Les boutures d'arbustes

Par Isabelle Cabrit

Le bouturage permet de multiplier vos arbustes rapidement (comparé à la multiplication par semis). Avec un peu de savoir-faire, vous pouvez obtenir la copie conforme de votre sujet, sans dépenser un euro ! Voici comment faire...


Les boutures d'arbustes

Bouturage en vert



Le bouturage des arbustes démarre au printemps, sur une période qui s'étale, généralement, du mois d'avril au mois de juin, lorsque les sujets sont en pleine croissance.


Il se fait à partir des jeunes rameaux, verts, souples mais fermes, fraîchement développés. C'est ce qu'on appelle les boutures en vert. Ces boutures ont l'avantage d'émettre, très vite, des racines (à partir de deux semaines pour les plus rapides). Mais elles sont, aussi, les plus fragiles.

Méthode
- Sélectionnez un rameau suffisamment épais afin qu'il ait assez de réserves pour survivre le temps que se forment les racines. Il doit être, également, sans bourgeons floraux, car ils puisent inutilement dans les réserves ;

- Coupez, sous un œil, un morceau de 15 à 20 cm de long. Si le rameau est assez long, vous pouvez obtenir deux boutures, le haut de la 2e bouture se situant au-dessus d'un œil ;

- Supprimez, aux ciseaux, les feuilles se trouvant sur les 2/3 inférieur de la bouture ;

- Réduisez les feuilles trop grandes en coupant leur moitié supérieure ;- Choisissez un pot suffisamment profond pour que le système racinaire se développe correctement, verticalement ;

- Remplissez-le d'un terreau « spécial bouturage » que vous aurez acheté en jardinerie ou que vous aurez préparé : le mélange doit être léger et pauvre (sable + vieux compost ou tourbe + terreau de semis & rempotage).

- Enfoncez la bouture, jusqu'à deux centimètres sous la première feuille ;

- Tassez et arrosez.

Avant de remplir les pots de terreau, installez une couche drainante, à l'aide de cailloux, tessons de pot en terre cuite, coquilles de noix...

En attendant la transplantation
La bouture doit être placée sous une ombre légère et dans une ambiance humide afin de faciliter le développement des racines. Pour faire office de mini serre, couvrez-la d'une cloche ou d'un sac plastique (c'est ce qu'on appelle la « mise à l'étouffée ») ou placez-la sous châssis, voire dans la véranda. Dès qu'il fait chaud, pensez à aérer la mini serre.
Lorsque la bouture commence à s'étoffer et que le système racinaire s'est bien développé (vérifiez pour être sûr !), rempotez-la dans un conteneur profond, rempli de terreau de rempotage. Habituez-la au plein soleil progressivement.

Arbustes pouvant être bouturés en vert
Buddleia, cotonéaster, deutzia, forsythia, hortensia, lilas, pérovskia, spirée, weigela, mais aussi groseillier, cassissier...

Boutures semi-aoûtées ou semi-ligneuses


Vers le mois d’août, les rameaux de l'année commencent à se lignifier, c'est à dire à faire du bois. Les rameaux semi-ligneux ou semi-aoûtés sont à un stade intermédiaire : la base commence à durcir mais la tige est encore souple et l'extrémité tendre.
On peut utiliser ces rameaux pour bouturer, durant l'été (juillet, août), les arbustes qui ont fini ou qui finissent leur floraison.

Méthode
La méthode est sensiblement la même que celle utilisée pour les boutures en vert.

- Coupez, juste sous un nœud, l'extrémité d'un rameau d'environ 15 cm de long ;

- Préparez la bouture : effeuillez sur les deux tiers et réduisez les grandes feuilles ;

- Plantez-la dans un terreau « spécial bouturage » (plus la bouture est ligneuse, moins la part de sable est importante) ;

- Mettez-la à l'étouffé.

Comptez environ un mois pour le développement du système racinaire.

Arbustes pouvant être bouturés en été
Camélias, céanothes (persistant), lauriers roses, rhododendrons, viorne...


Boutures ligneuses ou aoûtées


À partir de septembre, et durant l'automne, se pratique le bouturage sur rameaux ligneux, ou aoûtés. Plus lentes à prendre (elles émettront les racines au printemps suivant), les boutures sont toutefois plus résistantes aux pourritures. L'automne suivant, si elles ont bien pris, vous pourrez les transplanter.Méthode
- Choisissez un rameau ligneux, de l'année, ayant la taille d'un crayon ;

- Coupez-le juste sous un œil ; la bouture doit faire environ une vingtaine de centimètres, la partie la plus fine étant supprimée (coupe en biseau) ;

- Supprimez toutes les feuilles restantes ;

- Plantez-la à l'extérieur, en pleine terre. Creusez une tranchée (10 cm de profondeur) à l’abri des vents et protégée des rayons du soleil. Remplissez-la de terre préparée : propre, meuble et drainée. Ajoutez sable et compost pour en améliorer la texture.

En attendant la transplantation
Si, durant l'hiver, les températures sont très froides, protégez vos boutures avec des cloches, un tunnel plastique, un châssis...

Arbustes pouvant être bouturés en automne
Conifères, deutzia, forsythia, hortensia, houx, laurier-cerise, seringat, spirées, viornes, Weigela...




Pour partager l'article :

Fiches de Jardinage Bio autres articles :