Utiliser l'écorce de pin au jardin bio

Par Iris Makoto

Très utilisée en paillis protecteur du sol, l'écorce de pin maritime permet de belles économies en eau et dure longtemps. D'où provient-elle et comment l'utiliser ? Focus sur ce matériau...


Utiliser l'écorce de pin au jardin bio
D'où provient l'écorce de pin ?
Conditionnée en grands sacs (de 5 à 100 litres), l'écorce de pin est un produit bien connu des jardiniers. Il est aussi très employé dans les jardins publics comme paillage pour ses avantages et son aspect esthétique.
L'écorce de pin est issue de Pinus pinaster, le pin maritime. Les arbres ne sont pas dénudés ni abattus dans le seul but de la produire. Ce n'est que lorsqu'ils sont coupés dans les exploitations forestières que leur écorce est recyclée sous la forme de paillis ou de terreau spécifique qui trouvera une nouvelle vie au jardin ou dans les potées. Les écorces sont alors calibrées, puis lavées afin d'être conditionnées en sacs. Différents calibres sont proposés, de 5/10 mm à 40/60 mm, les plus petits entreront dans la composition du terreau 'Spécial orchidées', les plus grands serviront pour le paillage.
Il existe des certifications concernant les écorces de pin notamment la norme NF 142 qui garantie une écorce sans liber (une partie fibreuse à dégradation rapide) ou encore, le règlement européen 834/2007 qui permet d'apposer sur les sacs la mention "utilisable en agriculture biologique" si le cahier des charges de production est respecté.

Comment utiliser l'écorce de pin ?
Les écorces de petits calibres, outre leur utilisation en terreaux spécifiques peuvent aussi servir pour alléger le sol dans les massifs de plantes de terre de bruyère ou partout où le sol est compact grâce à sa structure aérée et à sa capacité à favoriser les échanges gazeux. Elles peuvent être utilisées comme couche de couverture esthétique dans les potées ou les compositions.Les écorces de pin moyennes constituent un excellent paillage dans les massifs, les plates-bandes et les mixed-border, alors que les écorces de gros calibres seront plutôt étalées au pied des haies d'arbustes ou sous les grands arbres.

Avantages de l'écorce de pin
L'écorce de pin intégrée aux terreaux spécifiques acidifie le substrat, retient l'eau et allège le mélange, ce qui en fait un matériau idéal pour la culture des orchidées ou de certaines broméliacées épiphytes.

- Au jardin, utilisée en paillis, elle protège le sol de l'évaporation de l'eau et, si elle est étalée en couche suffisante, empêche la pousse des mauvaises herbes.

- Elle favorise la vie des micro-organismes présents dans le sol en leur offrant sa protection et son abri et à long terme, de la nourriture, en se décomposant.

- Sa structure composée de plusieurs feuillets assure une bonne absorption de l'eau et permet ainsi de garder le sol frais plus longtemps.

- Elle est plus lourde que la majorité des paillis organiques (paillettes de lin, chanvre, résidus de tontes, feuilles broyées...) et ne s'envole pas.

- Elle met beaucoup plus de temps à se décomposer.

- Elle constitue une solution esthétique de paillage grâce à sa couleur et s'intègre à tous les massifs.

- Son pH acide convient bien aux rosiers et aux végétaux acidophiles comme les azalées, les camélias, les hortensias ou les rhododendrons.


Pour partager l'article :

Fiches de Jardinage Bio autres articles :