Créer un potager en carré

Par Isabelle Cabrit

L'idée de créer un potager en carré, vient de Mel Bartholomew, jardinier américain, qui a cherché à rendre le jardinage et la possibilité de cultiver ses propres légumes. L'idée de départ fut donc de cultiver le plus de légumes possibles sur un espace restreint pour ne plus avoir besoin d'un grand terrain et d'y consacrer la demi-journée pour l'entretenir !


Créer un potager en carré
Le résultat fut la mise en place de planches de cultures surélevées, de taille réduite (1,20 m par 1,20 m) et de forme carrée, elles-mêmes découpées en petites parcelles carrées... d'où le nom !


A l'intérieur de chaque petite parcelle, est cultivée une variété de légumes ou de fleurs, en nombre limité.
La taille réduite de la planche de culture permet d'avoir chaque légume à porté de main, même ceux qui se trouvent au centre, et le découpage en petites parcelles entraîne une optimisation de l'espace à son maximum.

Les avantages


Jardin surélevé, cultures serrées, légumes mélangés, voilà à priori un joyeux capharnaüm. Mais dans quelle mesure peut-il simplifier la tâche du jardinier et quels sont ses réels avantages ?
Celui de gain de place est évident, du moment qu'une planche de cultures ne dépasse pas 1,50 m2 !

Mais en plus de cela :
- le fait de jardiner sur des planches surélevées permet de s'affranchir des contraintes du sol, plus ou moins propice aux cultures ; le choix du substrat vous appartient !

- la taille réduite du potager et l'occupation optimisée de l'espace permet de réduire les corvées de désherbage ;- le mélange et la proximité des légumes entraînent une confusion chez les ravageurs : non seulement ils ont du mal à repérer leurs cibles, mais certaines associations (cultures de plantes aromatiques) permettent de les éloigner ;

- la mixité des légumes freine le développement des maladies ;

- un petit espace entraîne des économies d'arrosages ;

- un potager en hauteur, c'est également des conditions de travail plus confortables, notamment pour les personnes souffrant du dos.

La mise en place



Une (ou des) planche(s)
de cultures carrée(s)

La planche de cultures se matérialise par un cadre carré dont les dimensions sont 1,20 m de long et de large et une profondeur de 20 cm. Pour le construire, le plus simple est de se servir de planches de coffrage, mais vous pouvez laisser libre court à votre imagination (évitez cependant les bois traités). Posez le cadre au sol après avoir désherbé et ameubli l'emplacement à l'aide d'une fourche bêche ou d'une "grelinette", puis remplissez-le par un mélange de terre de jardin et de compost.

Des allées
Si vous mettez en place plusieurs planches de cultures, prévoyez de les séparer par des allées suffisamment larges, afin de vous faciliter le passage et de permettre à certains légumes, plus ou moins envahissants, de s'épanouir à l'extérieur de la planche : 80 cm est une bonne dimension.Les carrés associés
A l'intérieur de chaque planche, délimitez des carrés de 30 ou de 40 cm de côté (la méthode initiale propose 30 cm). Anne-Marie Nageleisen, auteure de "Le potager en carrés, la méthode et ses secrets" travaille sur des carrés de 40 x 40 cm, soit au total 16 ou 9 carrés. Le marquage des carrés peut se faire à l'aide de ficelles, de branches, de bambous, etc.



L'exposition
Les légumes du potager en carré vont pousser très serrés. Pour que chacun puisse recevoir suffisamment de luminosité et de chaleur, les planches de cultures doivent être obligatoirement exposées plein soleil.

La planification


La planification est un élément incontournable pour réaliser un potager en carré. Les légumes se trouvant collés les uns aux autres, il est nécessaire de tenir compte de leur développement futur.

Par exemple, un carré de 30 cm de côté pourra accueillir un plant d'aubergine ou 4 laitues mais il faudra une planche de culture entière pour accueillir un plant de courgette ! Les besoins de soleil sont également importants : les poivrons ne devront pas se trouver à l'ombre des poirées, mais les laitues d'été apprécieront l'ombrage des fanes de carottes. Enfin, bien penser également aux saisons de cultures (dates des semis et des récoltes) afin de ne pas laisser inutilement des espaces libres. Ainsi, un carré de radis se transformera en un carré de salade, après leur récolte, ou un carré de laitue de printemps laissera place, début juillet, à un deuxième semis d'haricots.

Pour vous simplifier la tâche, démarrez "petit", avec une ou deux planches de cultures de 9 carrés chacune et choisissez des légumes classiques et peu encombrants.

Pour vous aider à remplir vos carrés, classez-les dans un tableau en fonction de trois critères.(Voir notre tableau en bas de page)

N.B. : la hauteur est importante pour deux raisons : l'ombre qu'elle peut ou qu'elle risque de procurer sur ses compagnes et le besoin possible de tuteurs ou de palissage. Les cultures hautes sont à privilégier sur les côtés nord.

Rotations et associations


La planification de votre potager (faites un schéma de vos carrés pour vous aider), permet également d'effectuer une rotation des cultures. Lorsqu'un carré se libère, pensez à ne pas réinstaller un légume de la même famille, pour limiter la propagation de maladies, et un légume moins gourmand en éléments nutritifs, afin de ne pas appauvrir trop vite le sol. Afin de contribuer à l'amélioration de ce dernier, vous pouvez inclure dans les carrés qui se libèrent, des semis d'engrais vert.

Et comme dans tous jardins, pensez aux apports de compost !


Pour partager l'article :

Fiches de Jardinage Bio autres articles :