Bien choisir son orchidée

Par Iris Makoto

Les orchidées sont devenues au fil du temps des plantes courantes dans les jardineries et même en grandes surfaces. Pour autant, il ne faudra pas craquer devant n'importe quel sujet sans un examen minutieux préalable.


Bien choisir son orchidée

Les orchidées produites en masse et les autres...


Le consommateur doit être conscient que la majorité des orchidées vendues dans les enseignes de grande distribution, que ce soit en jardineries ou en supermarchés, provient pour la plupart de vastes serres hollandaises dédiées à leur culture. Cela implique bien sûr des méthodes de culture forcée pour obtenir très vite des plantes florifères. Question de rendement... l'emballage, le stockage dans des entrepôts peu adaptés et le transport parfois long, font donc partie du quotidien de ces plantes. Une fois arrivées sur le lieu de vente, là encore, les conditions de stockage et de vente sont rarement optimales. La plante peut s'en trouver affaiblie et, une fois chez vous, il sera parfois difficile de la maintenir en bonne santé.
Chez les petits producteurs spécialisés, ces plantes poussent par contre à leur rythme, avec juste ce qui est nécessaire à une croissance dans les meilleures conditions. De plus, le producteur saura exactement vous renseigner sur les besoins spécifiques aux diverses espèces. Conclusion : si vous le pouvez, préférez toujours acheter votre plante chez un spécialiste plutôt qu'en grande surface.

Le choix de l'orchidée


Il existe diverses espèces d'orchidées et des centaines de cultivars. Renseignez-vous toujours sur les conditions de culture nécessaires avant l'acquisition de votre plante. Certaines auront besoin de beaucoup de chaleur, d'autre pourront supporter l'extérieur. La régularité des arrosages dépendra aussi des espèces ainsi que les facteurs qui induisent la floraison. Choisissez toujours une orchidée qui correspondra à ce que vous pourrez lui offrir.

Les critères de choix


Quelle que soit l'espèce, la plante devra être en très bon état sanitaire, pour en être sûr, vérifiez ces quelques points :

Les racines doivent être bien charnues, blanches ou verdâtres. Une plante dont les racines paraissent vides, molles ou de couleur brune, devra être écartée.

Les feuilles doivent être vertes, lisses et légèrement brillantes et ne doivent être parcourues d'aucune tache, ni de signe de parasites (amas blanchâtres, microscopiques toiles d'araignées sous les feuilles...). Celles des Phalaenopsis doivent être bien charnues et jamais ridées. Les pseudo-bulbes chez les Miltonias ou les Cambrias, doivent être bien gonflés et bien verts, de nouvelles pousses sont aussi un indicateur de bonne santé.

Les fleurs doivent être naturelles. Evitez les couleurs trafiquées qui n'existent pas à l'état naturel (Phalaenopsis bleu ou orange, paillettes lors des fêtes, etc.). Non seulement les plantes ont subi un stress, mais en cas d'hypothétique nouvelle floraison, la couleur sera totalement différente. Choisissez une plantes à la hampe bien ouverte avec quelques boutons. Evitez les plantes ne comportant que des boutons qui risqueraient de tomber avant leur ouverture, ainsi que les plantes dont les fleurs sont bordées d'un liseré brun, signe qu'elles sont déjà en fleurs depuis trop longtemps.


Pour partager l'article :

Fiches pratiques de jardinage autres articles :