L'influence de la Lune au jardin

Par Iris Makoto

Depuis des millénaires, l'astre lunaire fascine et intrigue. Son pouvoir d'attraction sur les liquides n'est pas uniquement visible au travers des marées mais peut aussi s'étendre au domaine du jardinage. Voyons comment utiliser ses propriétés et les appliquer de manière bénéfique au jardin.


L'influence de la Lune au jardin

Mieux connaître la Lune


La Lune est un satellite de la Terre, mais elle tourne aussi sur elle-même. Sans rentrer dans les détails scientifiques, on peut affirmer que les deux planètes sont intimement liées, la présence flagrante des marées étant une des preuves.
De tous temps, les humains furent fascinés par la Lune, lui octroyant un sens symbolique et l'affublant de diverses légendes. Plus terre-à-terre, nos anciens se basaient sur son cycle pour effectuer diverses opérations de jardinage, et il avait vu juste car son influence n'est plus à prouver !




L'influence de la Lune au jardin


Compte tenu de la rotation des deux planètes, la position de la Lune va changer chaque jour. Tantôt placée très haut dans le ciel, on parle alors de lune montante ou ascendante, tantôt plus basse, on parle alors de lune descendante. Ces périodes alternent tous les 13 à 14 jours.

Pour déterminer s'il s'agit d'une lune montante ou descendante, il suffit de relever sa position dans le ciel à une heure bien précise et de faire de même le lendemain à la même heure.Si elle se situe au-dessus du point relevé, c'est une lune montante propice à tout ce qui se passe dans les parties aériennes des plantes. Les traitements, les greffes, les boutures et les semis seront plus efficaces en cette période.
Si au contraire la Lune se trouve plus bas dans le ciel, ce sont les parties sous la terre qui seront concernées. Ce sera la bonne période pour planter et repiquer.

Voilà pour la position de la Lune dans le ciel. Parlons maintenant de son aspect. Comme vous l'avez remarqué, la Lune change de forme au cours de son cycle : tantôt invisible, tantôt pleine, tantôt bien ronde, tantôt en forme de croissant.
On parle de lune 'croissante' entre la nouvelle lune et la pleine lune. Il s'agit alors d'une période idéale pour récolter fruits et légumes mais aussi pour couper les fleurs de bouquets ou le bois de chauffage. Croissante rime avec conservation : vos récoltes se maintiendront bien plus longtemps cueillie en cette période propice.
De la fin de la pleine lune à la nouvelle lune, on parle de lune décroissante, période favorable aux apports d'amendements et aux opérations de fertilisation.

Attention, la Lune faisant partie d'un système complexe, il existe quelques jours chaque mois où il vaut mieux ne pas jardiner ! Ceux-ci sont nommés 'nœuds lunaires'. Il s'agit en fait du moment où l'orbite de la Terre autour du soleil croise celle de la Lune.
De même pour les jours d'apogée, c'est-à-dire lorsque Lune et Terre sont le plus éloignées l'une de l'autre, et les jours de périgée où elles sont le plus rapprochées. On réservera alors ces jours à l'entretien du matériel et au nettoyage en laissant les végétaux bien tranquilles au jardin.


Pour partager l'article :

Fiches de Jardinage Bio autres articles :