Le verger au printemps

Par Isabelle Cabrit

Avec l'arrivée du printemps, la nature se réveille : les rameaux s'étirent, les petites bêtes font leur apparition... il est temps de faire un tour dans le verger pour accompagner ce réveil. Voici ce qui vous attend.


Le verger au printemps

L'aménagement du verger



Les plantations
La fin du mois de mars sonne la fin des plantations des arbres au verger. Dépêchez-vous, notamment, de mettre en terre vos arbustes à petits fruits (cassissiers, groseilliers, framboisiers remontants) ; vous pouvez encore espérer une toute petite récolte en été.
Un conseil : pour plus de succès, optez pour des plants ramifiés, à 3 ou 4 branches.
Sinon, il vous faudra attendre l'automne, pour une première récolte l'année suivante.


La prairie fleurie
Une prairie fleurie, installée sur le sol du verger, accueille de nombreux auxiliaires, prédateurs des nuisibles des fruitiers. Autre avantage : elle nécessite moins d'entretien qu'une pelouse.
A partir du mois d'avril, préparez le semis : scarifiez le terrain, afin de faire apparaître la terre à certains endroits, puis semez un mélange d'annuelles et de vivaces.
Un conseil : dans les régions froides, attendez le mois de mai.

Les tailles


La taille des fruitiers, et notamment les fruitiers à pépins, peut s'effectuer encore au mois de mars, avant l'ouverture des fleurs pour ne pas épuiser l'arbre.A cette époque, ce dernier n'est pas encore en pleine montée de sève et on commence à distinguer les deux types de bourgeons : à fleurs (bien renflés) et à bois (futures branches). Pouvoir distinguer les bourgeons facilite le travail de la taille : en fonction de ce que l'on veut obtenir (une forme particulière, épaissir une branche ou favoriser la mise à fruits sur les branches suffisamment solides), on choisit le bourgeon au-dessus duquel on va raccourcir la branche.

Concernant la taille des fruitiers aux formes artificielles ou palissées, fraîchement plantés, il est nécessaire de pincer les pousses secondaires et de palisser les charpentières.
Enfin, au milieu et à la fin du printemps (mai, juin), éclaircissez les fruits trop nombreux sur les pêchers, les pommiers et les poiriers et supprimez les drageons des sujets greffés, émis par le porte-greffe.

L'entretien


Au mois de mai, les trois premières années qui suivent la plantation des fruitiers, nettoyez le sol autour de leur pied : binez pour enlever l'herbe et aérer le sol.
Un apport de compost, suivi de la mise en place d'un paillis, peut être également effectué. Ce travail peut également être effectué sur des sujets plus anciens mais de petit format.

La multiplication


Semez les semences (stratifiées) des fruitiers au cours des mois d'avril et de mai.
Prélevez les rejets de touffe des framboisiers, des figuiers ou des noisetiers pour les replanter ailleurs.
Avant la fin du mois de mars, terminez les greffes en fente. Poursuivez celles en couronne jusqu'en avril.

Les traitements et protections préventifs



Maladies
Au printemps, les traitements préventifs contre les maladies, démarrés durant l'hiver sur les sujets sensibles, se poursuivent, tandis que démarre la lutte contre les ravageurs. Parmi les maladies courantes, on rencontre la tavelure : au cours du mois d'avril, avant que les fleurs ne s'ouvrent, pulvérisez un traitement à base de souffre et/ou une décoction de prêle diluée à 10 % sur les pommiers et poiriers.
Globalement, il est conseillé, en culture biologique, de renforcer les défenses naturelles des plantes. Pour cela, utilisez un mélange de purin d'ortie et de décoction de prèle que vous pulvérisez 3 à 4 fois, après la floraison et avant l'été, sur les arbres qui ont été touchés par une maladie, l'année précédente.

Ravageurs


Il est temps de poser les pièges

Avril
- colliers englués anti-fourmis (pommiers, poiriers, cerisiers...) ;
- pièges englués blancs contre le vers de la framboise ;

Mai
- pièges englués jaunes contre la mouche de la cerise ;
- pièges à phéromones contre le carpocapse (pommiers, poiriers, pruniers) ;

Juin
- bandes de cartons engluées contre le carpocapse, à brûler en septembre.

Les récoltes





Au mois de mai et surtout au mois de juin, démarrent les premières récoltes : surveillez donc l'apparition des premières cerises, framboises, cassis mais aussi des premiers abricots précoces.


Pour partager l'article :

Fiches de Jardinage Bio autres articles :