Jardiner la nature

Par Martial Iratorza

Le jardin sauvage n'est pas un espace vert laissé à l'abandon. Bien au contraire de sa conception à son entretien, il fera appel au bons soins du jardinier. Ce sera un paradis pour les enfants.


Jardiner la nature

La conception du jardin


Lors de la prise de possession du terrain, il faudra faire un relevé minutieux des essences à conserver. Tout devra être mis en œuvre pour ne pas bouleverser l'écosystème existant. Il n'y a pas que les arbres qui peuvent être remarquables, la prairie naturelle qui recouvre ces terrains peuvent receler des plantes intéressantes comme les orchidées sauvages, des fritillaires et bien d'autres selon les milieux.

Les allées


Ici encore, il faut s'adapter au milieu existant. Les allées sont sinueuses contournant arbres, arbustes et bosquets. Elles sont positionnées sur les parties hautes du jardin pour ne pas se transformer en bourbier l'hiver.
Les plus jolies sont celles simplement matérialisées par une tonte très rase de la prairie.
Les allées d'un terrain trop humide sont simplement gravillonnées sur un bidim.

La prairie


Un terrain qui est recouvert d'une prairie naturelle devra être maintenu en l'état. Attention, cette prairie naturelle devra avoir un équilibre entre les différentes plantes, graminées, vivaces, bisannuelles.
Si ce n'est pas le cas, il faudra la refaire

Le sol est soigneusement préparé, c’est la clef de la réussite.
Il sera retourné une première fois sur 15 cm, et devra rester tel quel une quinzaine de jours (faux semis) pour laisser le temps aux mauvaises herbes de lever. Les racines des plantes vivaces sauvages seront extraites.
Dès que les mauvaises herbes sont levées, repassez le motoculteur superficiellement pour détruire ces herbes.
Le sol sera nivelé à l’aide d’un croc (peu profondément pour ne pas remonter en surface de mauvaises graines).
Il n’est pas nécessaire de faire d’apport d’engrais.Un bon mélange de graines pour la prairie comportera du ray-grass anglais, de la fétuque rouge semi-traçante et un peu de mélange pour prairie fleurie. Par la suite, laissez les plantes endémiques s'installer.

Les végétaux


Le choix des arbres et des arbustes se porte évidement sur des végétaux endémiques de la région. Mais le jardin sauvage peut faire place aussi à la fantaisie. Quelques scènes décoratives faites de graminées, de vivaces mellifères l'agrémentent. Des rosiers liane prennent possession de vieux arbres. Des arbustes à baies serviront de garde-manger l'hiver aux oiseaux.
Attention ! dans certaines régions, certains végétaux deviennent invasifs comme le buddleia, le gynérium...

La haie


Le choix se porte évidement sur la haie bocagère. Elle ne sera pas plantée en une simple ligne, mais plutôt avec des petits bosquets venant s'y accoler. Des arbres fruitiers comme le cormier pourront rentrer dans sa composition.

Les éléments du décor


Une petite pièce d'eau sera aménagée. Ici, pas de bassin mais une simple mare aux pentes douces. Des touffes de plantes de rives permettent de l'intégrer parfaitement dans le jardin. Elle attirera grenouilles, oiseaux et libellules.
Le mobilier est rustique et fait appel à des matériaux de la région.
La cabane de jardin recouverte d'une toiture végétale accueillera les outils. Un tonneau reçoit les eaux de pluie.
Les coupes de bois issues des tailles seront misent en tas qui serviront d'abri à la faune.
Une balançoire accrochée aux branches d'un arbre fait la joie des enfants.
Le tas de compost indispensable est dissimulé sous des nuages de capucines grimpantes.

L'entretien


Pour combattre insectes ravageurs et maladies, seuls les produits biologiques sont employés. Il est à noter que dans ce type de jardin, grâce à la biodiversité, on est rarement confronté à des attaques massives d'indésirables.
Le choix de plantes endémiques permet d'oublier les arrosages.
Pas de taille rigoureuse, mais simplement une taille douce respectant le port naturel des arbres et des arbustes, pour les maintenir dans des proportions raisonnables.

Un dernier conseil : achetez une flore et vous serez étonné de voir le nombre d'espèces de plantes sauvages qui peuple un jardin.


Pour partager l'article :

Aménagement de jardin autres articles :