Comment récolter les plantes médicinales ?

Par Iris Makoto

Les plantes possèdent des propriétés thérapeutiques reconnues depuis des millénaires. Si vous avez la chance d'en croiser dans la nature ou d'en faire pousser dans votre jardin, n'hésitez pas à les récolter et à les conserver pour une utilisation ultérieure.


Comment récolter <br />
les plantes médicinales ?

Quand récolter les plantes médicinales ?



Chez les plantes médicinales, diverses parties sont utilisées : feuilles, fleurs, graines ou racines. Le moment de la cueillette dépendra donc des parties visées.

- Pour les plantes dont le feuillage est intéressant, pas de souci : elles pourront être cueillies tout au long de l'année, s'il s'agit de vivaces. Si ce sont des annuelles, il faudra se presser avant qu'elles ne disparaissent.

- Lorsqu'il s'agit de plantes dont les fleurs sont utilisées, prélevez-les dès l'éclosion des boutons floraux, elles contiendront ainsi bien plus de principes actifs que les fleurs en pleine maturité.

- Si la racine de la plante vous intéresse, préférez une cueillette automnale lors de la 'descente' de la sève.

- Les graines doivent quant à elles, toujours être cueillies à maturité, lorsqu'elles sont prêtes à se disséminer dans la nature.

Qu'il s'agisse de feuilles, de fleurs ou de racines, cueillez toujours vos plantes par beau temps sec, en fin de matinée ou en début d'après-midi, lorsque la rosée s'est évaporée totalement.


Comment faire sécher les plantes médicinales ?



Le séchage est une étape cruciale pour la conservation des plantes médicinales. Sans un séchage parfaitement réalisé, les plantes risquent de pourrir très vite. En outre, les propriétés thérapeutiques peuvent être amoindries si cette étape est mal réalisée. Evitez de faire sécher vos plantes en plein soleil pour cette raison.
Coupez les plantes à feuilles avec leurs tiges pour réaliser de petits bouquets que vous suspendrez la tête vers le bas dans un local ombragé, sec et bien ventilé. Vous pouvez aussi effeuillez les plantes et placer les feuilles sur un plateau ou dans un cageot tapissé de papier absorbant le temps du séchage.
Cette technique peut être employée pour les fleurs de la même manière.
Lorsque la plante est prélevée pour sa racine, brossez doucement celle-ci sous l'eau avec une brosse douce pour retirer la terre. Laissez sécher la racine, puis débitez-la en petits tronçons afin de faciliter le séchage qui se fera là encore dans un cageot tapissé de papier absorbant.
Si vous devez faire sécher des graines, placez-les dans des tamis ou sur un cageot tapissé de moustiquaire très fine. Bien ventilées, elles sécheront parfaitement.

Comment conserver les plantes médicinales ?



Les plantes médicinales, une fois bien sèches, pourront être conservées plusieurs années à la maison.
Les sacs en papier kraft, fermés par une agrafe conviennent très bien. Autre solution : le bocal en verre préalablement stérilisé et bien séché ou mieux encore, le meuble en bois compartimenté de multiples tiroirs dédié à la conservation des plantes comme on en trouve encore dans les herboristeries. Les boîtes en fer de type boîte à thé constituent une autre alternative. N'oubliez pas de bien noter le nom de la plante sur le contenant afin de ne pas commettre d'erreur.


Pour partager l'article :

Fiches pratiques de jardinage autres articles :