Créer un massif mandala

Par Martial Iratorza

Dans le bouddhisme, c'est une représentation géométrique colorée représentant l'univers et destinée à la méditation. Nous allons sur ce modèle, mettre en place un mandala fleuri.


Créer un massif mandala

Mandala


En sanscrit, il définit un cercle.
Dans la culture bouddhique, les mandalas sont souvent des œuvres éphémères faites de sable fin coloré.
Le mandala fini, est soit emporté par le vent, soit détruit.
Ne vous inquiétez pas, au jardin on ne va pas détruire notre œuvre une fois le massif fini !
Dans le même esprit, au jardin c'est la nature qui va s'en charger : non pas pour le détruire complètement, mais pour, au fil des saisons, changer.
Ce sera une source de méditations sur les cycles naturels et le temps qui passe.
Ne dit-on pas que le jardinier a les pieds sur terre et la tête dans les étoiles ?

Créer un mandala


Maintenant, appliquons le principe pour un massif de fleurs dans une prairie
Tracez un grand cercle au sol.
Ce cercle sera divisé en quatre parties autour d'un noyau central, qui elles-mêmes, peuvent être morcelées.
Les combinaisons à partir de ce principe sont infinies. Commencez avec simplement quelques zones et faites-le évoluer selon vos sensations ressenties et la nature vous guidera.
Chaque portion symbolise un élément : l'eau, l'air, le feu, la terre. Le noyau central représentant l'éther (pour nos anciens, c'était ce qui était bien au-delà de l'atmosphère).

Quelles plantes choisir



Pour l'eau :
Bien sûr, toutes les plantes à tiges aqueuses et les plantes chameaux qui font des réserves d'eau pour mieux affronter la sécheresse.
Sur ce modèle, j'ai choisi l'impatiens de l'Himalaya et des bégonias semperflorens.
Pour l'air :
Mon choix s'est porté sur les graminées qui suivent le moindre souffle d'air. La structure de leur chaume referme l'air au cœur de la plante. Des cosmos pour leur côté aérien et sauvage.
Pour le feu :
Qui pourrait mieux symboliser le feu que le soleil. (tournesol).
Pour la terre :
Des ipomées batata en variétés d'où émergent des chlorophytums et des vinca minor.
Vous pouvez choisir bien sûr d'autres plantes selon vos goûts et inspirations.
Pour l'éther :
Au centre de ce mandala prend place un rosier. Le symbolisme de la rose est si vaste que vous y trouverez matière à méditer.
Vous pouvez le remplacer par un tipi de volubilis par exemple.

Au fil des saisons



Pour maintenir un fleurissement pérenne de votre massif, implantez quelques plantes vivaces.
Au printemps, semez directement en place pour voir évoluer les plantes à l'intérieur du mandala et complétez en plantant quelques plantes en godets.
L'hiver : hellébores, choux décoratifs, cinéraires maritimes, pensées et pâquerettes seront à l'honneur.

Ajoutons quelques légumes


Votre massif peut se transformer en potager fleuri
Ajoutez par exemple un pied de concombre dans la partie qui symbolise l'eau et quelques belles feuilles de chêne colorées et un ou deux pieds de tomates.
Deux ou trois pieds de maïs doux dans la partie air et une ou deux griffes d'asperge dans la partie terre (ils resteront longuement décoratifs). Semez des radis rouges ou noirs. Et finalement dans la partie feu, des piments d'Espelette.
Dans votre composition, n'oubliez pas les superbes artichauts.

Les allées ou "passages"


Laissez libre cours à votre imagination et employez divers matériaux pour varier les couleurs : pouzzolane, gravillons, écorce de pin, paillette de lin, etc.
Quel que soit le matériau employé, pensez à mettre une toile de type bidim avant de l'épandre.
Il est important de maintenir les allées nettes et ratissées avec soin.

Préparation des surfaces cultivées
Préférez la culture en lasagne. Pour voir votre sol évoluer, apportez conséquemment en couches successives, des tontes de gazons, des feuilles mortes, du brf et chapeautez l'ensemble d'une bonne couche de compost mûr.
Vous pouvez retenir la terre par des galets ou de petites pierres debout.

Voilà, la terre et les plantes vont évoluées au fil du temps. Après une dure journée de travail, il fera bon se ressourcer en travaillant votre mandala.


 Merci à Corinne qui m'a inspiré cet article.
La tête dans les étoiles, les pieds sur terre, je vous souhaite une heureuse année 2015.


Pour partager l'article :

Aménagement de jardin autres articles :