Le jardin méditerranéen

Par Martial Iratorza

Baigné de soleil, le jardin méditerranéen rappelle les vacances. Pour en interpréter le style, il faudra tenir compte bien sûr du climat où il sera aménagé.


Le jardin méditerranéen

Style du jardin méditerranéen


Si l'automne et l'hiver apportent de grandes quantités d'eau, en été l'eau se fait rare. Le jardin est souvent de type jardin sec ou jardin de garrigue.
De grandes surfaces autour de la maison sont en majorité gravillonnées de pierres calcaires concassées.
Il est possible de poser çà et là des pierres plates insérées dans le gravier pour marquer les cheminements.
Plombées par le soleil sous le chant des cigales, les plantes se font "chameaux". Nous verrons plus loin qu'il en existe de nombreuses espèces.
La végétation arbore souvent un feuillage gris bleuté comme bien des plantes résistantes à la sécheresse.
Beaucoup de bleu avec les lavandes, le romarin, du blanc et du rose pâle avec les cistes. Si les couleurs de ces jardins sont discrètes, elles peuvent parfois éclater sous le soleil avec les bougainvillées.
Il peut devenir aussi plus exotique avec les palmiers.
L'eau est rare, donc peu présente. Il est cependant agréable d'entendre le gazouillis de l'eau d'une petite fontaine à l'ombre d'une tonnelle.
C'est un jardin des senteurs avec les aromatiques, le jasmin et les mimosas au printemps.
Quelques beaux oliviers sont souvent les pièces maîtresses de ce jardin.
C'est aussi un jardin gourmand avec les figuiers, les grenadiers, les treilles et les agrumes.
Le jardin, en partie, peut se faire plus structuré avec l'emploi de petites haies de buis, de bassin en longueur rappelant le style mauresque.
Souvent à flanc de coteaux, il est établi sur un dégradé de terrasses soutenues par des murets en pierres sèches.

Les végétaux employés


Bien sûr tous les végétaux indigènes du pourtour méditerranéen.
Les romarins, les cistes, les lauriers-roses, les sauges, la lavande, les œillets, les thyms, les origans, les phlomis, etc.
Quelques graminées comme l'arondo donax.
Mais depuis de nombreuses années, des plantes originaires des régions tropicales et subtropicales ont été acclimatées.
Le callandria et ses superbes fleurs rouges ou blanches ! Le célèbre callistémon (rince-bouteille).
Les grévilléas, les sebanias qui se ressèment facilement.
Toutes les plantes résistantes à la chaleur et à la sécheresse estivale.
Bien sûr les cactées et autres plantes grasses.
Au jardin méridional, sauf à gaspiller l'eau, peu de plantes à fleurs comme il est couramment proposé dans les jardineries. (Avec le réchauffement climatique, dans de nombreuses régions, le jardinier devra penser à modifier son jardin pour aller vers ce mode de jardinage économe en eau et pouvant supporter la chaleur estivale).

Les éléments du décor


Sur de grandes surfaces, le gravier, la pouzzolane avec çà et là des galets ou des rochers remplacent le gazon.
La tonnelle en perches où poussent les treilles, où un groupe d'arbres diffuse l'ombre pour les siestes ou repas à l'extérieur.
Les pots ou grandes jarres (les anciennes jarres à huile sont les plus belles) sont positionnés aux abords de de la maison ou servent de décors à la terrasse.
Les terrasses et patios sont recouverts de pierres calcaires, de carreaux de terre cuite ou avec plus de raffinement, en mosaïque.

Adapter ces jardins pour toutes régions


De nombreux végétaux, même s'ils sont dits méditerranéens, résistent à des températures basses en hiver.
Ce sont des végétaux qui poussent généralement dans des sols caillouteux. Leur pire ennemi ce sera une terre lourde et compacte, humide à l'excès en hiver. Un sol et une humidité ambiante excessive accentue l'effet du froid.
L'olivier par exemple, résiste à des températures négatives momentanées de - 12°, le mimosa supportera - 8° voire -15° et repartira de la base, un vieux laurier-rose affrontera une température de - 8°, même le fameux grenadier supportera - 12°.
Attention, une règle absolue quand un arbre ou arbuste a gelé, ne coupez jamais les parties aériennes détruites avant le printemps et la reprise de la végétation, sous peine de voir mourir la plante.
Nombreuses de ces plantes pourront être cultivées en grands pots ou bacs qui seront rassemblés la saison venue à l'abri des courants d'airs froids.
Si vous habitez une région autre que le midi de la France, pour implanter ce type de jardin, faites les travaux de préparation cet automne et cet hiver : préparation du sol et drainage en cas de terre lourde et implantation des éléments de décors.
Pour la plantation, vous devrez attendre le printemps, les plantes auront ainsi le temps de s'installer pour affronter l'hiver.
Choisissez toujours des végétaux déjà âgés, toujours plus résistants.


Pour partager l'article :

Aménagement de jardin autres articles :