Créer un jardin de curé

Par Iris Makoto

Datant du Moyen-âge, le jardin de curé adopte un style bien particulier, mêlant plantes médicinales, fleurs et aromatiques. N'hésitez pas à vous en inspirer pour créer chez vous cette ambiance de paix et de méditation même si la religion n'est pas forcément votre tasse de thé !


Créer un jardin de curé

Qu'est-ce-qu'un jardin de curé ?



Autrefois chaque monastère possédait un jardin structuré d'une manière bien spécifique afin d'être à la fois vivrier, thérapeutique, mais aussi esthétique. L'autarcie de la vie monacale imposait cette forme de jardin où l'on trouvait à la fois de quoi manger, se soigner et décorer les autels pour les fêtes religieuses. Style à part entière dans l'art paysagé, ce type de jardin a ses adeptes qui apprécient sa structure en damier, faite de carrés ou de rectangles bordés le plus souvent de haies basses de buis, le tout entourant une fontaine ou plus rarement une petite mare centralisée apportant sa fraîcheur et le doux bruissement de l'eau. Dans un jardin de curé, la biodiversité est à l'honneur aussi bien végétale qu'animale. Chaque être y a sa place et chaque plante a son importance.

Les pergolas s'invitent aussi dans ce type de jardin, portant les vignes pour fabriquer le vin de messe ou le houblon pour confectionner de la succulente bière, elles ombragent les allées périphériques ou les lieux de repos comme les bancs où les moines pouvaient se laisser aller à la contemplation de la nature.

Chaque carré est lui-même divisé en plusieurs autres selon des thèmes particuliers : aromatiques, médicinales, potagères, fleuries, les plantes y sont classées par catégorie afin de les avoir rapidement sous la main selon les besoins. Cette division en carré permet d'adapter la nature du substrat au type de plantes ce qui est très pratique.


Quelles sont les plantes les plus communes dans un jardin de curé ?



- Commençons par la partie potagère qui se veut nourricière une bonne partie de l'année. La part belle est faite aux légumes vivaces comme l'oignon rocambole, le chou daubenton, l'artichaut, l'oseille, l'arroche, la rhubarbe ou la livèche. Les cultures de pommes de terre, haricots, carottes, navets, salades, panais se mêlent à des fleurs qui les protègent comme les œillets d'inde ou la capucine. Les topinambours apportent leurs petits soleils d'automne alors que les dahlias colorent le potager tout au long de l'été. - On trouve aussi des fleurs dans la partie centrale du jardin, notamment autour de la fontaine où les arums se plaisent tout particulièrement. Un carré sera dédié aux plantes à bouquets comme les delphiniums, les cosmos ou les violettes, à moins qu'elles ne bordent les allées en version mixed-border. Indispensables, les plantes à la connotation religieuse marquée seront bien-sûr de la partie : Lys de la Madone, cœur de Marie, monnaie du pape, œil de Dieu, gant de notre dame... Vous avez le choix !

- La partie consacrée aux simples ou plantes médicinales est très importante, là encore, la religion n'est jamais bien loin avec l'herbe de la St Jean (millepertuis) aux vertus antidépressives, mais aussi avec des plantes plus 'laïques' ou classiques comme la sauge, considérée comme une panacée soignant aussi bien les troubles hormonaux que les maux de gorges, l’asthme que les aphtes, les problèmes digestifs que les piqûres d’insectes. L'indispensable lavande qui aide a retrouver le sommeil, le thym pour ses vertus antiseptiques, antitussives et antibactérienne, l'échinacée qui booste le système immunitaire, le romarin qui aide à se remettre sur pieds lors d'une convalescence et qui stimule la mémoire, sont aussi plantés dans un jardin de curé. N'oublions pas la camomille romaine contre les douleurs abdominales, le rhume et la conjonctivite, et la menthe pour traiter la migraine.

- Reste la partie aromatique où l'on retrouve certaines plantes médicinales, mais aussi l'ail, la ciboulette, une collection de menthes et de basilics, du persil frisé et plat, de la coriandre, du fenouil, mais aussi de l'origan, de la mélisse ou de la marjolaine.
La variété est toujours au rendez-vous dans un jardin de curé, laissez-vous tenter !


Pour partager l'article :

Fiches pratiques de jardinage autres articles :