Créer un massif de cactus

Par Martial Iratorza

Malgré une idée bien reçue, de nombreux cactus résistent au gel. Toutefois pour faire un jardin de cactus, il faudra appliquer quelques règles. Avec le printemps, arrive le temps de planter les cactées, elles auront tout l'été pour s'installer et braver l'hiver.


Créer un massif de cactus
De nombreux cactus résistent à des gels de - 10° et même - 25° !
Surtout chez les opuntias et les échinocereus.
Pour ces cactées qui résistent au gel, le pire ennemi, l'hiver, est l'excès d'humidité (les cactus ne supporteront jamais l'eau stagnante).

Comment créer votre
massif de cactus


Si vous avez un tout petit jardin, et que vous êtes collectionneur de cactus, vous pourrez totalement le dédier à leur culture.
Dans les autres jardins, il faudra leur prévoir un espace spécifique, tant leurs conditions de culture demandent des règles précises.
Ne prévoyez pas un espace trop grand, car même ceux qui résistent au gel ne pourront pas affronter des gels trop vifs. Il faudra alors les protéger.
Il faudra aussi les protéger en cas d'hiver excessivement pluvieux, avec quelques piquets et une bâche, installés uniquement les périodes fortement pluvieuses.
Ne serrez pas trop les plantes et jouez avec les formes globulaires et en cierge, pour donner une impression naturelle.
Vous pouvez mélanger des sédums, des convolvulus, yuccas et d'autres plantes rampantes de terrains secs. Vous pourrez rajoutez à votre scène des rochers et des morceaux de bois flottés.

Quelle exposition pour
un jardin de cactus ?


Comme pour la majorité des cactus, il faut une exposition ensoleillée (attention ! si ce sont des cactées que vous sortez d'abri, elles seront plus fragiles face aux premiers rayons brûlants du soleil).L'emplacement sera impérativement protégé des courants d'air froids.
Ils ne devront pas non plus se trouver dans une cuvette du jardin, mais plutôt sur le sommet d'un talus.
Vous pouvez aussi faire une mise en scène sous forme de rocaille.
Quelle terre employer pour un jardin de cactus : lorsque vous préparez votre sol, pensez que l'ennemi n° 1, c'est l'humidité. Le ph du sol, une fois préparé, devra se situer en 5 et 6,5.
Le sol devra contenir 30 % d'éléments minéraux drainant comme du sable de rivière grossier. Vous pourrez même rajouter un peu de vieilles tuiles concassées.
Le meilleur terreau à rajouter, c'est le terreau de feuilles (il fera baisser le ph). Apportez un peu de compost très mûr, presque minéralisé.
Après les plantations, apportez une couche finale de gravillons. Ils auront la fonction d'empêcher l'herbe de pousser et ils restitueront la nuit la chaleur emmagasinée le jour. Ils protègeront aussi le collet des cactées de l'humidité excessive.

Où trouver des cactus qui résistent au froid ?


Vous en trouverez bien sûr dans toutes les bonnes jardineries.
Mais les cactus ayant une culture délicate et devant les centaines d'espèces, il est préférable de s'adresser à des spécialistes.

Il est possible
de semer les cactus ?


C'est facile et amusant en suivant quelques règles simples. Profitez de ce printemps pour essayer.
Dans une terrine assez profonde ou dans des petits pots de terre cuite, installez sur la moitié de la hauteur de la pouzzolane ou des gravillons.
Rajoutez dessus le mélange suivant :
50 % de sable de rivière de type sable de Loire ;
25 % de tourbe fine ;
25 % de terreau de feuilles tamisé.
Nivelez et tassez le terreau et semez vos graines. Recouvrez les graines avec du sable (2 à 3 mm)
Selon les graines, la germination s'effectuera à une température de 20° au bout de trois jours à 1 mois.
Si tout se passe bien (attention à la fonte des semis -excès d'humidité-) vous pourrez rempoter vos bébés cactus dans un mélange composé de 1/3 de bonne terre de jardin, 1/3 de terreau de feuilles, 1/3 de sable de rivière riche en graviers. Portez des gants… les cactus ça piquent !!!


Pour partager l'article :

Aménagement de jardin autres articles :