Les jardins du Manoir d'Eyrignac

Par Iris Makoto

Invitation au contraste dans ce jardin lové au cœur du Périgord Noir, où les tonalités de vert se déclinent à l'infini épousant la luminosité de chaque heure du jour suivant les courbes et les formes


géométriques tracées patiemment par les mains expertes des jardiniers du domaine.
Nous entrons là dans un jardin doublement classé : référence de l'Art topiaire, les jardins du Manoir d'Eyrignac ont obtenu dès 2004 le label "Jardin remarquable" attribué par le Ministère de la Culture ; label qui vient s'ajouter au classement à l’inventaire des Monuments Historiques du jardin, du manoir et de ses dépendances obtenu depuis 1986 et représentant 500 ans d'une histoire familiale exceptionnelle.





Ici, les végétaux sculptés à l'ancienne avec une précision d'orfèvre, nous guident à travers un parcours enchanteur teinté de poésie. Emblèmes d'Eyrignac, les ifs taillés en une superposition de généreux coussins surmontés d'un tête pointue accueillent le visiteur. Un doux camaïeux de teintes vertes se met alors en mouvement au gré des changements d'angles et de lumière.

Fruit de l'imagination du concepteur du jardin, Gilles Semadiras, père de l'actuel propriétaire, l'Allée des charmes, créée en 1996, impose sa symétrie parfaite. Forte de ses 100 mètres de longueur, elle est composée d'une enfilade de colonnes d'ifs enlacés par des spirales de charmes.
Résistant à son appel, le visiteur pourra au choix, se perdre dans le labyrinthe de buis taillés en boules et découvrir en son fond une étonnante pagode chinoise, ou emprunter l'Allée des vases, plus sombre et plus secrète que l'allée principale, abritant une collection de vases italiens surmontés d'ifs à plateau couronnés de boules, le tout mis en valeur par des haies d'ifs taillés en alcôves triangulaires, carrées ou en demi-cercles.Quel que soit le chemin choisi, une chose est sûre : vous ne pourrez pas manquer le Manoir datant du XVIIème siècle puisqu'il représente le cœur du jardin ! Deux pavillons entourent cette imposante demeure : le Pigeonnier et la Chapelle romane où tous les membres de la famille furent baptisés. Entre les deux, une romantique fontaine abrite l'une des sept sources de ce vaste domaine.

Comment parler du Manoir sans évoquer les jardins à la française qui le surplombent ?
Harmonie est ici le maître mot : parterres de buis taillés en circonvolutions, perfection des formes et des couleurs mises en scène par des bordures de fleurs jaunes et bleues.



Plusieurs massifs arbustifs assument un esprit plus sauvage où les céanothes, côtoient les potentilles et parfois même des pieds d'hibiscus syracusus.
Quelques rosiers apportent leur touche romantique au décor nous préparant au spectacle poétique du jardin blanc.
Situé en lisière du jardin français, il le complète parfaitement mêlant perspectives et éléments d'architecture ordonnés. Tout, ici, est aérien, de la forme des jets d'eau dansant joyeusement sur les cinq plans d'eau de l'espace, aux haies de buis rigoureusement taillées agrémentées de rosiers couvre-sols, en passant par les guirlandes de rosiers grimpants qui cernent une moitié du jardin. Pureté, élégance et poésie sont ici réunies dans une harmonie où les teintes blanches et vertes dominent.Quittons cet univers reposant pour un autre plus étonnant : la basse cour ! Comme un clin d’œil ludique à la géométrie du domaine : paon, chien, mouton, lapin, poule et coq taillés en topiaires accueillent petits et grands et marquent une douce transition avec les jardins historiques précédemment traversés. Ceux-ci ont été complétés depuis peu par trois nouveaux espaces très différents où la main de l'homme se veut plus légère.

Attenant au jardin blanc, un nouveau jardin prend forme, plus libre. Il est entouré du jardin fruitier composé de plusieurs variétés de pommiers et poiriers. Le sentier qui chemine vers le potager et le jardin fleuriste jouxte le "miroir", vaste étendue d'eau rectangulaire de 40 m de long où se reflète un mur d'ifs savamment ponctué d'ouvertures. Des cyprès élancés donnent une touche de verticalité à l'ensemble.

Nous accédons alors au jardin "fleuriste". Là, tout n'est qu'explosion de couleurs ; c'est le domaine des grandes vivaces, des annuelles et des bulbes. Les grands dahlias, partagent la vedette avec les lys blancs et les rosiers délicatement parfumés. Les longues bandes engazonnées structurent et magnifient les parterres de fleurs, créant un espace où la biodiversité est préservée. Les jardiniers d'Eyrignac n'utilisent aucun produit phytosanitaire chimique sur l'ensemble du domaine.

Dans cette optique, le potager, séparé du jardin fleuriste par une haie de cèdres pleureurs accueille des carrés de cultures où les fleurs d'ornement se mêlent aux légumes, aux aromates et aux fruits en jouant sur les associations bénéfiques entre les plantes.
Toujours présente, l'eau retenue en son centre par un bassin circulaire, attire une faune variée. Une étude est actuellement en cours pour récupérer les eaux pluviales afin d'arroser le domaine, marquant encore la démarche écologique des responsables du lieux.

C'est avec enchantement que le visiteur pourra se perdre dans les jardins sur le chemin du retour, découvrant des merveilles cachées encore inexplorées, comme la chambre des amoureux, le lavoir, les arcades néogothiques à l'anglaise ou encore la chambre de verdure. Autant de surprises dissimulées au cœur de cette encyclopédie de formes, de volumes et de perspectives végétales.Pour finir en beauté, n’hésitez pas à emprunter la majestueuse Allée des charmes afin de prolonger encore le sentiment d'harmonie ressenti dans ce domaine.
Les plus gourmands pourront terminer la visite en dégustant un repas de terroir dans le restaurant ombragé surplombant les allées de verdures alors que les plus curieux pourront emprunter un des sentiers botaniques aménagés à la sortie du jardin.
Autant de manières de prolonger le plaisir de cette visite hors du commun.




Informations pratiques



Les Jardins du Manoir d'Eyrignac
24590 SALIGNAC
Tél. : 05.53.28.99.71
Fax : 05.53.30.39.89

Horaires et jours d'ouverture
Les Jardins sont ouverts tous les jours de l'année sans exception.
du 1er janvier au 31 mars, de 10 h 30 à 12 h 30 et de 14 h 30 à la tombée de la nuit
du 1er au 30 avril, de 10 h à 19 h
du 1er mai au 30 septembre, de 9 h 30 à 19 h
du 1er au 31 octobre, de 10 h jusqu'à la nuit
du 1er novembre au 31décembre, de 10 h 30 à 12 h 30 et de 14 h 30 à la tombée de la nuit

Tarifs
Adultes : 10,50 € (*avec votre billet, 2 € de réduction sur un repas au restaurant)
Enfants de moins de 6 ans : GRATUIT
Enfants de 6 à 12 ans : 4,50€
Adolescents de 13 à 18 ans : 6,80 €
Tarif Hiver Adultes (du 15 novembre à fin février) : 9,50 €
Personnes handicapées (tarif réduit pour l’accompagnant) : 6.80 €


Pour partager l'article :

Jardins à visiter autres articles :