Les jardins de Castillon

Par Iris Makoto

Situés en Normandie, tout près de Bayeux, les jardins de Castillon, nichés dans la vallée éponyme, offrent une source d'inspiration pour tous les amateurs de plantes et d'aménagements paysagés. Laissez-vous envoûter !


Les jardins <br />
de Castillon

Une pépinière devenue jardin


En 1975, Hubert Sainte Beuve rachète une pépinière près de Bayeux. Sa femme, Colette, prise au jeu, s'affaire alors à dégoter des plantes rares et toutes sortes d'arbustes et de vivaces qu'elle s'amuse à multiplier. Vient alors l'idée de créer un jardin pour exposer ses plantes dans leur milieu naturel et proposer des idées aux jardiniers intéressés. C'est ainsi qu'en 1985, sur une pente douce située au Nord, naquit le premier jardin composé de 8 espaces clos. Chaque zone est travaillée à la manière
d'un tableau où contraste des feuillages, des couleurs et des hauteurs donnent une rythmique toute particulière. Le jardin plus récent, d'inspiration italienne, suivra plus tard. Le chemin parcouru est immense puisque les jardins de Castillon sont aujourd'hui classés 'Jardin Remarquable'.


Succession de scènes enchanteresses


Le ton est donné dès l'entrée où la grande allée bordée de pelouses et de mixed-border accueille magistralement le visiteur. La première terrasse est sans conteste le royaume des graminées dont l'ondoiement du feuillage contraste avec l'aspect hiératique des topiaires.

La terrasse intermédiaire est ceinte de haies d'ifs parfaitement taillés. Elle abrite 'Le jardin bleu' où népétas, statices et lavandes coulent des jours heureux entourés de beaux sujets de Cornus aux feuillages panachés. Les géraniums vivaces servent d'écrins colorés à la scène.La terrasse basse est un hommage aux hémérocalles et aux hostas célèbres pour leurs feuillages texturés. Ils entourent un bassin rectangulaire accompagnés de fougères et d'iris sibirica.



Erables du Japon, saules tortueux et prêles donnent une note très graphique à l'ensemble.
Changement de décor pour un espace plus ouvert et engazonné : nous arrivons à l'arboretum où de douces volutes de buis mettent en valeur les arbres et arbustes environnants. La zone se termine sur un labyrinthe enchanteur.

Petit retour sur l'allée centrale pour accéder à la partie la plus ancienne du jardin, composée de 8 espaces clos regorgeant de merveilles. La première est sans conteste le 'Jardin d'eau' traversé par un long bassin rectangulaire entouré d'une végétation luxuriante. Il prépare le visiteur à la scène qui suivra ensuite, un étonnant bassin octogonal planté de splendides nymphéas. Un banc en bois permet d'admirer le ballet des carpes koïs aux couleurs chatoyantes et les potées d'agapanthes blanches qui surplombent le bassin et se reflètent dans l'eau.Exemple parfait de perspective réussie, 'L'allée des fleurs' -engazonnée et bordée de vivaces aussi colorées qu'originales- offre une vue exceptionnelle sur la forêt. Elle assure une douce transition vers 'Le jardin oriental' où de petits trésors vous attendent : juniperus taillés en nuage, pivoine arborescente, parterre d'azalées persistantes formant de douces ondulations et pagode émergeant de la végétation. L'ensemble offre une vision inoubliable.

Non loin de là, 'Le petit théâtre' lieu privilégié et intimiste, où Colette a installé des plantes lui rappelant ses origines bretonnes comme les hydrangeas, les magnolias, les bruyères ou encore les grandes fougères. Attenant, 'Le jardin des senteurs' distille ses effluves de roses et de plantes aromatiques pour un plaisir des sens toujours renouvelé !

Quittons ce doux cocon pour cheminer sous la majestueuse pergola ornée de glycines pendantes, de rosiers lianes, de chèvrefeuilles et de clématites surplombant une allée pavée nous menant directement à un vaste espace dégagé abritant 'La clairière ensoleillée'.






La visite se termine par la pépinière où il est possible de trouver la majorité des végétaux croisés dans ces jardins d'une incroyable diversité.

Informations pratiques



Adresse
Les jardins de Castillon
D73 - "Le Château"
14490 Castillon
Horaires d'ouverture
uniquement l'après-midi
Du 1er mai au 12 octobre, du mardi au samedi, de 14h30 à 17h00.
Ouvert les dimanches en juin et juillet.

Tarifs
Adultes : 7 €.
Enfants : 4 €.
Gratuit pour les moins de 4 ans.
Groupes sur rendez-vous.


Pour partager l'article :

Jardins à visiter autres articles :