Pourquoi les vers de terre sont-ils si importants dans le sol ?

Par Iris Makoto

On dit souvent qu'un sol en bonne santé se reconnaît à la présence de vers de terre aussi connus sous le nom de 'Lombrics'. Mais en quoi consiste réellement leur activité et en quoi sont-ils si favorables à l'équilibre et à la vie du sol ? C'est ce que nous allons tenter de déterminer...


Pourquoi les vers de terre<br />
sont-ils si importants<br />
dans le sol ?

Un travail important


Les vers de terre ne doivent jamais être chassés d'un jardin car ils sont essentiels à la vie du sol.
Certains jardiniers appliquent des produits phytosanitaires pour les tuer car ils sont à l'origine de turricules, ces fameux tas de terre en tortillons sur leurs belles pelouses. Grave erreur !
Ces turricules certes parfois peu esthétiques, sont des concentrés d'éléments fertilisants. Après analyse, on constate qu'ils contiennent jusqu'à 10 fois plus d'éléments, tels que le magnésium, l'azote, le phosphore, le calcium ou encore le potassium, que la terre du jardin environnante. Une bonne solution consiste donc à préserver les vers de terre et à étaler les turricules sur le sol pour le fertiliser ou à garder cette manne pour l'ajouter à la surface des potées.

Les vers de terre réduisent les déchets organiques présents dans le sol pour les transformer en substances riches en minéraux et oligo-éléments. D'autres organismes plus petits, comme les bactéries et champignons, utiliseront ces substances et créeront des symbioses avec les racines des plantes cultivées. Ces symbioses assureront une plus grande vigueur aux plantes et une meilleure résistance aux parasites et maladies.Les lombrics creusent des galeries verticales jusqu'à 2 mètres de profondeur entre la couche superficielle du sol et la couche inférieure. Ils jouent donc un rôle de vecteur entre ces deux univers bien distincts où ils apportent des éléments qui autrement seraient absents de part et d'autre.
Ils aèrent et décompactent la terre ce qui assure sur le long terme une meilleure pénétration des eaux de pluie et des échanges gazeux plus actifs.
La terre devient plus meuble en présence de vers de terre, les racines ont donc plus de chance de s'y installer et de croître à loisir. Par la même occasion, le sol, moins compact, devient bien moins sensible au lessivage lors de fortes pluies. Les éléments fertilisants restent donc conservés pour un sol plus riche.

Les vers de terre nuisent-ils aux cultures ?


Les jardiniers novices sont parfois effrayés de voir de si gros habitants dans leur sol et se posent des questions quant à leur éventuelle nuisance. Comme nous l'avons vu, le lombric est un auxiliaire du jardinier qui ne s'attaque jamais aux cultures puisqu'il se nourrit de matière organique. Il doit être conservé et préservé, jamais tué. Pour faire moins de dégâts dans les populations, préférez toujours la grelinette à la bêche tranchante et n'utilisez pas de pesticides ou d'herbicides.


Pour partager l'article :

Fiches de Jardinage Bio autres articles :