Tirer profit d’une cour sans soleil

Par Martial Iratorza

L’ombre de hauts murs à la campagne ou d’immeubles en ville ne vous empêchera pas d’avoir un jardin coloré. De nombreux végétaux vous permettront d’égayer votre jardin malgré cette situation.


Tirer profit <br />
d’une cour sans soleil

Les avantages


Un micro climat sera généré (absence de vent). La température l’hiver sera plus élevée, vous permettant de cultiver des plantes peu rustiques pour votre région. Il sera même possible de tenter quelques plantes exotiques. Pourquoi ne pas tenter une fougère arbustive en bac.
Les bambous prendront place dans ce jardin, la lumière verticale aura tendance à les étirer, leur rendant ainsi un port léger et gracieux.
Ce sera aussi une situation idéale pour de nombreuses plantes de terre de bruyère, leur floraison éclatante éclairera le printemps (camélia, azalée, bruyère, rhododendron, ...).

Les inconvénients


L’absence de soleil une bonne partie de la journée interdit la culture des plantes à feuillages colorés. Mais il y a des exceptions, comme les leucothoës, les aucubas, certains troènes panachés.
De nombreuses plantes à massifs ne pourront prendre place dans un tel jardin. Les impatiens, les fuchsias, certaines espèces de bégonias, les campanules, ... vous permettront toutefois d’agrémenter vos massifs ou potées.
L’emploi du gazon sera à éviter.

Les plantes d'ombre


Dans ce jardin de 80 m2, un maximum d’espèces de végétaux pour un étalement maximum des floraisons et des rendus de feuillages.

Tous ces végétaux supportent très bien l’ombre.
Les massifs débordent largement sur le dallage pour donner un air plus vivant à l’espace.

1 - Campanule muralis, peu fragile et idéale en bord de massif.
2 - Aucuba.
3 - Un Aronia arbutifolia pour ses magnifiques fruits rouges.
4 - Impatiens glandudifera pour ses fleurs, tout au cours de l’été. Elle se ressème toute seule (peut même devenir invasive).5 - Bruyère.
6 - Bambou nigra à planter avec un barrage pour les racines.
7 - Eucherelle pour ses belles grappes de fleurs roses en mai et juin.
8 - Hosta élégans avec ses magnifiques feuilles bleues et ses fleurs blanches.
9 - Skimmia japonica, une valeur sûre à l’ombre, fleurs blanches et boules rouges l’hiver.
10 - Impatiens de guinée en variétés.
11 - Tolmia, plante rampante à feuillage vert et jaune.
12 - Persicaire affinis superba avec sa floraison rose de juin à octobre.
13 - Leucothoë, très bel arbuste donnant beaucoup d’effets avec ses feuilles rougeoyantes.
14 - Rodgersia à feuilles de marronnier avec son beau feuillage et sa floraison estivale blanc crème.
15 - Pleioblastus auricoma, joli petit bambou panaché à planter dans de grands pots enterrés pour lui éviter de s’étendre.
16 - Aralia, pour donner une petite touche d’exotisme.
17 - Camélia. Avec l’aucuba en face, il marque l’entrée de la terrasse.
18 - Brunnère ou myosotis du Caucase. Avec elle, vous aurez une première floraison tout le printemps et une deuxième à l’automne.
19 - Petite fontaine zen sur lit de galets.
20 - Osmonde royale. Ses larges frondes entoureront les galets de la fontaine.
21 - Hortensias en variétés.
22 - Bande de Sagine pour souligner le massif.
23 - Au pied de l’aucuba, des phlox divariqués, portant des fleurs de juin à septembre, d’un joli bleu.
Toutes ces plantes employées pour ce jardin sont gourmandes. Vous devrez, lors de la préparation de vos massifs, faire un bon apport de compost mûr et de corne broyée.
Si votre terrain est très calcaire, faites un apport de tourbe blonde pour faire retomber le ph du sol à 7.


Pour partager l'article :

Aménagement de jardin autres articles :