Le jardin de Berchigranges

Par Iris Makoto

Niché au cœur des crêtes vosgiennes non loin de Gérardmer, en région Lorraine, le jardin de Berchigranges est un sanctuaire dédié à la nature et à sa douce musicalité. Plus de 20 ans ont été nécessaires pour modeler cet éden foisonnant de végétaux.


Le jardin de Berchigranges

Un travail de titan pour un résultat époustouflant


Il a fallu près de 20 ans de travail acharné à Monique et Thierry Dronet pour transformer cette moraine granitique parsemée de cascades et ruisseaux en un jardin de rêve accueillant 4 000 variétés de plantes originaires d'altitudes situées entre 0 et 4 000 m.
Après avoir manipulé des tonnes de granite, détourné des cours d'eau, arraché des milliers d'épicéas et fait des apports considérables en terre fertile, les deux époux peuvent à présent profiter et compléter chaque année leur paradis végétal où parfums, couleurs, textures et sons se mêlent en une joyeuse harmonie.


Un puzzle dédié à la variété


Le jardin se déploie en de multiples tableaux tous plus charmants les uns que les autres ; situé à
650 m d'altitude, il accueille aussi bien des plantes venues de l'Himalaya que des dunes irlandaises ou tout simplement de la région. Thierry a un faible pour les narcisses, Monique pour les roses, autant dire que de multiples variétés sont représentées dans ce jardin. Fin avril, des journées 'Narcisses en scène' sont même organisées pour rendre hommage à la plante fétiche du propriétaire des lieux.

Les allées engazonnées égrainent tout un éventail de plantes de plaines ou de montagnes supportant les conditions difficiles de la région. Les végétaux sauvages s'y ressèment abondamment malgré la rigueur du climat.
Les rosiers y ont la part belle sur les pergolas ou en talus se transformant alors en cascades fleuries, les arbres à écorces ornementales rivalisent de beauté s'irisant sous les doux rayons du soleil et les vivaces se découvrent au fil du cheminement.De nombreux écosystèmes constituent ce jardin : les étangs et leur vie foisonnante où oiseaux, insectes et batraciens se côtoient en harmonie, le chaos minéral rappelant l'ancienne vocation des lieux qui abritait autrefois une carrière, les aménagements en bois, les rocailles...

De nombreux petits jardins viennent constituer ce puzzle géant, comme 'le jardin pourpre' qui est dédié aux écorces, feuilles et fleurs de cette profonde couleur, 'La chaussée des géants' où des végétaux immenses peuvent être admirés par le dessous, ou encore la 'Chambre des Dames', un jardin clos pour profiter des senteurs variées du monde végétal.

Partout des bancs invitent à la contemplation, à l'observation d'une fleur minuscule qui autrement aurait été ignorée, à l'écoute des cascades ou du murmure des ruisseaux. Plantes piquantes et épineuses dans le jardin 'Ail et Ouille', sauvages et habituellement proscrite dans le 'Jardin bohémien' hymne à la nature ou adaptées à la vie rocheuse et aux éléments peu cléments dans 'La grande rocaille', c'est un véritable patchwork qui vous est offert par les heureux propriétaires de ce jardin fantastique.

Informations pratiques



Adresse / Contact :
Berchigranges
88640 GRANGES-SUR-VOLOGNE
Tél. : + 33 (0)3 29 51 47 19
www.berchigranges.com

Ouverture : du 01/04 au 15/10
Horaires : avril, mai, septembre, octobre : 14h30-19h
juin, juillet, août : 10h-19h.
Tarifs : adulte 11 € ; moins de 12 ans 5 €.
Groupe (20 personnes) : 9 € en visite libre et 13 € en visite guidée.


Pour partager l'article :

Jardins à visiter autres articles :