Forum jardinage
Discussions en thème avec les plantes, les fleurs, le jardin... Questions de jardinage, conseils sur les plantes, astuces, infos sur les végétaux.

Posez toutes vos questions jardin !


Rechercher un sujet :    GO !


  Règles de bonne conduite
A lire !  


Jardin d'ornement
Forum concernant vos jardins d'agréments

4200 Sujets
<<< Retour aux sujets

Sujet du forum :
besoin de conseils



  Déposé par
helene

le 2007-10-15 23:02:14
  

bonjour

j'ai une maison qui est mitoyenne avec une terrasse à l'arriere. Un gros noisetier nous cache pour une bonne partie cependant il reste encore un trou à combler le long du muret qui nous separe. Je souhaite planter quelque chose qui pousse haut et vite. Je pensais à du bambou mais on dit que c'est envahissant. Qui peut me conseiller?

merci d'avance


  Déposé par
Denise 85

le 2007-10-16 11:06:48
  

Hélène, vous pouvez planter du bambou, mais il faut mettre des protections pour qu'il ne file pas partout, ça existe dans les jardineries, moi je vais aussi planter du bambou pour cacher un vis à vis je vais faire un grand trou et je mettre une bâche noire dedans, ça limite quand même les racines. Amicalement.


  Déposé par
corine60

le 2007-10-16 15:12:23
  

Bonjour.

Il faut en effet mettre des protections pour éviter que les drageons n'envahissent tout mais il faut aussi choisir son bambou pour que les drageons et racines soient suffisamment faibles pour ne pas passer les barrières.
Il faut savoir que certains bambous sont capables de soulever des dalles ou soulever des murs.


  Déposé par
dominique

le 2007-10-16 18:27:17
  

Comme pour toute plante, le choix de départ est très important pour réussir sa plantation. Il faut tout d’abord choisir le bambou dans la gamme que les pépiniéristes proposent. Il y a plusieurs bonnes raisons pour faire ce choix. Cette plante présente de multiples facettes qui vont rendre votre jardin très attrayant. En passant rapidement sur ses grands aspects - feuillage persistant (vert toute l’année), compacité, rusticité, couvre sol, fixatrice de talus -, nous pouvons dire que les bambous ont une croissance et un comportement spectaculaire.

En effet, cette plante est à la fois résistante et sensible aux conditions environnantes. Elle peut être colonisatrice et survivre dans des situations très dures, mais a besoin d’être choyé pour donner sa plus belle parure. Son adaptabilité lui permet de trouver une place dans presque tous les lieux. Si les conditions sont défavorables, il faudra faire un aménagement de terrain, pour le rendre propice aux besoins particuliers de la variété de bambou que vous avez choisie.

En règle générale, les terrains avec excès de calcaire sont à proscrire car le bambou est une plante calcifuge. Néanmoins, la variété Phyllostachys flexuosa conviendrait pour ce type de sol. La plupart des bambous poussent sur du calcaire, mais leur croissance en est ralentie et leur feuillage peut présenter des nécroses (c’est le cas lorsque le pH est ≥6). Les zones hydromorphes, c’est à dire les terrains saturés en eau durant une longue période, sont à aménager et les variétés les plus résistantes seraient le Phyllostachys heteroclada et le Phyllostachys nidularia.

Ne pas confondre...
Lorsque vous êtes décidés pour l’acquisition d’un bambou, il vous faut les conseils d’un spécialiste. Il est très important de ne pas confondre les bambous avec:

- les Arundo donax, qui font aussi partie des graminées mais qui n’auront jamais la noblesse des bambous. Cette plante appelée canne de Provence ressemble à un vulgaire roseau et prend une vilaine parure en hiver (aspect desséché). Ses chaumes n’ont ni la résistance ni le côté séduisant de ceux du bambou. Il n’y aurait que l’Arundo donax 'Versicolor' qui par son côté panaché, pourrait égayer un jardin. Son prix pourrait le rendre attractif, mais il ne sera jamais compétitif aux bambous, surtout pour un passionné de la nature qui choisirait la qualité avant le prix.

- le Nandina domestica, appelé aussi bambou céleste mais faisant partie d’une autre famille, les berbéridacées. Ils sont très décoratifs et peuvent ressembler aux bambous dans leur jeune âge, par leurs ramifications fines, leurs tiges ressemblants à des chaumes, et par leur feuillage délicat de fine texture.

- le Pogonatherum, ressemble à un bambou nain tel que le Pleioblastus pumilus mais n’a pas sa vigueur ni sa force. Le plus grave, c’est que beaucoup de fleuristes le vendent comme bambou, tandis qu’il n’a pas son panache. De plus son utilisation est limitée à l’intérieur.



  Déposé par
dominique

le 2007-10-16 18:29:23
  

En finir avec les idées fausses !
Pour arriver à choisir un bambou, il faut faire tomber les idées préconçues et fausses que l’on entend encore malheureusement trop souvent.

Une plante tropicale ?
Le grand public méconnaissant les bambous pense qu’ils sont des plantes tropicales craignant le froid. C’est faux. La résistance au froid est variable suivant les variétés, mais il en existe beaucoup qui résistent à des -15°C et certaines, telles que Phyllostachys aureosulcata, Ph. bissetii, Ph. nuda, et Pseudosasa japonica, supportent des froids de -24°C.

... envahissante alors !
L’une des autres idées fausses est l’envahissement du jardin par les bambous. D’abord, il existe de nombreuses variétés cespiteuses, qui poussent en touffes serrées, par opposition aux bambous à rhizomes traçants. Le groupe des Fargesia n’est pas du tout envahissant, alors pour les amateurs qui ont une peur bleu des invasions, n’hésitez pas, prenez un superbe Fargesia nitida ou F. murielae pour embellir votre jardin.



Si vous habitez dans une région à climat doux sans trop de gelées, les bambous tropicaux tels que Bambusa ventricosa, ou B. multiplex ‘Golden Goddess’ feront de précieux sujets dans votre jardin sans envahir votre pelouse. Ils résistent à une température de -8°C

Même si vous utilisez un bambou traçant, il y a différents moyens de le maintenir à sa place: barrière anti-rhizome mise au point par la Bambouseraie d’Anduze, méthodes culturales et techniques de jardinage… Il faut consacrer un peu de temps au jardinage et faire les travaux au bon moment. Je conseillerais de ne pas laisser votre bambou vous échapper. Donc, pour les jardiniers amateurs, il faut se documenter sur les bambous et passer à la pratique dans votre jardin.

Il serait dommage de ne pas choisir cette plante à cause de son aspect parfois envahissant. Rien ne remplacera un Phyllostachys aurea, très décoratif par ses entrenoeuds raccourcis et son grand intérêt comme écran de verdure. Les variétés de cette espèce telles que Holochrysa, illumineront votre jardin avec ses chaumes jaunes d’or, ou bien Koï pour ses chaumes sculptés par un artiste qui s’appelle Nature et que personne ne pourra égaler.

Besoins en eau et fixation de talus
Le bambou est exigeant en eau, mais cela ne le classe pas pour autant parmi les plantes aquatiques. Bien au contraire, il demande des sols bien drainés et craint l’asphyxie. Néanmoins, il convient très bien pour fixer les berges des rivières, dans la mesure ou il résiste aux inondations temporaires. Tous les essais ont démontré que le bambou sort en tête et aucune autre plante ne fera aussi bien que ses rhizomes pour retenir votre terre. Pensez y, la terre est précieuse, un bon agriculteur doit la protéger, c’est sa richesse; un écologiste doit connaître la pédologie et préserver les sols, c'est son rôle.

En bambou fixateur de talus, l’espèce idéale serait le Pleioblastus pumilus, comme nous pouvons le constater sur cette photo prise dans le catalogue de La Bambouseraie.





  Déposé par
dominique

le 2007-10-16 18:31:09
  

Des variétés fort nombreuses
Le nombre important de variétés et la diversité d'utilisation du bambou sont méconnus par le grand public. Beaucoup de gens pense qu'il n'y a que 2 espèces (Phyllostachys aurea et Ph.nigra) comme le présente d'ailleurs la plupart des catalogues des pépiniéristes.

Lorsque la plante que l'on veut acheter fait bien partie de la famille des graminées, sous famille des bambusoidées, c'est à dire un végétal au branchage frutescent ou arborescent et au chaume ligneux, il faut faire le choix parmi les 115 genres et plus de 1000 espèces connues.

Le monde du bambou est gigantesque, chacun y trouvera son compte mais attention de ne pas s'y perdre. Il faut aussi se procurer les bonnes sources d'information et controler si possible l'origine des plants.

Pour ce qui est du choix de la variété, il faut se référer aux étiquettes, mais malheureusement des erreurs d'étiquetage sont fréquentes. Il faudra donc avoir l'oeil observateur et faire la part des choses entre les conseils du vendeur, l'étiquette et votre propre observation.

Si vous recherchez par exemple une plante tapissante, un Pleioblastus pumilus fera très bien l'affaire, son entretien sera réduit grâce à une très bonne couverture du sol. Pour réaliser des plates-bandes aux couleurs multiples, vous pouvez disposer des carrés de Pleiblastus fortunei (feuillage panaché vert et blanc), avec des Pl.auricoma (feuillage panaché jaune d'or et vert) et avec une variété verte telle que Pl.vagans.



Un parterre de Sasa masamuneana ‘Albostriata' devant votre terrasse donnera de la clarté à votre jardin, même par temps gris et cela jusqu'à la tombée de la nuit.

Pour la réalisation de petite bordure ou de pelouse, je vous recommande un Pleioblastus distichus, pour son effet compact. Sa tonte sera nécessaire seulement deux fois dans l'année. Allez trouver une herbe qui vous donne si peu de travail!!!



  Déposé par
dominique

le 2007-10-16 18:35:08
  

Des variétés fort nombreuses (suite)
Les espèces du genre Pleioblastus et Sasa citées plus haut appartiennent au groupe des bambous nains, qui se taillent très bien. Cette liste est loin d’être exhaustive. Pour avoir une plante supérieure à 1,5 mètres, vous n’aurez que l’embarras du choix en commençant par les petits bambous (1,5 à 3 m.), puis en choisissant les bambous moyens (3 à 9 m.) et, pour finir, les bambous géants (hauteur >9 m.).

Comme vous pouvez le remarquer sur cette photo, l’association de différentes espèces de bambous avec d’autres plantes est possible et même très décorative. À la droite sur fond de Phyllostachys, vous apprécierez le port retombant d’un Sasa tesselata, que le coucher de soleil illumine de ses rayons. Sur la gauche de la photo, une touffe de Pleioblastus chino ‘Elegantissimus’ ondule sous la brise, rendant le jardin magique. Le mur blanc est paré d’un Tretagonocalamus quadrangularis, qui surplombe de ses chaumes carrés (d’où son nom) les autres plantes du jardin.

Passons maintenant aux plus grands des bambous, avec le genre Phyllostachys. Une alternance de couleur et de forme, où nous trouvons, autour d’un petit sentier sinueux, un Ph.nigra, ses chaumes passant du vert au noir (à gauche sur la photo), et des Ph.bambusoides ‘Castillonis’ qui contrasteront avec leurs chaumes jaunes striés de vert. Des touffes de géranium et d’œillet se glisseront aux pieds de ces géants et le tour est joué, vous avez votre paradis à l’entrée de votre maison.



En grands sujets, vous pensez qu’il n’y a que le genre Phyllostachys mais je vais vous étonner en citant les Pseudosasa, les Hibanobambusa, les Semiarundinaria et bien d’autres qui vous attendent dans les bonnes pépinières.

La famille s'agrandit !
Si vous pensez que le monde du bambou s’arrête là, vous vous trompez….de nouveaux cultivars apparaissent, des mutations se fixent pour la plus grande joie des collectionneurs et de tous les amateurs de beaux jardins. Quand ce végétal vous prend il ne vous lâche plus…c’est plus qu’une simple passion passagère, c’est de l’amour et du respect pour la fin de vos jours.

Alors comme slogan, j’ai envie de dire, allez-y planter des bambous, réservez leurs la plus belle place de votre jardin, ce qui revient à dire plantez un bambou, vous contribuerez à la préservation de l’environnement!

Catalogues
Des catalogues peuvent aider l’acheteur de bambou. Je recommande:

- le catalogue général de La Bambouseraie (France) fait par Mr Yves Crouzet, grand spécialiste de cette plante. Non seulement, il aide à choisir la variété, mais il donne de très bonnes informations générales et techniques sur cette plante. C’est une sorte de bible indispensable aux néophytes et aux passionnés de la nature. Pour moi, je l’utilise un peu comme un vade mecum. Le graphisme est excellent et les caractéristiques de chaque variété sont bien mises en évidence. Ce catalogue est très complet car il présente des variétés pour toute l’Europe (variétés très résistantes au froid pour la partie septentrionale et centrale, et des variétés mieux appropriées pour la partie méridionale, avec notamment, les bambous tropicaux). Vous pouvez vous le procurer directement chez ce producteur de bambous ou bien chez ses revendeurs.
- le catalogue de Oprins Plant (Belgique), qui est inspiré de celui de La Bambouseraie mais avec un point fort en plus: la présentation de la culture in vitro de bambou. Mr Jan Oprins est le grand spécialiste de cette technique pour le bambou. De plus, vous trouverez des variétés intéressantes dans ce catalogue. La technique in vitro permet l’obtention de plants homogènes à partir de génotypes supérieurs. Elle permet d’obtenir rapidement des plants et de créer ou multiplier de nouveaux clones, c’est le cas notamment de Fargesia tel que F. rufa. Ce petit bambou est très décoratif, a des rhizomes pachymorphes (c’est à dire non envahissants) et est très résistant au froid. Elle permet aussi l’obtention de plants forestiers en masse pour des projets de reforestation. Un tableau d’identification des Phyllostachys y est présenté et il est très pratique pour une détermination sur le terrain.

- le catalogue de Mr. Wolfgang Eberts (Allemagne). Il est très intéressant par ses démonstrations d’utilisation des bambous en espaces verts. Il présente surtout des variétés très bien adaptées à l’Europe septentrionale et quelques espèces pour l’intérieur. Le catalogue a de très belles photos. Son site web est très intéressant mais nous pouvons lui reprocher de n’être qu’en Allemand. Dommage…

Pour acheter des bambous, n'hésitez-pas à prendre contact avec l’une de ces pépinières


  Déposé par
Léo44

le 2007-10-18 10:13:40
  

Dominique:Vous qui êtes intarissable sur le bambou;chez nous en Bretagne Sud les Fargesia Nitida ont fleuri!!!il est dit!!!qu'ils fleurissent en même temps quelle que soit la région!Vrai ou Faux.Personnellement je les ai taillé et ils ont repousser formidablement

Répondre directement aux méssages :

  Votre nom ou pseudo :
  Pour afficher votre photo et le lien vers
votre fiche membre aini que toutes
les fonctions du forum : connectez-vous !

  Votre message :


- J'accepte pour tous mes messages
     les règles de bonne conduite : Lire les règles