Hâter les cultures avec la couche chaude

Par Iris Makoto

Manière écologique de faire monter la température en vue de semer ou de planter de manière précoce, la couche chaude a ses adeptes et pour cause !


Hâter les cultures avec la couche chaude

Méthode de la couche chaude


En tout début de printemps, le sol est parfois encore trop gorgé d'eau et trop froid pour assurer une bonne germination ou un démarrage des plants récemment installés. L'aménagement d'une couche chaude est alors une bonne solution.
Deux méthodes sont possibles pour réaliser une couche chaude.

1- Directement sur le sol
Commencez par décaisser la zone choisie sur une soixantaine de centimètres.
Versez une couche d'au moins 40 cm de fumier.
Couvrez-la de 20 cm de bon terreau ou de compost.

2- Sous châssis
Si vous ne possédez pas déjà un châssis, munissez-vous de planches en bois imputrescible et construisez un châssis de 80 cm de hauteur. La largeur dépendra de vos besoins. Si vous êtes bricoleur, vous pouvez récupérer de vieilles palettes afin de vous servir du bois.
Versez une couche de 40 cm de fumier au fond de votre châssis ;
Couvrez avec 20 cm de compost ou de terreau.

Quel fumier ?


Pour constituer une couche chaude, on utilise soit du fumier de cheval, soit de vache, chacun ayant ses spécificités. Ce dernier chauffe moins vite, il sera donc préconisé pour la culture sous châssis. Le fumier de cheval quant à lui, peut atteindre rapidement plus de 60 °C, il sera donc préférable de l'utiliser sans couverture.

Comment utiliser la couche chaude ?


Semez ou plantez sur couche chaude en fin d'hiver ou au début du printemps. Elle vous permettra d'avancer la date de vos semis et plantations de quelques semaines et d'obtenir des plants bien renforcés lors de leur mise en terre définitive.
Pensez à fermer les vitres des châssis la nuit surtout s'il fait encore froid car une gelée pourrait détruire tous vos efforts. Si vous avez aménagé votre couche chaude à même le sol, couvrez-la d'un voile d'hivernage qui fera gagner quelques précieux degrés.

Quelles plantes cultiver sur couche chaude ?


Vous pouvez semer et planter tous les végétaux qui supportent un repiquage et qui nécessitent une bonne chaleur de fond comme les tomates, les aubergines, les piments, les courgettes ou les melons.
La culture de légumes racines comme les carottes ou les navets n'est pas très adaptée à cette méthode.


Pour partager l'article :

Fiches de Jardinage Bio autres articles :