Le choux

Par Elisabeth Canitrot

Qu'il soit frisé, de Bruxelles, de Milan, chinois, fleur, blanc, rouge, vert, rave, romanesco, le chou - de la famille des crucifères ou brassicacées - recèle des trésors de bienfaits. Mangez-en !


Le choux

Les bienfaits du chou :


Provitamine A, vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B9, C, E, K, U, fibres, calcium, fer, potassium, soufre, magnésium, phosphore, sodium, sélénium, etc. Bref, autant de raisons d'en consommer régulièrement.

De nombreuses études tendent à démontrer que la consommation de brocolis et de choux-fleurs, diminue le risque pour les hommes, de près de 40 % d'être atteint d'un cancer de la prostate, de la vessie et (ce n'est pas une incitation à continuer de fumer) de près de 50 % pour les fumeurs, s'ils consomment du chou cru. Par ailleurs, les polonaises, grandes consommatrices de choucroute contracteraient moins de cancer du sein que les américaines.

Dans le chou, comme dans le cochon, tout est bon !


Aussi, ne jetez pas les feuilles entourant ce légume ; faites-en des cataplasmes aux pouvoirs thérapeutiques intéressants. Bien entendu, elles ne remplacent pas une visite chez un médecin mais elles rendent de nombreux services, un peu comme l'argile mais à moindre coût.

Problèmes de peau, respiratoires, digestifs, articulaires, maux de tête, un remède auquel il faut penser.

Un cataplasme : mais comment ?

Il existe plusieurs manières d'effectuer un cataplasme, la plus courante étant de prendre une feuille de chou bio (de préférence), lavée et séchée de laquelle on prélève la côte centrale. Il suffit alors de l'aplatir avec un rouleau à pâtisserie avant d'utiliser ce cataplasme.

En cas de rhume, par exemple, appliquer une feuille sur le front et une autre sur la poitrine. Bandez le tout, sans trop serrer. Conserver ce cataplasme durant 3 à 5 heures voire toute la nuit.

Le chou est aussi utilisé à la maison, pour le sport, pour la beauté (tonique, masque, démaquillant, etc.). Les recettes sont bêtes comme chou, simples à réaliser et rappelons-le, pour un coût modique voire gratuit si on a du chou dans son jardin.

Savez-vous planter les choux ?


Les choux-fleurs sont plantés de mars à septembre tous les 80 cm. Exigeants en fumure riche en azote, en potasse et en arrosage, ils supportent mal un arrêt de végétation. Il convient de les couvrir en début d'année et au cours du printemps et de l'été, ils doivent être souvent arrosés pour avoir une belle inflorescence.


Les choux à pomme frisée (Milan) sont plantés au printemps ou en été. La récolte s'effectue de 2 à 7 mois après la plantation suivant les variétés. Celles à développement long ne doivent pas être plantées après le 15 août. Les choux pommes récoltés durant l'hiver doivent être pommés avant les premiers froids. Ils se plantent tous les 50 cm en tous sens.


Les choux à feuilles se plantent, quant à eux, tout au long de l'année. Ils montent en graines l'année suivante sauf pour les plants semés à partir de septembre qui ne monteront que l'année N+ 2. Ils se plantent tous les 50 cm en tous sens.


Les choux à pomme lisse pointue sont plantés au printemps, de février à avril, ou en automne pour une récolte fin d'hiver, début de printemps de l'année suivante.



Le chou commun (vert, blanc, rouge) est planté de février à août pour une récolte de printemps et d'automne. Elle s'effectue 1,5 à 2,5 mois après la plantation. Ce chou se plante tous les 50 cm en tous sens et a besoin d'une bonne fumure riche en azote et en potasse. Ce chou nécessite un arrosage abondant. En début d'année, il est conseillé de le couvrir pour éviter une montée en graines trop précoce du fait d'un arrêt de végétation.




Les choux raves sont plantés de mars à août. La récolte s'effectue quand la rave atteint 7 à 8 cm de diamètre. Ils se plantent sur la ligne tous les 30 cm et tous les 35 cm entre les rangs.


Le brocoli est planté dans un sol riche, profondément travaillé dans un endroit ensoleillé. Le brocoli réussira le mieux dans les climats doux et humide.
Semer en pépinière en pleine terre et clair de mi-mai à juin en plaçant les graines dans des sillons profonds de 1,5 cm. Laisser 15 à 16 cm entre chaque sillon. Couvrir avec le râteau, tasser et arroser. Répétez cette opération toutes les deux semaines par exemple pour étaler les récoltes. Eclaircir de telle sorte qu'il reste un plant tous les 8 cm.
Après environ 6 semaines, repiquez les plants profondément, enterrés jusqu'à la base des premières feuilles en laissant 60 cm entre chaque et au moins 70 cm entre vos rangs. Assurez vous qu'ils sont bien tenus en terre, tassez autour du pied, arrosez.


Voilà de quoi faire ses choux gras !


Côté lecture


Le Chou, saveurs et vertus, par Alessandra Moro Buronzo aux éditions Grancher, octobre 2009


Pour partager l'article :

Plantes et bien-être autres articles :