>>>       Tous les jardins virtuels       Echange de graines et plantes       Forum Jardinage       Identification de plantes       Calendrier lunaire
  Culture naturelle d'un jardin accroché à la colline...   
Jardin virtuel de abeille27
Nom : abeille27
Lieu : 27 - Eure
Membre depuis 2013

Notes : 99 / 1 / 2
Liste d'amis jardiniers :
Voir +   Ajouter à ma liste

Accueil

Visiter mon Jardin Virtuel

  - Les massifs

  - Les allées

  - Les animaux et insectes

  - Au gré des saisons

  - Moi dans le jardin

  - Photos divers

Fleurissez mon Jardin
Mes amis jardiniers
Livre d'or & Coup de coeur

Contact

 GRATUIT :
Magazine Jardin



Magazine
"Petit Jardin" sur
le jardin et les plantes






Lire le N°128
magazine jardinage
de Octobre


Le recevoir gratuitement





     Bienvenue dans mon jardin virtuel
        Culture naturelle d'un jardin accroché à la colline...



Comment et quand suis-je arrivée à jardiner ?

J'ai commencé à jardiner à l'âge de 4 ans ... quelques graines de haricots nains offerts par un certain Robert, notre voisin jardinier, pour cet anniversaire... pas de doute, ce fut pour moi le plus beau cadeau.

Ces graines dans ma petite main étaient si jolies avec leurs stries, le moment où j'ai appris comment il fallait faire pour les "planter", et la découverte des premières pousses sorties de terre quelques jours plus tard... ! ce fut une véritable révélation, la transformation de ces graines en plantes, c'était pour l'enfant que j'étais, quelquechose d'extraordinaire...

Comment une graine pouvait-elle disparaître pour devenir quelquechose d'autre ? une plante, si différente... je passais de longs moments à regarder ces pieds de jeunes haricots et une forme de passion s'est développée... je venais leur rendre visite tous les jours après l'école...

A 8 ans, je "bêchais" pour la première fois de ma vie, mon premier vrai jardin... mon père venait de m'attribuer une petite parcelle de 2 mètres sur 2.

Après ce labeur, je me souviens m'être sentie extrêmement fatiguée car je n'avais pas beaucoup de force et les outils m'avaient semblés très lourds. J'avais beaucoup peiné car je voulais aller jusqu'au bout pour tout finir, et aussi profond que Robert, seulement là, la terre était tellement dure que je n'étais pas arrivée à l'ouvrir au-delà de dix cms de profondeur.

Je tombais de fatigue, et avant de m'endormir, j'étais restée un long moment derrière la fenêtre, à regarder le résultat du travail accompli...

Le jardinage m'a appris la patience, l'opiniâtreté, le courage, le sens du travail bien fait, les rythmes de la vie des plantes, des animaux, les techniques diverses de semis, de repiquage, de récolte, etc... ce fut pour moi un grand enseignement grâce à "Robert", passionné de jardinage depuis son enfance qui avait tout appris de son père. Il m'a transmis son savoir, celui des anciens, au fil des heures et des années partagées dans nos jardins.

Il m'a appris à reconnaître les plantes toxiques, celles qui sont vénéneuses, les comestibles ; à connaître les animaux qui vivent dans le sol et les regarder vivre ; à respecter cette terre qui nourrit l'humain depuis une éternité...

et comment prendre soin d'elle pour qu'à son tour, elle prenne soin de nous, en étant généreuse pour nos récoltes... comment faire ses graines et ses plants soi-même...

Puis, je me suis intéressée à l'aide que certaines plantes peuvent apporter à d'autres plantes, au travers des extraits que l'on peut fabriquer, de la contreplantation, à celui de l'électro-magnésie et du magnétisme maîtrisé : ce qu'ils peuvent apporter aux plantes, au sol ; par rapport aux points cardinaux, comment orienter le semis de telle ou telle plante, dans quelle direction placer les rangs et pourquoi.

Comme beaucoup de personnes, et pour certaines raisons, j'ai supprimé de mes placards tous les produits issus du commerce et de la chimie, pour choisir une orientation de culture tournée vers le naturel, car même les produits agréés pour la culture biologique n'arrivent pas à me convaincre.

Je réalise alors que tout ce savoir ancestral transmis de génération en génération s'est perdu en grande partie ; et pour accéder à ces connaissances, il faut se documenter, se renseigner, poser des questions, car de nombreuses techniques anciennes ont disparu pendant longtemps ou n'étaient plus pratiquées.

J'apprends le fonctionnement du sol, comment l'entretenir pour favoriser la vie des petites bêtes et bactéries utiles qui l'habitent et le composent, le bêchage est-il vraiment la meilleure solution pour maintenir un sol vivant ou existe-t-il une ou plusieurs autres méthodes pour le garder propre ?

Je vous laisse à vos pensées, puis dans ce petit bout de jardin, bonne promenade... vous pouvez poser vos questions ... et à bientôt






Mes dernières photos publiées :