Une haie gourmande au jardin

Par Martial Iratorza

A la fois efficace et fournissant aussi de délicieux fruits la saison venue, la haie gourmande demande une mise en place soignée. Vous pouvez la planter encore en ce début de mois de mars. Une fois installée, elle demandera peu de soins.


Une haie gourmande<br />
au jardin

Une plantation de novembre à mars selon la région et le type de sol
La plantation se fait dès la mi-novembre ou de février au début du mois de mars après les très fortes gelées. Le délai de plantation peut être rallongé avec des végétaux en conteneur. (Cette dernière méthode est à réserver pour une petite longueur, car là la facture monte très vite !)
Si votre terre est lourde et argileuse, préférez la plantation printanière quand la terre est plus facile à travailler.

Préparation et plantation


Cette haie large et haute de 6 m, vous devez la planter à 2 m de la limite de propriété. Elle est donc réservée pour les grands jardins ou pour clore une prairie naturelle.

Préparez minutieusement la terre. Extirpez toutes les racines de mauvaises herbes vivaces.

Défoncez profondément la terre sur toute la largeur de l'emprise de la haie. Apportez un engrais de fond de type 10/20/20.

Son entretien sera simplifié si vous plantez votre haie sur un film de plastique : vous n'aurez ainsi plus de souci de désherbage, et ce film agit également comme un paillage en maintenant une bonne fraîcheur, précieuse surtout les premiers étés.

Déroulez un film d'une largeur de 1,20 m. Plantez de jeunes pieds à racines nues. Ils s'adaptent bien mieux que des végétaux plus âgés. Coupez avec un sécateur parfaitement aiguisé, les parties de racines abîmées. Gardez intact le chevelu (petites racines). Pralinez les racines en les trempant dans une boue faite de terre argileuse et de bouse de vache. (On en trouve tout prêt dans le commerce). Ce pralinage donne de la vigueur aux jeunes plants.Si les plantes sont en godets ou en conteneurs, faites-les tremper jusqu'au refus. Démêlez délicatement les racines autour de la motte.

Disposez les arbustes sur le film de plastique que vous percez à l'endroit de la plantation avec des incisions en T. Placez la motte dans le trou de sorte qu'elle arrive au niveau de la terre ou du collet de la plante si elle est à racines nues.

Rebouchez le trou et arrosez copieusement même s'il pleut. ATTENTION : il est très important de ne placer dans une haie gourmande que des plantes ayant les mêmes besoins au niveau du sol.

Pour éviter que les mauvaises herbes ne repoussent là où le film est troué, placez une collerette en plastique qui enserre le collet de la plante et déposez une petite pelletée de sable.

Une taille douce pour la contenir


En hiver, la taille se résumera par une taille douce pour maintenir la haie dans un volume raisonnable, tout en gardant le port naturel des arbres. Ces arbres ou arbustes ne demandent pas de taille de fructification, il faut laisser faire la nature.

Quelques végétaux utiles


Le néflier, le pommier en gobelet reinette grise du canada, le noisetier pourpre pour faire de beaux contrastes, le noisetier commun, le cormier, l'azerolier.

Vous pouvez aussi mélanger quelques beaux arbustes à fleurs à l'aspect naturel et quelques pieds de petits fruits rouges.


Pour partager l'article :

Aménagement de jardin autres articles :