Comment semer en place ?

Par Iris Makoto

Les semis en place, ou 'semis en pleine terre' permet de faire germer des graines directement à la place qui leur sera dédiée, vous évitant ainsi les opérations de semis en caissette et de repiquage. Voyons les diverses méthodes.


Comment<br />
semer en place ?

Qu'est-ce-que le semis en place ?


Le semis en place est une méthode qui consiste à semer des graines de plantes ornementales ou potagères directement sur un emplacement déterminé du jardin, en pleine terre, sans s'encombrer d'étapes de semis préalable en pot à l'abri.

Comment procéder ?


Avant d'envisager un semis en place à l'extérieur, vérifiez toujours l'époque de semis préconisée sur le paquet de graines. Adaptez éventuellement ces dates à votre région. Par exemple, en zone méditerranéenne, vous pouvez avancer la date de 15 jours ; en zone montagnarde, restez prudents !
Renseignez-vous bien sur les besoins des plantes semées afin que le sol et l'exposition leur conviennent pour éviter les déceptions.
Préparez scrupuleusement le sol en ôtant les herbes sauvages puis en l'aérant à l'aide de la grelinette. Passez ensuite le râteau afin d'enlever les pierres. Le sol est ainsi aplani. Ajoutez les éventuels amendements pour corriger sa structure : sable + compost en sol lourd et argileux, compost + terreau en sol sablonneux...
Le moment tant attendu du semis est venu !

Quelles sont les différentes méthodes ?


Il existe diverses méthodes de semis en place, selon la taille des graines ou selon l'utilisation (potager, massif, prairie fleurie, gazon...). Voyons lesquelles :

Le semis en lignes
Très utilisé au potager pour les haricots, les petits pois, les navets ou les carottes, il se pratique à l'aide d'un cordeau, c'est-à-dire d'un fil tendu entre deux piquets pour réaliser des lignes bien droites et parallèles. Les sillons sont alors creusés à l'aide de la binette le long de ce cordeau en respectant bien les distances de plantation entre deux lignes afin que les plantes puissent se développer.
Semez les graines au fond du sillon, rebouchez et arrosez. Le tour est joué !

Le semis en poquet
Ce type de semis est préconisé pour les grosses graines (courgettes, melons, pastèques, potirons, ipomées, belles-de-nuit, capucines...). Creusez un trou et semez 3 à 5 graines. Rebouchez et arrosez. Une fois les plantules sorties, vous ne garderez que la plus belle.

Le semis à la volée
Il est idéal pour semer sur une vaste zone notamment dans le cas de la pelouse, de cultures à grande échelle dans un champ ou pour réaliser une prairie fleurie. Le semis à la volée se réalise en un geste cassant du poignet afin de répandre les graines de façon homogène sur toute la zone.


Pour partager l'article :

Fiches pratiques de jardinage autres articles :