L'argile, une roche exceptionnelle

Par Iris Makoto

L'argile est une roche un peu spéciale qui possède de nombreuses propriétés aussi bien au jardin que sur le plan de la santé. Apprenons à mieux la connaître...


L'argile,<br />
une roche exceptionnelle

Qu'est-ce que l'argile ?


L'argile est une roche sédimentaire un peu spéciale, qui se dissout au contact de l'eau. Elle est composée de nombreux minéraux dont les silicates d'aluminium, le schiste, le mica, le feldspath, ou la sépiolite pour ne citer qu'eux et contient nombre d'oligo-éléments. La structure feuilletée du minéraux argileux permet l'absorption de l'eau et explique son extrême plasticité et malléabilité.
Sèche, elle se craquelle et retourne à l'état solide, humide, elle forme une pâte visqueuse, détrempée, elle peut se fondre à l'eau.
Selon sa composition, l'argile peut se présenter sous divers coloris : blanc, vert, gris, rouge voire ocre...

Utilisations courantes de l'argile


De tous temps, l'argile, grâce à sa forte malléabilité, a été utilisée pour réaliser divers objets qui, une fois cuits, deviennent solides. Destinés tout d'abord à des usages culinaires, mais aussi à la création de tuiles, de briques ou de poteries, ces objets une fois émaillés deviennent imperméables à l'eau.
Les pots en terre cuite de nos jardins, sont tous composés de mélanges d'argile, s'ils ne sont pas couverts d'émaux, ils restent poreux et légèrement perméables à l'eau, ce qui favorise les échanges gazeux pour les plantes cultivées à l'intérieur.

L'argile est aussi utilisée dans le domaine de la santé pour réaliser des cataplasmes sur les articulations ayant subi un traumatisme. Elle soigne aussi les brûlures légères, les contusions et les hématomes. La poudre d'argile verte, mélangée à l'eau constitue une solution buvable efficace contre les problèmes intestinaux ou les ballonnements mais sert aussi de dépuratif de l'organisme.Dans le domaine de la cosmétique, elle permet, en masque, de purifier la peau et d'absorber l'excès de sébum, mais aussi de réduire l'effet 'cheveux gras' et l'apparition des pellicules. Certains produits naturels à base d'argile sont aussi indiqués pour le change des bébés.

Les vertus de l'argile au jardin


Une terre bien équilibrée comprend une bonne part d'humus et d'argile dont l'association permet une bonne assimilation des nutriments par les plantes. Si le sol contient trop d'argile, il sera imperméable et retiendra l'eau en excès, s'il fait chaud et sec, c'est l'effet contraire qui sera produit d'où la nécessité de bien connaître la composition de son sol et de l'équilibrer en apportant des amendements. Ainsi, pour corriger un sol trop sablonneux, un apport d'argile et de compost sera du meilleur effet pour retenir les particules d'eau, fixer les particules minérales et assurer une meilleure absorption des nutriments.

Une fois ces paramètres maîtrisés, l'argile sera votre alliée au jardin où elle pourra servir par exemple au pralinage des racines de rosiers mais aussi à badigeonner les plaies de taille sur les arbres et arbustes. En effet, ses propriétés anti-bactériennes et anti-fongiques en font un élément tout trouvé pour protéger les coupes récemment effectuées des attaques de toutes sortes. Utilisez-la alors en épais cataplasme. Il faudra toutefois renouveler l'opération assez souvent surtout après une forte pluie.

L'argile diluée et utilisée en pulvérisations sert de barrière naturelle contre certains parasites, elle est utilisée sur les agrumes pour éviter que la 'mouche' ne ponde à l'intérieur des fruits mais aussi sur les oliviers et bien d'autres plantes sensibles aux cicadelles, aux tordeuses ou aux pucerons.
Enfin l'argile sert aussi de pansement naturel après une opération de greffage, favorisant la prise de la greffe et protégeant la zone des éventuels parasites et maladies.


Pour partager l'article :

Fiches de Jardinage Bio autres articles :