Semences personnelles : de la récolte à la conservation

Par Iris Makoto

Lorsque l'on possède un jardin ou même un balcon, il est parfois tentant de récolter les graines que les plantes ont produites. Voici comment procéder dans les meilleures conditions et comment les conserver de manière optimale.


Semences personnelles : <br />
de la récolte à la conservation

Choisir le bon moment


Les graines ne doivent pas être récoltées à n'importe quel moment ; il faut savoir reconnaître les signes de maturité :
- Les plantes formant des gousses, comme les petits pois, les haricots, les glycines, les pois de senteur ou les fèves, devront être récoltées lorsque la gousse brunit et sèche mais avant qu'elle ne s'ouvre afin que les graines ne disparaissent pas au sol.

- Les fruits comme les tomates, les melons ou les légumes tels les courgettes, devront être bien mûrs et prêts à se détacher de leur pétiole.

- Les capsules des œillets d'Inde, des pavots, des ancolies ou les coquelicots devront être un peu sèches et commencer à s'ouvrir légèrement.

Les clés d'une récolte de graines réussie


- Choisissez toujours des plantes saines et exemptes de toute trace de maladie.

- Récoltez vos graines après plusieurs jours de beau temps, dans l'après-midi lorsque l'air est sec et que la rosée s'est évaporée.

- Evitez de récolter des graines d'hybrides F1, ce serait une perte de temps ; les graines sont le plus souvent stériles ou donnent des plantes différentes du pied mère.

Le séchage : étape cruciale


Avant de stocker vos graines, il est important de les faire sécher correctement pour éviter le risque de développement de champignons et autres moisissures.
- Les graines issues de fruits à pulpe devront être débarrassées de celle-ci avant d'être placées sur du papier absorbant.

- Pour les graines contenues dans des cosses ou des capsules, cueillez la tige entière et secouez-la à l'envers dans une enveloppe pour faire tomber les graines.

- Les plus grosses graines, comme les fèves, les pois... pourront être placées directement sur un papier journal.

- Laissez sécher vos graines une bonne semaine dans un local sec et bien ventilé.

Une conservation réussie


Pour conserver toutes les capacités germinatives de vos graines, le stockage doit être réalisé dans de bonne conditions. Le choix du contenant est des plus important.
- Evitez les bocaux en verre, les boîtes en fer ou en plastique qui ne laissent pas passer l'air.

- Préférez des enveloppes en papier ou des sachets en papier kraft sur lesquels vous noterez le nom des plantes et la date de récolte.

- Placez ensuite vos enveloppes dans un lieu abrité des rongeurs, hors gel mais à une température n'excédant pas les 12°C. Cet emplacement devra être bien ventilé et obscur pour assurer une conservation optimale à vos graines jusqu'au moment du semis.


Pour partager l'article :

Fiches pratiques de jardinage autres articles :