Dessiner son jardin

Par Martial IRASTORZA

Le plan de jardin sera le résumé couché sur papier de toutes vos aspirations, plantes préférées, style de jardin et des contraintes générées par le terrain.
Laissez libre cours à votre imagination et n’oubliez pas : ce jardin est le vôtre, alors mettez en œuvre vos envies !


Dessiner son jardin

Les outils


Pour créer votre plan de jardin munissez-vous de ces quelques outils indispensables :
Pour les relevés :
Un double décamètre pour prendre les mesures sur le terrain,
des petits piquets de bois pour faire des repères au sol et une pelote de ficelle,
un tuyau d’arrosage pour matérialiser les massifs, un niveau à bulle et pour les terrains pentus, un niveau à eau ou mieux lunette pour niveau et un appareil photo.

Pour dessiner :
Un double décimètre, une équerre, un compas, un rapporteur, une gomme, un crayon à papier gras et un sec, des crayons de couleur.

Faire les relevés


Munissez-vous du plan de masse fourni par le notaire lors de l’achat de votre propriété. Faites-en plusieurs copies.

1 - Faites le relevé des réseaux et marquez les sur le 1er plan avec les couleurs suivantes :
Bleu : le réseau d’eau potable
Rouge : le réseau électrique
Jaune : le gaz de ville ou autre conduite de gaz, les conduites d’hydrocarbures s’il y a une cuve de gaz-oïl extérieure.
Orage : télécom.
Vert : réseau des eaux usées
Violet : irrigation
Attachez une grande importance à ce relevé, vous en aurez besoin quand vous ferez des plantations ou des travaux, il vous évitera bien des déconvenues. Faites apparaître les futurs réseaux en utilisant les mêmes couleurs mais en traits discontinus.
2 - Faites le relevé de la végétation existante à conserver.
3 - Le relevé des vues à cacher (pylône électrique, hangar, etc.)
4 - Le relevé des vues remarquables à conserver.
Pour faire ces deux derniers relevés placez-vous à l’endroit de la maison ou du jardin que vous privilégiez (salon, terrasse)
5 - Relevé microclimatique, cela comprend les zones d’ombre (ombre permanente et mi-ombre), les zones de courant d’air froid (est ou nord)

Echelle du plan


Quelle échelle allez-vous appliquer pour faire votre plan ?
Servez-vous de feuilles millimétrées sous les calques pour vous faciliter la tâche. Un plan général au un centième sera un bon compromis mais si vous avez un grand jardin vous le ferez au deux centième. À ces échelles seules des groupes de végétaux et les grosses infrastructures seront représentés. Pour rentrez plus dans le détail vous ferez des plans de détails par exemple de un cinquantième pour des plans des masses au un centième, etc.
Un centième = 1 cm représente 1 m
Un cinquantième = 2 cm représentent 1 m

Se poser les bonnes questions


Voilà maintenant vous avez tout en main pour débuter le travail de création, il ne vous reste plus qu’à vous poser ces quelques questions :
Ce que j’aimerai avoir : un jardin "fou", un jardin zen, un jardin chic et contemporain, un jardin bouquet de fleurs, un jardin rigolo et artistique ?


Mais de combien de temps je dispose pour l’entretenir, quel moyen financier suis-je prêt à mettre pour le fleurir annuellement ?
A partir de ces éléments de réponse vous pourrez définir le jardin envisageable.
Par exemple si vous pouvez intervenir plusieurs fois par semaine, là pas de problèmes. Si vos interventions se limitent à moins d’une dizaine de fois par an, pour un jardin de ville, prévoyez un jardin minimaliste où les aménagements en durs seront dominants mais sans oublier des végétaux demandant peu d’entretien.
Si vous habitez à la campagne ou si c’est le jardin d’une résidence secondaire préférez un jardin campagnard fait de verger avec des arbres tige (plus pour la floraison que les récoltes), de la prairie naturelle ou du gazon rustique. Employez la haie bocagère. Les massifs d’arbustes à fleurs et à feuillage domineront. Choisissez des plantes vivaces fleurissant au moment de vos vacances.

Créer son plan de jardin


Maintenant vous pouvez tracer les allées, la position souhaitée des grands arbres, les massifs d'arbustes et de fleurs.

Les allées :
A part quelques artistes paysagistes qui ont créé le concept de l’allée qui menait nulle part, l’allée a un point de chute. Le tracé le plus court c’est la ligne droite (il sera employé pour les jardins structurés). Dans les jardins de style campagnard, anglais, les allées seront sinueuses, mais pour rendre ce tracé crédible les courbes seront accompagnées de végétation surtout en terrains plats.


Les arbres tiges :
Toujours les placer en premiers car ils influeront sur le choix des arbustes (ombres). Faites-les figurer sous formes de cercle avec un point au centre. Ils devront être à l’échelle, leur diamètre représentant l’emprise de l’arbre une fois adulte.

Les massifs :
Ils sont représentés sous forme de grosses masses et des plans de détails leurs sont consacrés avec une représentation individuelle des arbustes et des fleurs. Faites des cercles à l’échelle comme pour les arbres et attribuez-leur une couleur par espèce.

Tracer les formes


Les formes organiques :
Les formes organiques sont la base du tracé des allées sinueuses, des massifs des jardins campagnards, des jardins zen ou japonais.
Elles se tracent à partir d’une suite de cercles plus ou moins grands placés sur un axe.

Les formes géométriques ou régulières :
Deux possibilités :
Symétrique pour des jardins à la française.
Asymétrique pour donner des effets de grandeur.

Utiliser les couleurs


Comme le peintre utilisez les couleurs, elles auront un effet sur l’espace et le message que le jardinier veut délivrer.



Des couleurs vives et chaudes donnent un jardin plein de vivacité des tons plus froids le rendront plus, grand qu’il n’y paraît, de plus elles distilleront une ambiance sereine. Des jeux de couleurs opposées pourront ce faire entre gazon et matériaux des allées.
Pour un même massif vous pourrez opposer à une couleur toute la gamme d’une autre couleur (ex : le blanc opposé à toute la gamme des bleus en passant par les mauves pour un rendu apaisant).
Pensez à changer la couleur dominante de votre jardin avec les saisons.
Pensez à mettre quelques arbres à écorces colorées pour la saison hivernale.
Jouez aussi des couleurs de gravillons, dalles, paillage, etc.

Quelques astuces


Prenez votre temps pour faire votre jardin.
Promenez-vous aux alentours pour voir les espèces d’arbres et de fleurs poussant le mieux dans la région.
Visitez les pépinières et demandez des conseils. Trouvez des sources d’inspiration dans la nature, photographiez des éboulis rocheux pour les rocailles, des mares pour les bassins, des bords de route au printemps pour les mixed-border, etc.
Aux services des parcs et jardins des villes il y a d’excellents jardiniers qui sont au courant des dernières sorties en matière de végétaux, parlez avec eux ils seront contents de faire partager leur savoir.


Pour partager l'article :

Aménagement de jardin autres articles :