Les outils du potager

Par Isabelle Cabrit

Pour bien jardiner, il faut être bien équipé. Mais avant d'acheter tous les outils que vous rencontrez en jardinerie, voici un lexique qui vous permettra de sélectionner ceux qui sont le mieux adapter à votre façon de travailler.


Les outils du potager

Les outils
pour préparer le sol



La grelinette
La grelinette, fourche à bêcher (munie de deux longs manches) inventée par Jean Grelin, est l'outil de base en jardinage bio. En fonction des modèles et des marques (qui utilisent d'autres appellations pour la nommer), elle compte 3 à 5 dents rondes et courbées, espacées d'environ 10 cm.

Son physique bien particulier lui permet de :
- décompacter la terre sans la retourner (pour le bien-être des vers de terre et de la micro-faune souterraine) ;
- travailler sans plier (ou presque) le dos. Une fois que les dents sont enfoncées dans la terre, il suffit d'effectuer un mouvement de va-et-vient sur les deux manches pour faire osciller les dents dans le sol.
Cet outil est à utiliser pour la préparation des planches de culture, à la sortie de l'hiver, une fois que le paillis laissé sur le sol est retiré ou que les engrais verts semés à l'automne, soient coupés.
Autres utilisations possibles de la grelinette : l'enfouissement des engrais verts ou l'arrachage des pissenlits, rumex ou chiendents.

La fourche bêche
La fourche bêche est un outil présentant, généralement, quatre dents plates, longues de 25 et 30 cm. Le long manche peut parfois être munie d'une poignée pour faciliter sa manipulation.
La fourche bêche permet de travailler, en amont des cultures, les terres lourdes ou les parcelles en friche dont la culture nécessite un bêchage et l'enfouissement des mauvaises herbes.De moindre largeur que la grelinette, elle est également utile pour ameublir la terre d'un rang de culture, après une récolte, pour préparer la terre aux semis ou aux plantations suivantes.
Autres utilisations possibles de la fourche bêche : l'arrachage des légumes racines et des mauvaises herbes, le creusement d'un trou.

Le croc
Le croc, que l'on appelle également griffe, possède quatre (parfois 5) dents recourbées, en forme de... griffe. Il est utile pour émietter la terre qui vient d'être décompactée par la grelinette ou la fourche bêche et il attrape efficacement les pierres et les racines cachées dans le sol.
Les jardiniers qui sèment des engrais verts s'en servent, également, pour les incorporer à la terre.

Le râteau
Le râteau est le dernier outil que l'on utilise pour préparer le sol avant les semis ou les plantations. Après le passage du croc, il sert à affiner la terre et aplanir le sol en vu des semis et à recouvrir ces derniers lorsqu'ils sont effectués.
Pour le potager, choisissez un râteau aux dents droites (pratiques pour plomber les semis) et avec un nombre de dents raisonnable (environ 14), pour que son utilisation dans les rangs de culture soit facilitée.

Les outils pour entretenir les cultures



La binette
La binette se compose d'un fer dont la lame, fine et large (environ 15 cm), est reliée au manche par un col. Légère et ainsi profilée, elle pénètre facilement dans la terre, en surface. C'est l'outil d'entretien par excellence, puisqu'elle sert à biner (ameublir la terre en surface) et à supprimer les jeunes adventices qui pointent leur nez au milieu des cultures.
Attention : pour une bonne efficacité, la lame doit être bien affutée.
Vous trouverez également, dans le commerce, une série d'outils comparables aux binettes : sarcloirs, ratissoires, grattoirs... La forme des lames varie et elles sont parfois articulées. A utiliser essentiellement pour désherber.

La houe
La houe est utilisée pour sarcler (arrachage des mauvaises herbes). Elle comprend un long manche et une lame épaisse et large (environ 14 cm). Plus lourde que la binette, elle va plus en profondeur et pénètre dans les sols durs. Elle convient au désherbage des plantes bien installées ou aux racines un peu plus coriaces (laiterons, géranium sauvage, plantain...), mais est également utile pour butter les légumes (pommes de terre, haricots...).

La serfouette
La serfouette est l'outil le plus polyvalent. Il se compose de deux fers :
- une lame plate étroite (8 cm environ) appelée panne. Elle sert à sarcler, butter, creuser ou biner (bien que plus lourde que la binette) ;
- une lame pointue, appelée langue, pratique pour creuser les sillons des semis.
A la place de la langue, la serfouette peut posséder deux dents, dont on se sert pour décompacter la terre entre les plantes, là où la binette est trop large pour être utiliser.

Où trouver ces outils :




Pour partager l'article :

Fiches de Jardinage Bio autres articles :