Comment faire refleurir une orchidée ?

Par Iris Makoto

Toujours splendides lors de leur achat, les orchidées ont parfois un peu de mal à refleurir dans nos intérieurs. Voici quelques astuces qui vous permettront de profiter à nouveau du spectacle réjouissant de leur floraison.


Comment faire refleurir<br />
une orchidée ?

Des conditions de culture optimales


- Lumière
On ne le dit jamais assez : les orchidées ont besoin d'une très forte luminosité pour fleurir. Les gros producteurs ne s'y sont pas trompés et les cultivent dans d'immenses serres entièrement vitrées pour qu'un maximum de lumière les baignent. Dans ces conditions, les orchidées peuvent fleurir une bonne partie de l'année de manière successive.
En appartement, une ou deux heures de plein soleil le matin tôt ou en fin d'après midi ne leur feront pas de mal. Attention toutefois au soleil brûlant de midi qui devra toujours être tamisé. Dans les régions les plus douces où les écarts de températures diurnes et nocturnes ne sont pas trop importants, il sera possible de sortir les orchidées au jardin sous un grand arbre durant la belle saison.

- Température
Attention ! Les températures ne devront jamais descendre en dessous 18°C pour les orchidées les plus courantes.
Petit cas particulier, le cymbidium, qui aura besoin d'une différence de température bien marquée entre le jour et la nuit. Dans les régions privilégiées, ces orchidées pourront même passer l'hiver au jardin ou au balcon dans une zone bien abritée. Ailleurs, placez votre cymbidium dans une pièce fraîche et hors gel mais très lumineuse en automne. La fraîcheur relative induira la floraison.- Arrosage et fertilisation
L'arrosage et la fertilisation constituent aussi une autre clé de la réussite en matière de floraison. Nul besoin de se tracasser pour l'arrosage. Il suffit de placer les pots dans de l'eau à température ambiante une fois par semaine et de les laisser tremper deux bonnes heures pour que le substrat s'imprègne. Vous pouvez en profiter pour doucher le feuillage afin d'ôter les poussières qui bouchent les stomates de la plante. Une fois tous les 15 jours, ajoutez à votre eau un engrais "spécial orchidées".
Si vous sortez vos orchidées au jardin ou au balcon en été, placez-les dans une zone ombragée et arrosez-les jusqu'à deux fois par semaine, s'il ne pleut pas et qu'il fait très chaud.

Spécificité de la floraison du phalaenopsis


Lorsque l'on pense "orchidée", l'image du phalaenopsis apparaît forcément à notre esprit car il s'agit de l'orchidée la plus vendue et la plus facile de culture. On la trouve quasiment partout, du supermarché au magasin de bricolage et bien sûr en jardinerie.
Une tige de phalaenopsis peut fleurir successivement, voilà pourquoi il ne faut pas la tailler à ras après la floraison. Observez la tige une fois que les fleurs sont fanées. Elle devrait sécher sur quelques centimètres. Coupez alors la partie desséchée juste au-dessus du dernier bourgeon resté vert ou, s'il n'apparaît pas encore clairement, taillez au-dessus du troisième nœud en partant de la base de la tige. Si les conditions de culture sont bonnes vous ne tarderez pas à percevoir des bourgeons floraux renflés, témoins d'une floraison future.
Autre cas de figure : la tige sèche complètement après la floraison, elle ne produira plus de fleurs et vous devrez dans ce cas la tailler à ras. Une nouvelle tige apparaîtra bien vite pour la remplacer.


Pour partager l'article :

Fiches pratiques de jardinage autres articles :