Planter les fraisiers

Par Isabelle Cabrit

À la fin de l'été, les fraises sont sorties de nos pensées ; c'est pourtant le moment de s'occuper de la plantation des fraisiers !


Planter les fraisiers

La bonne saison


C'est au cours de l'été que les fraisiers émettent, naturellement, des stolons en vue de leur multiplication. Ces plantations spontanées ont ainsi tout le temps nécessaire pour s'enraciner et pour commencer à se développer (apparition du feuillage) afin de pouvoir passer l'hiver sans souci. À l'arrivée du printemps, les jeunes fraisiers n'ont plus qu'à se réveiller et à finir leur cycle végétatif, qui conduit à la production des fruits.
Pour s'assurer une récolte abondante, il est donc sage de reproduire ce cycle là : plantation à la fin de l'été pour une récolte dès le printemps.




Un sursis...


Parmi la longue liste des variétés de fraisiers, il est utile de distinguer celles dites "remontantes" des "non remontantes". Les variétés non remontantes ne produisent des fruits qu'une seule fois dans l'année, au cours des mois de mai, juin et juillet. Les variétés remontantes produisent plus tard (à partir de juin) mais fleurissent et fructifient plusieurs fois, durant 5 mois (jusqu'au mois d'octobre). C'est cette catégorie de fraisiers qui vous permettra d'effectuer des plantations au début du printemps, si vous n'avez pas eu le temps de le faire au bon moment. Supprimez les premières fleurs ; le fraisier mobilisera ainsi toute son énergie à son enracinement et vous profiterez ainsi, d'une deuxième mise à fleurs et à fruits, plus abondante.

Le bon endroit


Le fraisier se plante sur un sol neutre ou acide (éviter les terrains calcaires) et riche en humus. Un apport de tourbe peut permettre d'en corriger le pH, si nécessaire. Assurez-vous également qu'il soit bien drainé ; les fraisiers, n'apprécient guère les sols gorgés d'eau. Dans le cas contraire, un apport de compost bien mûr effectué un ou deux mois avant, permet d'en améliorer la structure. L'exposition qui lui convient le mieux est "plein soleil", hormis dans le midi ou une légère ombre sera la bienvenue.

Plants à racines nues ou en motte


Lors de la plantation, deux cas de figure peuvent se présenter :
les plants à racines nues : si vous effectuez des plantations à partir des stolons émis par vos pieds de l'année dernière ou à partir de plants achetés par correspondances, les racines sont nues, c'est-à-dire non protégées par de la terre. Ces plants sont fragiles : pour une bonne reprise après repiquage, mettez-les en terre rapidement en ayant pris soin, au préalable, de praliner les racines avec un mélange d'eau et de terre argileuse.
les plants en motte : installez le plant et sa motte dans le trou de plantation.


La mise en place


Commencez par aérer le sol avec un outil à dents de type "fourche bêche" ou "grelinette". Profitez-en pour effectuer un apport de compost. Si le terrain est compact et frais, préparez de petites buttes d'une vingtaine de centimètres de haut et de 60 à 80 cm de large sur lesquelles vous installerez deux rangs de fraisiers.
Les plants se plantent à environ 50 cm les uns des autres. Creusez le trou de plantation à l'aide d'un transplantoir ; n'hésitez pas à le faire suffisamment grand, pour que les racines, ou la motte, ne soient pas compressées. Enterrez le plant à la bonne profondeur, c'est-à-dire, sans enterrer le collet et sans le laisser "flotter", puis arrosez.

Paille ou film plastique


Pour limiter l'enherbement des plates-bandes de fraisiers et pour préserver l'humidité du sol, installez une couverture. La première possibilité qui s'offre à vous, est le paillis, à mettre en place dès que les plants ont fleuri.


Une autre solution consiste à étaler un film de plastique noir sur la plate bande, avant la plantation. Le film est maintenu au sol par des crochets, puis percé aux endroits où seront repiqués les plants de fraisiers. Un inconvénient toutefois : le film ne laisse pas passer l'eau de pluie.

Conseil


supprimez au fur et à mesure, les stolons émis durant l'hiver, pour ne pas épuiser vos pieds.

Quelques variétés


Voici quelques-unes des meilleurs variétés de fraises que vous trouverez chez notre partenaire MeillandRichardier.com


Fraisier Gariguette
Variété précoce de fraisier (récolte 15 mai au 15 juin). Incontournable ! Fruits allongés rouge vif brillant, agréablement parfumés.
Vu sur meillandrichardier.com

Mara des bois
Variété remontante de fraisier (récolte de juin jusqu'aux gelées) au goût de fraises des bois. Variété exceptionnellement productive.
Vu sur meillandrichardier.com

Fraisier grimpant

Variété remontante de fraisier (récolte de juin jusqu'aux gelées). Les longs stolons de ce fraisier grimpant doivent être palissés contre un mur ou attachés sur un tuteur.
Vu sur meillandrichardier.com


Pour partager l'article :

Fiches de Jardinage Bio autres articles :