L’oignon

Par Elisabeth Canitrot

Le terme "ognon" est apparu dans la langue française en 1273 et sa forme définitive "oignon" au XIVe siècle. Le mot vient du latin populaire unio, unionis qui, en Gaule, a éliminé caepa (d'où viennent "cive", "ciboule", "civette", "ciboulette"), mots employés jusque-là pour décrire ce légume. Pourquoi unio (uni) ? Parce que l'oignon est l'une des rares alliacées dont le bulbe ne se divise pas, contrairement à l’échalote.


L’oignon
L’Allium cepa fait partie d’une grande famille qui va de l’oignon traditionnel au poireau. Personne ne saurait dire d’où il vient exactement mais depuis l’Antiquité, il fait partie intégrante de l’alimentation et de la pharmacopée et est considéré comme un élixir de vie. Il serait même vu comme l’aliment des centenaires. D’ailleurs, les régions d’Europe centrale, où l’oignon est cuisiné à presque tous les repas, comptent beaucoup de centenaires. C’est dire s’il faut s’y intéresser de plus près !

Composition de l’oignon


Crû, l’oignon contient 88 % d’eau, des glucides, des protides, des lipides, des fibres, bon nombre de vitamines (A, B1, B2, B3, B5, B6, B9, C (développées plus bas) E), des huiles essentielles, des sels minéraux (idem) et des oligoéléments.



Sels minéraux


L’oignon en contient beaucoup : silice, phosphate, nitrate de calcaire, acides phosphoriques et acétique, citrate, sodium, potassium, iode, et d’autres encore.
Leur rôle est d’importance puisqu’ils interviennent dans le processus d’entretien, d’élimination des toxines, de cicatrisation des cellules et des tissus.Pour résumer, ils participent à :
- la constitution des tissus,
- la régulation des mouvements d'eau,
- ont un rôle dans l'excitabilité neuromusculaire,
- l’élaboration des hormones, des enzymes, ... soit par incorporation directe, soit par un mécanisme catalytique.
- les glucides, les lipides, les protéines et les vitamines ne peuvent être apportés au corps humain que si celui-ci dispose de suffisamment de sels minéraux.

Nutriments


Manganèse - L’oignon est une source de manganèse pour la femme, les besoins en manganèse étant supérieurs chez l’homme. Le manganèse participe à la prévention des dommages causés par les vilains radicaux libres.

Vitamine B6 - Source de vitamine B6, appelée aussi pyridoxine, l’oignon contribue au bon fonctionnement nerveux et immunitaire.

Vitamine C - Comme précédemment dit, le rôle de la vitamine C dans l’organisme va au-delà de ses propriétés antioxydantes ; elle participe à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives. De surcroît, elle protège des infections, favorise l’absorption du fer contenu dans les végétaux et accélère la cicatrisation.

Tous ces composants agissant en interaction font de l’oignon un élément indispensable au bon fonctionnement de notre métabolisme et ont une incidence bénéfique structurante, énergétique, stimulante, équilibrante, purificatrice et protectrice.

Quelques oignons


Les blancs (les plus courants à pelure blanche) se consomment entiers, crus ou cuits, farcis, en lamelles, en salade.
Tout comme :
- Les petits oignons blancs vendus en botte.
- Le blanc hâtif de Paris, le blanc très hâtif de la reine
- L’oignon doux des Cévennes (ne fait pas pleurer) et peut se consommer en tarte, il accompagne parfaitement les foies poêlés.

Les jaunes sont plus forts en goût. Préférez-les mijotés, cuisinés plutôt que crûs. On pourrait croire qu’ils ne portent que le nom d’oignon mais non, ils se déclinent en Paille des Vertus, Sturon, Auxonne, Centurion, …

Les rouges aux noms tout aussi étonnants : le Red Baron, le Rosé de Roscoff, le Rouge pâle de Niort, le Rouge de Florence, le bronze d’Amposta pour ne citer que ceux-là.
Consommez-les crûs, hachés ou émincés. Parfaits pour les salades, ils se mêlent bien aux agrumes aussi.

Truc santé


Livre de Alain Libes "les clefs du corps" aux éditions Grancher.
En cas de quinte de toux, coupez un oignon en deux dans la pièce où vous vous trouvez. Une fois la quinte arrêtée, restez encore un moment dans la pièce sous peine de la voir revenir.

Astuce
Pelez vos oignons sous ou à proximité d’un filet d’eau, vous éviterez ainsi de pleurer.

Cuisine


Recette d’accompagnement :
Carottes aux oignons et gingembre frais
(pour 4 personnes)

1kg de carottes, 1 gros morceau de gingembre frais, 5 à 6 oignons doux

Faites cuire à la vapeur les carottes coupées en tronçons.
Dans un wok, mettez un filet d’huile d’olive, et faites sautez le gingembre ainsi que les oignons émincés.
Ajoutez les carottes. Laissez mijoter quelques minutes. Servez chaud.

Truc beauté


Pour des cheveux brillants : versez 60 g. de pelures d’oignon dans un litre d’eau. Faites réduire en décoction. Laissez refroidir. Filtrez. Utilisez cette eau pour le dernier rinçage après le shampoing. Beaux reflets dorés assurés !

Truc maison


Si vous avez des difficultés à poser votre papier peint, frottez un oignon sur le mur avant d’appliquer votre papier encollé. Simple et efficace !

A lire absolument


Les extraits, les recettes sont tirés du livre de Nathalie Kholodovitch :
"L’oignon, saveurs et vertus"
aux éditions Grancher.
Voir ce livre sur Grancher.com


Pour partager l'article :

Plantes et bien-être autres articles :