Comment déterminer la surface d'un potager ?

Par Iris Makoto

Créer un potager c'est bien, l'aménager selon les besoins réels de la famille et selon les possibilités existantes c'est mieux ! Suivez nos conseils pour déterminer la juste surface de votre potager...


Comment déterminer <br />
la surface d'un potager ?

Les paramètres à prendre en compte


Lors de la création d'un potager plusieurs notions importantes auxquelles on ne pense pas forcément entrent en jeu comme le temps que vous pourrez lui consacrer et les moyens dont vous disposez. Rappelez-vous qu'un grand potager demande plus de matériel, plus d'énergie et beaucoup de temps (au moins deux heures par jour).

Prenez en compte votre envie de cultiver autre chose que des légumes et gardez un peu de place pour un jardin d'ornement si cela vous tient à cœur.
Pensez à son emplacement qui devra être ensoleillé et situé non loin d'un point d'eau pour faciliter l'arrosage.

Comment calculer la surface de son potager ?


La taille standard d'un potager apte à nourrir 3 à 4 personnes se situe aux alentours de 100 à 150 m².
Il s'agira alors d'optimiser l'espace, d'échelonner les plantations et d'utiliser la verticalité au maximum pour gagner de la place. Vous pourrez y cultiver tous les légumes classiques et vous amuser à essayer des variétés plus originales.

Si votre jardin est vraiment petit ou que vous avez peu de temps à consacrer à votre potager, optez pour un espace de moins de 40 m². Il sera idéal pour débuter dans l'activité, ne demandera que peu de temps et pourra même être investi par les enfants qui y trouveront une zone à leur taille. Pour optimiser l'espace, semez les pois ou les concombres le long des grillages, plantez des haricots à rames qui grimperont le long de tipis sous lesquels vous pourrez abriter vos cultures de salades ou de radis. Préférez les variétés de tomates cerises qui prennent moins de place aux variétés classiques. Enfin, oubliez les cultures comme la pomme de terre, le maïs, les artichauts ou les asperges qui occupent durablement trop d'espace.

Si vous avez beaucoup de place, de temps et d’énergie, vous pouvez envisager une surface supérieure à 300 m² ! Dans ce type de potager, toutes les cultures seront permises, et vos récoltes assureront votre alimentation toute l'année surtout si vous effectuez des conserves durant les mois à fort rendement.
Les légumes vivaces comme le chou daubenton ou la livèche y trouveront leur place, tout comme les carottes, les pommes de terre, la rhubarbe et les longues rangées de fraisiers ou de haricots verts. Nulle restriction donc, mais beaucoup de temps à consacrer à ce vaste espace en contrepartie. Pensez à la rotation des cultures et au semis d'engrais verts pour conserver votre potager en parfait état sanitaire sans employer de produits chimiques et n'oubliez pas de pailler copieusement le sol pour vous éviter les corvées de désherbage et réduire celles de l'arrosage.


Pour partager l'article :

Fiches pratiques de jardinage autres articles :