Un jardin rafraîchissant

Par Martial Iratorza

L’assemblage des formes, des couleurs, des matériaux employés peuvent donner en tout ou partie de votre jardin une impression de fraîcheur, de bien-être, de calme et de sérénité.


Un jardin rafraîchissant

Les couleurs


Evitez les couleurs rouges qui suggèrent la passion, l’énergie. Utilisez-les avec parcimonie en les mélangeant avec des couleurs verts tilleul, leur emploi abusif deviendrait vite oppressant.
L’emploi des jaunes primaires est à déconseiller pour atteindre le but que nous recherchons.
Par contre des jaunes vert citronné comme le senvitavilia "cuzco" jaune à cœur vert seront idéals en mélange avec des papyrus et des tabacs sylvestre.
La couleur bleu, symbole de paix, pourra servir de base à de nombreux massifs. Toutefois, pour un effet de fraîcheur, évitez les bleus trop intenses ou le violet, qui comme le rouge, trop employé sera oppressant.


Le bleu vous fournira des couleurs douces, les gris bleutés de nombreuses graminées, les bleu-verts de nombreux confères et de plantes vivaces comme certains hostas. Quoi de plus rafraîchissant au détour d’un tilleul, qu’un massif d’hortensias "Annabelle", leurs fleurs hésitant entre le vert pâle et le blanc, ourlé d’une collection d’hostas.Dans la nature, on trouve de nombreuses fleurs blanches. Symbolisant la pureté toujours fraîche, cette couleur donne un effet d’espace (utile pour les petits jardins). Mais son emploi immodéré peut vite rendre le jardin austère. Essayez ce massif : des "nombril de vénus" d’où jailliront les trompettes roses des réhmannias, quelques touffes de panics "heavy métal" au feuillage bleu métallique et aux panicules rosées.
Ou comme dans ce massif d’élégantes gauras rosées qui s’échappent de rosiers polyanthas blancs, le tout souligné par le vert des graminées.




Les textures et choix des matériaux


Même le choix et l’emploi des matériaux peuvent contribuer à l’aspect fraîcheur.
Evitez à tout prix les textures réfléchissantes qui mettraient à mal vos effets de plantations. Pour vos allées, employez des couleurs absorbant la lumière. Utilisez les allées fleuries. A moins de vouloir faire un jardin méditerranéen, employez des pierres moussues pour vos rocailles.

Les odeurs


Le long d’un vieux mur, à l’ombre, en terrain riche, plantez de la menthe (attention, c’est une envahissante). Plantez un choisya qui diffusera son parfum frais et bien entendu l’éternelle lavande qui, si elle synonyme de soleil, vous rafraîchira. Utilisez aussi le pélargonium odorant "citronnella", le thym citron doré.

Les gazons


Il faudra choisir des gazons très résistant à la sécheresse. Mieux vaut un gazon rustique vert qu’un gazon fin jaune paille. Si vous avez un petit jardin vous arriverez encore à l’arroser. Mais si votre jardin est grand, privilégiez quelques endroits comme les abords d’un jardin secret ou un coin fontaine et bancs pour le repos (attention, avec les risques de restriction d’eau de plus en plus fréquents, à choisir des variétés résistantes à la sécheresse).


L’eau


Plutôt que de faire une mare à grenouilles écrasée par le soleil, faites une ou plusieurs fontaines. Ces petites fontaines en circuit fermé très faciles à mettre en œuvre.

Placez-les dans des endroits ombragés du jardin, leur gazouillis vous rafraîchira.

Les abris


Optez pour une pergola nichée dans un coin du jardin, couverte de végétation (attention, une végétation trop dense aurait l’effet inverse du but recherché), elle permettra de bénéficier pleinement de la fraîcheur de son ombre.
Comme vous le voyez, sans faire baisser la température affiché du thermomètre, quelques plantes bien choisies et disposées dans l’espace vous permettront de passer un été au jardin tout en fraîcheur.


Pour partager l'article :

Aménagement de jardin autres articles :