Récits de jardiniers
Articles de jardinage écrits par et pour tous les jardiniers
Qu'ils soient jardiniers amateurs par passion, ou proffesionnels horticulteurs, pépiniéristes ou paysagistes...
Ils ont la main verte et vous dévoilent avec leur article jardinage : astuces, conseils, techniques et entretiens des plantes, fleurs, arbustes...

 Le jardinage
en

Tous les travaux de jardinage au potager, verger, jardin d'ornement...
travaux jardinage



 Gratuit !!!
Recevez gratuitement chaque mois notre magazine jardin !






Lire notre N°130 magazine jardinage
de Decembre


Le recevoir gratuitement


 


Diffusez vos propres articles de jardinage - cliquez ici

Sommaire des Récits de jardiniers

gains de place et astuce pour petits potager
en terre lourde et peu profonde

depuis quinze ans j'ai paufiné mes techniques,
je me sers de grillage h 1,20m à grosses mailles carrées en longueur de 4ml je plante 4 piquets long 2m, ceu à tomates se glissent entre les mailles.
au pied de ses treilles je plante tous les mètres :
melon, concombre, cornochon, courge spaghetti et potimarron pour les curcubitacées

cette pratique est pratique pour les tomates à port irrigé ou non, cela facilite l'entretien, je les plante espacées de 50cm si montées à un tronc, évantuellement pour prolonger la récolte à la plantation pincez à 2 yeux et montez le tout en U simple comme une palmette, mon grand père savoyard le faisait dans les années 1950
mon terrain est lourd et peu profond, l'été malgré les binage la terre devient béton,
pour simpifier l'arrosage (eau de pluie stochée en tonneau plastique)
pour les curcubitacées :
je les plante en pleine terre avec un gros pot sans fond, pour servir de cuvette d'arrosage,
pour les rampant je les repère avec un baton
pour les tomates, aubergines poivrons et autre pieds
je plante au milieu d'une grosse boite de conserve, en rouillant elle produit l'entidote à la glaise et lutte naturellement contre l chlorose et les lichens
les terres lourdes étant longue à réchauffer au printemps, je sème en serre mes petits pois et haricots nains et grimpants, en poquet de 4 par godet de 10x10, je les plante profond espacés de 20cm, ainsi pas de butage, un sillon pour arroser
pour limiter le dégas des eaux, je creuse mes allées entre les planches ou je ramène la terre, pas plus de 3 rangs de larges pour les légumes en rangs pour simplifier les entretiens,
au pieds des plantes après un binage j'étale mon herbe de tonte en couche épaisse cela fait un tapis thermique et renforce l'humus
pour mes traitement chimique :
j'utilise la bouillie bordelaise non pas en fongicide mais en taceur et collant de base
contre pucerons et autres suceurs :
pour 10 litres de préparation
10gr e bouillie bordelaise, 20cl de purin d'ortie, 50cl de purin de rubarbe (limbe)
10 cl de savon noir de marseille
en engrais de fond pour mes fruitiers en février
dans un sceau je mélange :
1/4 de sulfate de fer, 1/4 de cendre de bois, 1/2 de compost du jardin ( le terreau fin convient aussi)
je fais à la barramine 4 trous en étoile ( gaffe aux racines) profond de 30cm
tous les déchets verts se compostent, à l'automne passez les branches d'ortie encore feuillues au broyeur
au jardin rien ne se perd, et surtout de grace ne déposez plus vos herbes de tonte en décheteries,
elle sont tellement utiles au jardin, pensez au pieds de vos haies, moi je n'arrose jamais mes rosiers et haies divers,
je ne suis pas expert, je me contente de paufiner ce que je sais





Article rédigé par akty du 38 - Le 2007-12-30
Voir la fiche de ce membre