Vos espaces verts en terre argileuse

Par Martial Iratorza

La terre argileuse lourde et collante par temps humide devient vite compacte et craquelée sous les rayons du soleil. De nombreuses plantes et quelques façons culturales vous permettront de réaliser votre jardin.


Vos espaces verts<br />
en terre argileuse
Avant de choisir les plantes et les méthodes de culture à employer, voyons l’impact d’un sol argileux :
Les argiles sont les particules très fines du sol qui se gorgent d’eau aux premières pluies.

Les avantages


Les sols argileux sont riches, car ils retiennent les éléments minéraux permettant aux plantes de les puiser selon leur besoin.
Ils retiennent aussi la matière organique pour former le complexe argilo- humique, réservoir de nombreux nutriments.
Grâce à sa structure, il retient bien l’eau.

Les inconvénients


Très argileux, le sol saturé d’eau devient vite asphyxiant.
L’été, il sera très compact et se craquèle.
Au printemps, le sol sera plus long à se réchauffer.
Certaines vivaces seront plus sensibles au gel.

Les petits jardins


Aménager un petit jardin au sol argileux
Dans un petit jardin, vous ne rencontrerez que peu de difficultés. Il vous sera possible d’amender à moindre coût.
A l’automne, avant vos plantations ou avant de semer votre gazon, il faudra apporter du sable de rivière et du compost. Il vous faudra répéter ces apports d’année en année pour, à la longue, obtenir une terre moins lourde.
Vos massifs de fleurs annuelles et de plantes vivaces devront, pour un meilleur écoulement de l’eau, être réalisés sur une légère butte en couche drainante. Une fois la terre réchauffée au printemps, ils devront être paillés.

De nombreuses espèces de vivaces s’adapteront aux conditions générées par ce type de sol. En voici quelques unes :
Acanthe, Achillea ptarmica, Helianthus , Alchemilla, Helleborus Solidago, Hemerocallis, Anemone hybrida, Hosta , Aster, Astilbe ,Rudbeckia, Sédum spectabilis, anémone de Californie, knautia, Lysimachia ciliata, Vinca minor, Aquilegia vugaris et de nombreuses graminées.

Lors de la plantation de vos arbres ou arbustes à fleurs, n’enterrez jamais les plants en-dessous du collet. Plantez des arbustes adaptés à votre région et ne faites que peu d'apport lors de la plantation car les racines des arbustes pousseraient comme dans un pot dans cet environnement argileux sans le pénétrer.

Quelques arbustes qui s’adapteront bien :
Millepertuis arbustif, Abélia, Photinia, Wégélia, Deutzia, Philadelphus, Mahonia, Ribes sanguineum, les cornouillers et les rosiers, mais attention à ne pas les planter dans une partie basse du jardin.

Les grands jardins


Aménager un grand jardin en sol argileux
A part pour les massifs de fleurs, ici, sauf à prévoir un gros budget, il serait irraisonnable de prévoir de lourds travaux d’amendement. Comme vous l’avez vu pour les petits jardins, il existe de nombreux végétaux adaptés.

Quelques arbres pour les grands espaces :
Une valeur sûre et décorative le Lagerstroémia, d’autres encore : Alisier blanc, Arbre de Judée, Aulne noir, Bouleau verruqueux - Betula alba, Chênes (certains), Cytise, Érable, Frêne, Noyer noir, Peuplier, Tilleul, Pommiers, Platane…

Un dernier conseil


Achetez les plantes chez un pépiniériste près de chez vous pour les gros sujets cultivés en pleine terre. Le sol où il à été cultivé à de grande chance d’être le même que chez vous.
Si vous achetez par internet, il existe d’excellents sites qui vous proposent toute une gamme de végétaux avec leurs fiches techniques, il faut surtout bien les lire. Evitez surtout les achats compulsifs.


Pour partager l'article :

Aménagement de jardin autres articles :