Créer une rocaille

Par Iris Makoto

Aménagement composé de plantes de culture facile, la rocaille possède un charme tout particulier. Comment l'installer, quels végétaux choisir ? Petit tour d'horizon...


Créer une rocaille

Aménager le terrain



Une rocaille, pour être réussie, doit paraître très naturelle. Elle doit figurer un paysage que l'on pourrait rencontrer lors d'une promenade montagnarde. Minérale, elle est composée de grosses roches entre lesquelles des plantes choisies avec goût seront placées.
Pour l'installer, l'idéal serait de sélectionner une zone pentue et bien exposée de votre jardin si possible en plein soleil. Si votre jardin est désespérément plat, adossez-la simplement à un escalier, une façade ou même à un muret pour que la pente ait l'air le plus naturel possible. Rien n'est pire qu'un amas de cailloux au beau milieu d'un jardin plat !

Mise en place des enrochements



Pour que votre rocaille s'intègre au mieux à votre jardin, privilégiez toujours des roches régionales, en accord avec le terroir. Vos pierres devront être unifiées, une seule sorte de roche devra être utilisée pour éviter l'effet patchwork absolument ignoble dans un tel aménagement.
Choisissez de grosses pierres pour structurer votre rocaille en gardant bien à l'esprit qu'au moins 1/3 de chaque roche devra être enterré pour que la construction tienne correctement.
De plus petites pierres pourront être ajoutées en complément.

Si nécessaire, louez une mini pelle, pour structurer votre rocaille et placer les plus grosses roches. Installez-les de manière à figurer un éboulement naturel comme on peut en croiser en montagne, inspirez-vous de la nature, vous ne pourrez pas vous tromper !
Pensez toutefois à ménager de léger paliers pour retenir la terre, mais sans jamais les accentuer afin que votre rocaille ne ressemble pas à un escalier.
Si votre terre est très lourde et humide, ajoutez du sable de rivière et du compost pour l'alléger.

Le choix des plantes



Une rocaille est par définition pentue, le sol y est donc rarement frais et la proximité des pierres ajoute encore au réchauffement. Les plantes choisies devront donc être adaptées à ces conditions de culture un peu particulières.
Les plus grandes plantes devront être placées en arrière plan pour ne pas masquer les autres, on procède donc du haut vers le bas. Les véroniques, viburnums et autres echiums seront donc placés en fond de décor. Si votre région le permet, vous pouvez intégrer un yucca ou un phormium à votre rocaille mais toujours au fond de celle-ci. Centralisés, les géraniums vivaces, les sédums ou les anthémis seront parfaits. En premiers plan, pensez aux plantes basses comme les campanules, les violettes, mais aussi les aubriètes, les corbeille d'or ou d'argent, ou encore les sempervivums qui formeront de vastes touffes avec le temps.


Pour partager l'article :

Fiches pratiques de jardinage autres articles :