Division des plantes vivaces

Par Isabelle Cabrit

Les plantes vivaces, au bout de quelques années de culture, s'épuisent. Elles ont besoin de se régénérer. La division du pied leur permet de trouver un nouveau souffle et vous gratifie de nouveaux plants. Lancez-vous !


Division des plantes vivaces

Diviser, oui mais pourquoi ?


C'est généralement au bout de 3 ou 4 ans de culture, qu'une plante vivace demande à être divisée.

Sa végétation et son système racinaire sont devenus denses. Tout en prenant de plus en plus de place, la plante s'affaiblit et épuise les éléments nutritifs disponibles dans le sol. En divisant la plante, vous lui redonnez de l'oxygène et équilibrez ses besoins en fonction de son environnement aérien et souterrain.
Mais la division d'une plante est également un bon moyen de la multiplier. Toutefois, attention ! procédez uniquement sur des pieds suffisamment "âgés" et touffus.

Diviser qui ?


Les plantes vivaces à diviser sont à répartir en 3 catégories :

- celles qui ont un important système racinaire et qui forment une touffe : thym, ciboulette, aster, chrysanthème, rudbeckia, graminée...
- celles qui émettent des stolons (fraisier, pervenche...) et des drageons (armoise, bambou, framboisier...)
- les plantes bulbeuses (tulipe, crocus...)

Division : mode d'emploi !


La division des plantes vivaces se fait en dehors de la période végétative, c'est-à-dire soit au printemps (aux tous premiers signes de réveil), soit à l'automne.
La division de touffe
1. À l'aide d'une fourche bêche, déterrez la plante (ou seulement une partie) que vous aurez préalablement arrosée.
2. Sectionnez la touffe en plusieurs morceaux. Le découpage peut se faire, suivant la taille de la touffe, avec un couteau ou une bêche affûtée.
3. Replantez les nouveaux plants obtenus.

NB : Si vous ne souhaitez pas les replanter tous, sélectionnez les éclats découpés en périphérie de la touffe.



La division des plantes à stolons* et à drageons*
Diviser des plantes à stolons ou à drageons se résume à séparer les nouvelles pousses du pied mère.

1. Soulevez la nouvelle pousse en prenant soin de la déterrer avec ses racines et la terre qui les entourent. Une petite pelle de jardinage (transplantoir) suffira pour extraire un jeune fraisier mais une fourche bêche sera nécessaire pour diviser une plante aux racines plus profondes, comme par exemple le bambou.
2. Libérez le stolon ou le drageon du pied mère en sectionnant le lien à l'aide d'un sécateur, c'est-à-dire la tige aérienne ou la racine.
3. Replantez les nouveaux pieds en godets ou en pleine terre.

La division des plantes bulbeuses
L'appellation "plantes bulbeuses" englobe, en réalité, des plantes dont la partie souterraine diffère. On y trouve donc les vrais bulbes* (narcisses, lis, tulipes,...), les cormus* (crocus, colchiques...), les tubercules* (anémones, cyclamens...), les racines tubéreuses* (dahlias, pivoines...) et les plantes rhizomateuses* (iris, muguet, …).
Les plantes bulbeuses ont la particularité de stocker des réserves nutritives dans leurs organes souterrains (écailles pour les bulbes ; tiges pour les cormus, les rhizomes et les tubercules ; racines pour les racines tubéreuses). Ce sont ces organes qui produisent de nouvelles plantes.
La division des plantes bulbeuses consiste à détacher du pied mère, les nouvelles pousses en devenir, se trouvant sous terre.
1. Déterrez, à la fourche bêche, les plantes bulbeuses.
2. Détachez les nouveaux bulbes ou coupez des morceaux de tiges ou de racines comportant, chacun, une jeune pousse.
3. Remettez en terre les nouveaux plants obtenusLes chances de reprise des plants de vivaces multipliés par division sont liées à l'état de leur système racinaire. Faites-y attention lorsque vous sortez la plante de terre, lors de sa manipulation et au moment de la transplantation.


Lexique



*Bulbe : bourgeon recouvert d'écailles gonflées de réserves nutritives.

*Cormus : base de la tige florale gonflée de réserves nutritives.

*Drageon : pousse naissant à partir de bourgeons situés sur les racines latérales.

*Racine tubéreuse : racines gonflées par les réserves nutritives.

*Rhizome : tige souterraine portant des bourgeons et des racines.

*Stolon : tige aérienne et rampante, partant du pied mère et terminée par un bourgeon qui émettra des racines et produira une nouvelle plante.

*Tubercule : portion de tige souterraine hypertrophiée, gonflée de réserves nutritives. Il porte des bourgeons.


Pour partager l'article :

Fiches de Jardinage Bio autres articles :