatique" récemment introduite dans le Sud-ouest - joues courtes, thorax noir ("nigrithorax") et une bande orangée large sur le quatrième segment abdominal - mêmes moeurs que le frelon européen (vespa crabo)
Taille : 30 mm de long




Agrandir la photo
Phaneroptera nana


Phaneroptera nana, orthoptère de la famille des Tettigoniidae - tête allongée, antennes longues et filiformes, possède des tympans auditifs - se tient généralement sur les plantes ou les arbustes (voir juvénile)
Taille : environ 15 mm




Agrandir la photo
Camptopus lateralis


Camptopus lateralis, hétéroptère de la famille des Alydae - le nom de la punaise camptopus lateralis signifie : pied (pus) courbe (du grec campto) sur les côtés (lateralis) - ses tibias postérieurs sont de fait incurvés et plus courts que les fémurs dentés
Punaise commune des friches et des garrigues - elle suce les fruits et les graines de légumineuses
Taille : 12 à 16 mm




Agrandir la photo
Punaise ornée du chou


Eurydema ornata, hémiptère - eurydème ou strachie rouge.orange.noir - punaise parasite des choux
Taille : environ 8 mm




Agrandir la photo
Juvénile de punaise ornée du chou


Eurydema ornata




Agrandir la photo
Tachina magnicornis


Tachina magnicornis, diptère de la famille des Tachinides ou Tachinaires - le plus commun, auxiliaire utilisé en lutte biologique
Taille : 12 à 15 mm




Agrandir la photo
Fulgore d'Europe


Epiptera europaea, hémiptère de la famille des Fulgorides - Assez commun surtout dans le sud de la France, identifiable à sa tête conique et ses ailes verdâtres - Il se rencontre de juin à octobre sur les plantes herbacées
Taille : 9 à 13 mm




Agrandir la photo
Ichneumon ophion


"Ophion" banchinae de la tribu des Banchini - hyménoptère de la famille des Ophonides - très utile auxiliaire de l'agriculture, il empêche la propagation des insectes nuisibles
Taille : 15 mm




Agrandir la photo
Abeille solitaire Mégachile centuncularis


Megachile centuncularis, de la famille des Mégachilides - abeille solitaire à la silhouette trapue, vol rapide - elle récolte le pollen par une brosse que garnit toute la face ventrale de l'abdomen
Taille : 11 à 18 mm




Agrandir la photo
Juvénile de micropézide


Ou calobatide, diptère de la sous-famille des Muscoïdes - petite mouche muscoïde au corps étiré et longues pattes fines, aux antennes courtes et une face en partie fuyante
Taille : 5 à 6 mm




Agrandir la photo
Eristale des arbustes - mâle


Eristalis arbustorum, diptère de la famille des Syrphidae - mouche à pattes noires et tibias roux à la base - une des éristales floricoles les plus communes tout l'été
Taille : 10 à 14 mm





Agrandir la photo
Eristale des arbustes - femelle


Eristalis arbustorum, se rencontre dans les milieux ouverts sur de nombreuses fleurs comme la verge d'or, l'achillée et les ombellifères
Habitat : jardins, milieux fleuris





Agrandir la photo
Epeire diadème


Araneus diadematus, arachnide - largement répandue en France et en Europe - araignée aux couleurs assez diverses mais généralement de tonalités oranges, jaunes ou brunes - facilement reconnaissable au dessin en forme de croix sur son abdomen - particularité : la création de toiles de dimensions très importantes puisqu'elles peuvent atteindre exceptionnellement un mètre
Taille : femelle : 15 à 20 mm - mâle : 10 mm




Agrandir la photo
Eristale sépulcrale


Eristalinus sepulchralis, syrphe diptère - Mouche héliophile (héliophile : qui aime la lumière ) aux antennes courtes et aux yeux tachetés - Son vol est très rapide - Il est attiré par les fleurs colorées (particulièrement jaunes)
Taille : 12 à 14 mm
Milieux : humides et prés
Il se rencontre d'avril à octobre




Agrandir la photo
Abeille de la sueur Halictus scabiosae


Halictus scabiosae, hyménoptère de la famille des Halictides - plus petite que l'andrène, bandes blanches larges non rétrécies au milieu - butine les fleurs profondes (astéracées, ericacées) - terrier à couloir vertical ou subvertical
Taille : 14 à 15 mm




Agrandir la photo
Mouche soldat noir


Hermetia illucens, diptère de la famille des Stratiomyoïdes - une centaine d'espèces en France - tête aussi large que le thorax, en demi-cercle, yeux très développés et fortement ponctués - petites antennes segmentées
Taille : 10 à 12 mm




Agrandir la photo
Frelon Vespa crabo


Vespa crabro, famille des Vespides - corps, antennes et pattes jaunes et noires mais aussi teintées de rouge - "véritable guêpe" sociale qui se nourrit à l'état adulte du nectar de certaines fleurs et de la chair tendre et sucrée des fruits mûrs, mais pour ses larves il peut s'attaquer à d'autres insectes, en mâcher les parties tendres avec ses fortes mandibules et les transformer en bouillie pour ses nourrissons
Taille : 18 à 24 mm




Agrandir la photo
Anthidium


Anthidium florentinum - anthidie de la famille des Megachilidae, abeille solitaire cotonnière - mandibules denticulées pour carder les plantes et récupérer les poils végétaux pour son nid (poils de labiées)
Taille : 10 mm environ




Agrandir la photo
Volucelle zonée


Volucella zonaria, diptère - tête jaune et fémurs noirs - cette mouche "emprunte" les nids des guêpes et frelons pour y déposer ses propres larves, s'assurant ainsi du bon développement de sa progéniture
Taille : femelle : 14 à 18 mm




Agrandir la photo
Syromaste marginé


Coreus marginatus de la famille des Coreides - le coréide le plus commun en France - abdomen dont les bords tranchants se relèvent et dépassent de chaque côté des ailes - hiverne à l'état adulte sur Rumex et Rheun
Taille : 10 à 13 mm




Agrandir la photo
Fourmilion


Formicaleo nostras, ordre des névroptères ou planipiennes - insecte dont l'envergure des ailes est assez importante et le fait ressembler à une libellule - les larves s'enfouissent dans le sol sableux au fond d'un trou en forme d'entonnoir dans lequel elles piègent et capturent des petits insectes - elles savent aussi projeter des petits grains de sable sur leur proie pour la précipiter sur les bords instables de l'entonnoir - les fourmis étant fréquemment piégées, c'est une des raisons du nom de fourmilion que l'on donne à cet insecte
Taille : 55 à 65 mm




Agrandir la photo
Guêpe fouisseuse


Sceliphron caementarium, hyménoptère - pétiole noir, fémur 3 noir, individu richement coloré de noir et jaune, chasseur d'aranéides (araignées) - adulte floricole mais elle donne des proies paralysées par un venin neurotoxique (injecté dans les centres nerveux) à ses larves
Taille : 24 à 28 mm




Agrandir la photo
Syrphe du groseillier


Syrphus ribesii, diptère - cette sorte de mouche aux couleurs de guêpe ne présente pas d'étranglement à la taille - elle s'observe durant tout l'été butinant le nectar des fleurs - les larves qui ressemblent à de petites limaces, se nourrissent de pucerons
Taille : 10 à 15 mm
Milieu : jardins




Agrandir la photo
Guêpe poliste


Polistes bischoffi, hyménoptère de la famille des Vespides - guêpe sociale commune, prédatrice elle peut consommer un grand nombre de chenilles et est donc considérée comme utile
Taille : 12 à 15 mm




Agrandir la photo
Punaise des baies


Dolycoris baccarum ou pentatome des baies, hémiptère de la famille Pentatomidae - punaise "à bouclier", son metathorax est de couleur rougeâtre assez variable - elle se nourrit de fleurs, de fruits et de nombreuses plantes
Taille : 10 à 12 mm




Agrandir la photo
Syrphe des corolles


Eupeodes corollae, diptère - jolie mouche que l'on voit voler en plein soleil, puis disparaissant aussitôt par un vol saccadé très rapide
Beaucoup de sirphus sont des insectes auxiliaires par la prédation exercée par leurs larves "limace" sur les homoptères parasites des plantes, en particulier sur les pucerons
Taille : 8 à 9 mm




Agrandir la photo
Deraeocoris ruber


Deraeocoris ruber, hémiptère - aspect brillant au cuneus rouge - commun
Prédateur, dont larves et adultes ont pour proies principalement les acariens et pucerons
Taille : 7 à 8 mm




Agrandir la photo
Tiphia femorata


Tiphia femorata, hyménoptère, de la famille des Tiphiidae (proche des Scoliidae) - fémurs et tibias brun-rouge, pronotum assez carré
Parasite les larves de coléoptère (hanneton)
Taille : 15 mm pour la femelle





Agrandir la photo
Mésembrine du midi


Mesembrina meridiana, diptère de la famille des Muscidae - mouche de grande taille d'un noir brillant avec la base et le bord antérieur des ailes jaune-orangé - trapue, commune en été
Périodes de vol : mars à octobre
Lieux : lisières des bois, broussailles, pâturages
Taille : 10 à 12 mm




Agrandir la photo
Mouche des chenilles


Mintho rufiventris ou tachinaire, diptère, petit tachinide de la famille des Tachinides, au corps allongé, ombres sur les ailes et taches rouges sur l'abdomen - auxiliaire utilisé en lutte biologique




Agrandir la photo
Criquet italien


Calliptamus italicus, orthoptère - avec les cerques en forme de pince, le criquet italien est très commun - élytres ferrugineux tachés de brun, tibias rouges et le bas des ailes est rose - il peut pulluler certaines années (2004 et 2006 dans le midi)
Taille : 13 à 26 mm




Agrandir la photo
Syrphe porte-plume


Sphaerophoria scripta - diptère de la famille des Syrphidae
Le nom de syrphe porte-plume s'applique uniquement au mâle, la femelle ayant l'abdomen plus large et se terminant en pointe (photo)
Effectue des migrations en altitude
Auxiliaire très utile, les larves se nourrissant de pucerons
Taille : 6 à 9 mm




Agrandir la photo
Punaise lygus pratensis


Hémiptère de la famille des Miridae, jolie punaise terrestre de forme allongée et de couleur brun clair - elle s'attaque aux divers légumes et fleurs
Taille : 6 à 7 mm




Agrandir la photo
Abeille solitaire mégachile


Ou l'abeille découpeuse, hyménoptère - une de ses particularités est de découper avec une méthode spectaculaire des morceaux de feuilles tendres (découpe circulaire à ovale aux abords nets) qu'elle transporte ensuite afin de confectionner son nid
Pollinisateur très efficace
Taille : 12 mm




Agrandir la photo
Ammophile


Ammophilia isodontia mexicana, ammophile sphécide - hyménoptère, chasseur d'orthoptères, de chenilles ou de diptères
A pétiole courbe, l'abdomen est très pédonculé et pour le mâle une pilosité dressée blanc argenté sur la tête et le thorax
La femelle nidifie dans des grosses tiges creuses ou des feuilles enroulées de diverses plantes
Taille : 15 à 18 mm




Agrandir la photo
Mouche à toison


Thereva sp, Asiloïde de la famille des Bombyliides - floricole, corps allongé avec une pilosité longue et serrée - la larve est saprophage (qui se nourrit de substances organiques en décomposition) et parasite surtout des larves d'abeilles ou guêpes solitaires
Taille : 7 à 15 mm




Agrandir la photo
Mouche à moustache


Stenopogon Sabaudus ou mouche rapace, de la famille des Asilides - redoutable prédatrice d'assez grande taille se jetant avec audace sur des proies en vol (mouches,abeilles,libellules ), les enserre avec ses longues pattes - la mouche à moustache transperce sa proie par la trompe, lui injecte de la salive neurotoxique ensuite dissolution puis aspiration du contenu de la victime paralysée - corps allongé, trompe courte et acérée pour piquer et sucer les proies
Il en existe 200 espèces en France




Agrandir la photo
Cétoine noire


Netocia morio ou Protaecia morio, coléoptère - plus rare que la cétoine dorée, elle se caractérise par des élytres et un corps entièrement d'un noir mat avec quelques petites éclaboussures de blanc
Taille : 15 à 17 mm




Agrandir la photo
Clyte bélier


Clytus arietis - coléoptère vif et craintif - le clyte bélier se trouve de mai à juillet sur les fleurs d'aubépines et ombellifères ou près des arbres - la larve vit deux ans dans le bois mort, d'abord sous l'écorce puis elle fore une galerie dans laquelle elle se nymphose et hiverne - le clyte bélier présente un étonnant mimétisme, son comportement évoque la guêpe commune
Taille : 8 à 14 mm




Agrandir la photo
Orthetrum réticulé


Orthetrum cancellatum ou orthetrum bleuissant - Odonate - est un anisoptère ( nom savant de la libellule ) relativement fréquent sur le territoire français - de taille moyenne, le mâle se reconnait facilement à l'abdomen gris-bleu - la femelle a un abdomen jaune bordé de deux lignes noires - le vol de l'orthetrum est rapide, il aime se poser au sol en plein soleil
Habitat : eaux stagnantes ou courantes, douces ou saumâtres
Taille : 5 cm de long




Agrandir la photo
Sciara analis


Petit nématocère (sous-ordre d'insectes diptères à antennes) aux ailes enfumées de la famille des Sciarides
Ailes et corps noir, abdomen en partie jaune, commun en été sur les inflorescences d'Apiacées
Taille : 4 à 5 mm




Agrandir la photo
Punaise verte ponctuée


Nezara viridula, hémiptère - comme pour de nombreuses punaises dites vertes, elle prend souvent une coloration brune en hiver - elle se nourrit sur de nombreuses espèces de plantes dont elle aspire la sève mais se montre parfois aussi carnassière - elle est nuisible aux haricots, tomates, aubergines
Taille : 11 à 15 mm
Habitat : bois,jardins,champs





Agrandir la photo
Punaise de l'aubépine


Acanthosoma haemorrhoidale, hémiptère - elle est la seule espèce du genre acanthosoma rencontrée en Europe - corps épais et large, elle se nourrit principalement des fruits de divers arbustes notamment de l'aubépine
On peut l'observer d'avril à octobre
Habitat : forêts feuillues en présence des chêne sessile, sorbier des oiseleurs, alisier blanc et aubépine
Taille : 13 à 15 mm




Agrandir la photo
Ver luisant


Lampyris noctiluca, ou le lampyre, coléoptère - les larves sont prédatrices, elles se nourrissent avant tout d'escargots et de limaces qu'elles paralysent en leur injectant un venin - la femelle dresse son abdomen dont elle contrôle l'intensité lumineuse (voir galerie insectes et cie) - le mâle (photo) a des yeux hypertrophiés et le pronotum qui recouvre sa tête joue sans doute un rôle de réflecteur
Le ver luisant tend à se raréfier ( insecticides, hélicides et autres biocides )
Habitat : buissons et herbes hautes
Taille : 20 à 30 mm




Agrandir la photo
Petit bombyle


Bombylius minor, ce beau diptère qui ressemble a une abeille, est trapu et très velu - son vol stationnaire très caractéristique lui permet grâce à sa longue trompe, de se nourrir du nectar de nombreuses espèces de fleurs, en particuliers primevères
Taille : 14 à 18 mm




Agrandir la photo
Grand bombyle
Suite

A des moeurs plutôt étranges quant à sa reproduction - la femelle pond ses oeufs à l'entrée des galeries souterraines des nids de certaines abeilles et guêpes - après éclosion, les larves se dirigent dans le nid de leurs hôtes pour se nourrir de leurs larves
Milieu : jardins fleuris, prairies




Agrandir la photo
Lupérus portugais


Exosoma lusitanica, coléoptère assez commun roux orangé - adulte floricole
Taille : 6 à 8 mm




Agrandir la photo
Juvénile de mouche Machimus sp


Machimus atricapillus - très commune de juin à septembre - mouche prédatrice grande et robuste, hérissée de soies avec un large thorax court et un long abdomen pointu - elle capture surtout des mouches mais aussi cicadelles, coléoptères, petites guêpes
Taille : 11 à 17 mm




Agrandir la photo
Criquet pansu


Pezotettix giornae, orthoptère - criquet très commun caractérisé par des antennes courtes et épaisses - gris-brun varié de brun foncé, gros fémurs postérieurs, élytres courts ovales
Taille : 11 à 18 mm





Agrandir la photo
Leste vert


Lestes viridis - est une petite libellule (demoiselle) de la famille des Lestidae - il a une couleur vert métallique et tient ses ailes écartées de l'abdomen - les mâles ont un comportement territorial - ils défendent leur territoire qu'ils semblent reconnaître et mémoriser au moyen de repères (arbres, buissons, berges)
Cette espèce est menacée




Agrandir la photo
Chrysomèle du romarin


Chrysolina americana ou chrysomèle américaine - coléoptère aux élytres présentant des reflets métallisés verts et violets - elle s'attaque aux lamiacées et plus particulièrement aux lavandes, thym, romarin ...
Prédateur : il existe une guêpe qui sillonne les branches du romarin et dévore les larves, on a également observé des mésanges à queue longue manger les larves
Taille : 5 à 8 mm




Agrandir la photo
Oedomère


Oedemera flavipes, petit coléoptère (ailes en étui) - Il est commun sur les fleurs de mai à août
Taille : moins de 1 cm




Agrandir la photo
Juvénile de téléphore fauve


Voir téléphore fauve dans Galerie insectes et cie




Agrandir la photo
Juvénile de phaneroptera nana


Orthoptère, cette sauterelle se reconnait à ses très grandes ailes qui lui permettent de voler aisément
Son chant essentiellement nocturne se compose d'un cliquetis métallique
Habitat : prairies et buissons surtout dans les régions méditerranéennes entre le mois d'août et octobre




Agrandir la photo
Ichneumon


Ichneumonidae - fait partie d'une famille d'insectes du même ordre que les guêpes et fourmis : les hyménoptères - insecte parasitoïde, l'ichneumon pond ses oeufs sur ou dans le corps d'un hôte (un autre insecte, souvent une chenille ou autre type de larve) qui servira de garde-manger pour sa progéniture
Ils sont parmi les plus utiles auxiliaires de l'agriculture - ils empêchent la propagation des insectes nuisibles




Agrandir la photo
Tipule ................................................................................................................................................................................


Tipula - Nephrotoma flavescens, ou "cousin" - grand diptère de la famille des Tipulides - elle ressemble à un énorme moustique mais n'est pas un insecte piqueur, pattes longues et fragiles - sa tête est remarquablement prolongée en "museau" - il y a environ 180 espèces en France
Longueur moyenne : 13 à 40 mm