Jardin en automne : les bons gestes

Par Iris Makoto

L'automne est une période de transition entre deux saisons très marquées. Au jardin, la végétation passe de l'exubérance de l'été au minimalisme de l'hiver. Voyons ensemble comment préparer celui-ci à l'arrivée de la saison froide.


Jardin en automne :<br />
les bons gestes

Une période transitoire


Au potager comme au jardin d'ornement, quelques gestes devront être mis en place pour accompagner en douceur cette période transitoire qu'est l'automne.

Les gestes de l'automne au potager
Après avoir offert un rendement important, le potager doit dès à présent être débarrassé de toutes les cultures annuelles en fin de production. Récoltez les derniers fruits et légumes et entreposez-les dans un local frais et ventilé pour les conserver le plus longtemps possible. Courges, betteraves, oignons, ail seront ainsi à l'abri des intempéries. Arrachez ensuite toutes les plantes en fin de production comme les tomates les courgettes ou les poivrons.

Pensez à pailler le pied des plantes vivaces ou bisannuelles au potager et à couvrir avec des cloches ou des tunnels les cultures hivernales les plus fragiles.

A l'aide de la bio-griffe, aérez le sol et profitez-en pour ôter les herbes sauvages. Une fois le sol bien travaillé, semez des engrais verts rustiques afin d'enrichir, d'ameublir et de protéger le sol de l'érosion et du lessivage des pluies souvent violentes à la mauvaise saison. Une autre solution consiste à étaler une couche de fumier sur le sol. Celle-ci servira de couverture pour limiter l'érosion et éviter le compactage du sol. Ce fumier, enfoui dès le printemps apportera des éléments nutritifs au sol qui sera alors prêt à recevoir les nouvelles cultures.Les gestes de l'automne au jardin d'ornement
En automne, vous ne vous ennuierez pas au jardin d'ornement ! Le nettoyage est à l'honneur ainsi que la mise en place de protections.
Commencez par arracher toutes les plantes annuelles et les bulbes estivaux non rustiques pour faire un peu de place.

Taillez les inflorescences fanées des plantes vivaces et réduisez un peu le feuillage si nécessaire. Ce dernier pourrait aussi bien être laissé en place et servir de protection hivernale, il ne sera alors taillé qu'en début de printemps.

Taillez les arbustes à floraison estivale en supprimant les fleurs fanées et en coupant le bois mort et les branches qui se croisent au centre des plantes. Les parasites trouveront moins de place pour s'installer que dans un fouillis végétal propice à leur hibernation.
Ratissez la pelouse et les massifs pour recueillir les feuilles mortes afin de les ajouter au compost, ou mieux encore, vous en servir comme paillage naturel au pied de vos plantes les plus fragiles pour protéger leurs racines du gel.

Une fois le sol des massifs bien nettoyé, amendez celui-ci avec un mélange de fumier et de compost.

Si vous possédez des plantes en pot, ôtez les feuilles et les tiges mortes, puis placez-les dans un lieu bien abrité du jardin et retirez toutes les coupelles pour éviter la pourriture des racines.
Les plantes non rustiques devront bien sûr être rentrées dans un local lumineux et hors gel pour pouvoir les conserver d'une année sur l'autre.
N'oubliez pas de couvrir les plantes fragiles avec un voile d'hivernage si elles restent en pleine terre, ajoutez un paillis épais au sol pour protéger les racines.


Pour partager l'article :

Fiches pratiques de jardinage autres articles :