Récits de jardiniers
Articles de jardinage écrits par et pour tous les jardiniers
Qu'ils soient jardiniers amateurs par passion, ou proffesionnels horticulteurs, pépiniéristes ou paysagistes...
Ils ont la main verte et vous dévoilent avec leur article jardinage : astuces, conseils, techniques et entretiens des plantes, fleurs, arbustes...

 Le jardinage
en

Tous les travaux de jardinage au potager, verger, jardin d'ornement...
travaux jardinage



 Gratuit !!!
Recevez gratuitement chaque mois notre magazine jardin !






Lire notre N°130 magazine jardinage
de Decembre


Le recevoir gratuitement


 


Diffusez vos propres articles de jardinage - cliquez ici

Sommaire des Récits de jardiniers

semis sur couche

Le semis sur couche chaude

C'est assurément la méthode la plus écologique pour disposer d'une serre chauffée gratuitement.

Construction de la serre:

-Choisir un emplacement bien exposé au jardin. On commence par faire un trou de la taille du futur châssis et de la profondeur d'un fer de bêche en réservant la terre extraite sur une bâche.

-Disposer au fond du trou du fumier frais (prévoir deux brouettes par mètre carré)
L'idéal serait moitié fumier de cheval moitié bovins;celui de cheval est celui qui chauffe le plus mais dégage de la chaleur sur une période moins longue que celui d'ovins ou de bovins.

-Prévoir une bonne paire de bottes pour tasser par piétinement votre fumier.

-Mélanger finement la terre retirée du trou avec autant de terreau si elle est trop lourde.

-Disposer ce mélange sur le fumier.

-Avec des palettes de transport ou tout autre bois de récupération on réalisera une structure pour appuyer la vitre. Pour ma part,j'ai récupéré des portes vitrées à la décharge.

-Pensez à prévoir une inclinaison d'une trentaine de degrés de votre châssis pour capter correctement les rayons solaires et permettre l'écoulement de l'eau de pluie.

-Il est judicieux de penser un système de cales pour soulever la vitre afin d'aérer vos semis le moment venu.

Voici une serre opérationnelle!Mais il vous faudra attendre 5 à 7 jours avant d'y semer car la décomposition du fumier de cheval va faire monter la température à près de 100 degrés au début du processus vous conseille donc de vérifier à l'aide d'un thermomètre avant d'entreprendre vos semis.


Article rédigé par kikidesbois - Le 2008-02-20
Voir la fiche de ce membre