Effets visuels et perspectives

Par Martial Iratorza

Faire paraître un jardin plus grand, ou au contraire en rapprocher les limites, est le défi que le jardinier doit relever lorsqu'il crée le jardin. Perspectives, illusions d'optique, autant d'outils qui pourront être mis en œuvre.


Effets visuels et perspectives

L'illusion d'un jardin plus grand


Les allées
La largeur des allées diminuant progressivement donneront un effet d'éloignement.
Pour accentuer cet effet, on peut varier la nature des matériaux et placer, à quelques endroits stratégiques, des potées de la plus grande vers la plus petite.
Accentuez cet effet en mettant en bout d'allée un élément important du jardin : petit bassin, statue, un bel arbre ou arbuste etc.

Les haies
Vous obtiendrez le même effet en diminuant la hauteur, créant ainsi un effet de fuite.
En lotissement, évitez les haies monotones qui accentuent la proximité des maisons voisines.
Si une haie mono-végétale est déjà présente, accolez-lui quelques végétaux graphiques dépassant celle-ci. Cela aura pour effet en trompe l'œil d'éloigner le bâti proche.

Déblai et remblai
Sur un terrain plat, la vision est limitée par des lignes horizontales (le sol) et verticales (végétaux et murs).
Avec la méthode des "déblais-remblais", obtenue par la création d'un bassin (pour le déblai), et de rocailles, massifs surélevés étagés avec des poutres (pour le remblai), l'œil embrassera une surface bien plus grande.
Cette méthode aussi permet d'augmenter les centres d'intérêts du jardin.
Pour ne pas anéantir cet effet, il ne faudra surtout pas planter d'arbres trop volumineux.
Le paysage environnant, un atout à exploiter
Servez-vous de la campagne environnante pour donner une illusion de continuité.
Faîtes, par exemple, une trouée dans votre haie, pour faire apparaître au loin un arbre remarquable, une colline ou un coteau et même, pourquoi pas, le clocher du village.
Adaptez le choix de végétaux à l'environnement proche. C'est pour cela qu'il faut éviter les murs verts (haie de conifère taillée au cordeau), mais plutôt choisir des arbustes feuillus variés.

Les trompe-l'œil


Les miroirs
Pour un effet saisissant, il est noyé dans la végétation d'une haie par exemple.
Orientez-le de sorte qu'il offre une vue qui contraste avec l'endroit où il est situé.
Attention ! Les grands miroirs sont employés dans les jardins contemporains, mais ils sont des pièges mortels pour les oiseaux, surtout s'ils reflètent une partie du ciel.
Utilisez une vieille fenêtre et remplacez les carreaux par des miroirs.

Claustras et trompe-l'œil mural
Les peintures murales stylisées peuvent agréablement attirer l'œil et appeler à l'évasion.
Attention à ne pas pousser à l'excès en employant des motifs représentant des plantes tropicales, mais plutôt, peignez des scènes bucoliques.
Vous obtiendrez un effet encore plus saisissant en entourant votre motif du claustra, comme sur ce modèle.
Voilà, avec ces quelques petites astuces, vous ferez de votre jardin un petit paradis.


Pour partager l'article :

Aménagement de jardin autres articles :