Le jardin des labyrinthes de Locu d'Oziu

Par Iris Makoto

Lieu de rencontre et de partage, le jardin des labyrinthes de Binettu, est un endroit hors du commun. Situé non loin de Pianottoli-Caldarello dans l’extrême sud de la Corse, cette oasis de paix est idéale pour faire une pause en famille.


Il s'agit là d'un jardin en devenir, récemment crée par son propriétaire, Thomas Ambroggi, homme passionné de nature et partageur dans l'âme qui apporte chaque jour une pierre à l'édifice sur cet ancien terrain agricole aride, et ce, sans lassitude depuis depuis près de 3 ans.

Ouvert au public depuis peu, le jardin se veut un mélange de rêve et de plénitude des sens, un lieu où tous les doux rêveurs pourront se retrouver afin de profiter de cet espace hors du temps et hors du stress. La démarche de Thomas est aussi étonnante qu'intéressante. Il désire ouvrir son jardin à la créativité de nombreux artistes qui peuvent venir y exposer leurs œuvres. Parallèlement, il accueille des ateliers où se déroulent de nombreuses activités ; les enfants pourront ainsi apprendre à fabriquer des attrape-rêves, ou modeler des objets en terre cuite alors que les parents s'octroieront une douce pause bien-être par le biais de l'atelier de sophrologie. Plus tard, ils pourront se retrouver à l'ombre d'une cabane dans les arbres pour écouter tous ensemble des contes fantastiques. Partage des sensations, éveil à la nature, mais aussi à l'art et recueillement dans la paix sont donc les piliers de ce jardin.

Dès l'entrée, de nombreuses sculptures nous accueillent : elles sont l’œuvre de Marie-Ange Despras, art-thérapeute à ses heures. Le ton est donné : un chêne liège nous observe au travers de ses grandes lunettes vertes, des personnages filiformes en fer dansent au gré du vent, çà et là des figures sculptées dans le marbre se détachent du décor.Justement parlons un peu de la toile de fond de ce spectacle : le jardin !
Il est composé essentiellement d'essences méditerranéennes se satisfaisant pleinement du climat parfois brûlant de cette région. Les chênes immenses proposent autant de zones de repos sous leurs épaisses frondaisons, des tables de pique-nique ont d'ailleurs été installées sous les arbres afin de pouvoir profiter d'un repas en famille sans avoir à quitter les lieux. Tout autour, myrtes, cistes, genévriers et arbousiers complètent le tableau.

Véritable oasis de fraîcheur, un bassin se détache de l'ensemble. Il accueille une végétation luxuriante qui cache une faune abondante : libellules rouges, grenouilles, crapauds et même tortues se sont donnés rendez-vous autour du point d'eau. Nageant paisiblement, des carpes koï, aux vifs coloris côtoient de petits poissons gris moins connus : les gambusies, souvent utilisés pour lutter contre le paludisme dans les zones à risque du globe, car ils se nourrissent essentiellement de larves de moustiques. Voilà une bien belle manière de joindre l'utile à l'agréable !
Derrière le bassin, nous apercevons le premier labyrinthe destiné aux enfants, réalisé avec des pierres glanées sur place, il conduit en son centre à deux gros galets transformés par la magie de la couleur en sympathiques coccinelles.

Nous traversons alors le ruisseau qui alimente le bassin et nous voilà face à un nouveau labyrinthe, plus grand celui-ci et composé de cyprès, il est possible d'apercevoir, dépassant de son centre un obélisque sculpté dans des barres en fer qui laisse admirer par transparence l'étrange montagne de l'Omu di Cagna en fond de décor. Véritable chef-d’œuvre de la nature, il s'agit d'un gros bloc rond posé en équilibre sur un pic rocheux, clin d’œil à cette notion de paix, de sérénité et d'équilibre qui nous accompagne au travers de ce jardin.
Nous nous perdons avec plaisir dans le labyrinthe de cyprès et profitons quelques instants des suaves odeurs du maquis corse sur un banc spécialement dédié à la contemplation.

A peine sortis, un astrolabe nous invite à reprendre conscience de l'heure, notion oubliée depuis notre entrée dans ce jardin étrange et hors du temps.Grimpant doucement, la pente nous conduit alors au troisième labyrinthe, en cordes celui-ci, et délicatement ombragé par quelques beaux sujets de chênes lièges. Plus haut sur la petite colline dominant le jardin, les enfants pourront observer les lézards et autres petits animaux trouvant refuge dans le mur de pierres sèches, construction très répandue dans la région.
Une sculpture figurant une fleur géante tournoyant aux quatre vents, un salon de jardin en fer, la vue plongeante d'une part sur la mer et d'autre part sur la montagne, nul doute, nous sommes dans un rêve !

En redescendant vers l'accueil, voilà une autre surprise qui fascinera les enfants : un mobile fait d'une trentaine de cloches provenant de diverses parties du monde. Chacune émet un son différent, pour le plus grand plaisir des petits et des grands. Pendant que les enfants s'amusent à faire tinter grelots et cloches, les parents pourront visiter la brocante où est vendue une foule d'objets hétéroclites au profit du jardin. Une boutique complète l'ensemble où les œuvres et bijoux de Marie-Ange Despras attendent les amateurs, vous y trouverez aussi des produits de la ruche et du maquis.

N'hésitez pas avant de repartir sur la route, à prendre encore un peu de bon temps à l'ombre des grands arbres pour vous imprégner de l'atmosphère authentique de ce jardin et pourquoi pas faire un brin de causette avec le propriétaire toujours ravi de faire de nouvelles connaissances.

Informations pratiques


Jardin des labyrinthes Locu d'Oziu
Lieu du Binettu
RN 198
Pianottoli-Caldarello
Tel : 06.50.18.93.17
Email : atomyp@aol.com

Horaires d'ouvertures
Tous les jours, sauf le samedi matin.
De mai à septembre : de 10h00 à 12h30 et de 15h00 au coucher du soleil.
Hors saison : ouverture sur demande par simple appel téléphonique.

Tarifs
Adulte : 3 €
Enfant : 1 €
Possibilité de location du jardin complet : 60 € la demi-journée et 110 € la journée entière.
Parking gratuit.

Se rendre au jardin
A partir de Bonifacio, faire 16 km sur la N196 (direction Propriano, Sartène), dépasser Pianottoli-Caldarello puis continuer sur 1,5 km. L'entrée est située directement sur la nationale sur la droite.


Pour partager l'article :

Jardins à visiter autres articles :