Savoir choisir le bon pot

Par Iris Makoto

Le choix est vaste lorsqu'il s'agit d'installer une plante en pot. Matières, couleurs, grandeurs... Tous ces paramètres entrent en compte pour réussir au mieux vos plantations.


Savoir choisir le bon pot

La matière



Critère très important selon le type de plante cultivée, le choix de la matière n'est pas à prendre à la légère.

Pots en terre cuite
Ce matériaux est très intéressant car il permet les échanges gazeux. L'air et l'eau circulent donc sans souci. Ils sont idéaux pour cultiver des cactus et des plantes grasses qui détestent les excès d'humidité ainsi que toutes les plantes poussant dans un substrat sec. Plus lourds que les pots en plastique, ces contenants assurent une bonne stabilité des plantes imposantes. Choisissez-les non-gélifs dans les régions où le froid sévit et méfiez-vous du vent qui peut les faire tomber et les briser.
Attention, les pots en terre cuite vernie ne sont pas poreux, il perdent donc leurs qualités concernant les échanges gazeux.

Pots en plastique
La diversité des formes et des coloris est immense avec ce matériau. Non poreux, il retiennent plus longtemps l'humidité au niveau des racines et sont donc préconisés pour les plantes gourmandes en arrosage. De même pour les pots à réserve d'eau qui vous permettront d'espacer les arrosages, mais qui ne seront utilisés que sur les plantes supportant un substrat constamment frais.
Choisissez vos pots en plastique de bonne qualité et résistants aux UV pour qu'ils ne se craquellent ou ne perdent pas leur couleur pas sous l'effet du soleil.

Pots en bois
Très utiles pour les grandes plantes rustiques, ils ne gèlent pas. En bois traité, ils résisteront bien aux intempéries. Attention ! certains pots sont vendus munis d'une bâche plastique imperméable, les plantes risquent alors l'asphyxie des racines ; dans ce cas, un épais lit de graviers ou de billes d'argile devra être rajouté en leur fond.Pots en fer
Le zinc est très utilisé pour confectionner des potées. Il est lui aussi imperméable et très peu isolant. La chaleur sur les racines peut être intense en été et le froid violent en hiver. Généralement, ils ne sont pas percés en leur fond, il faudra donc y remédier ou les utiliser en cache-pot. Très esthétique, le zinc peut à la fois donner une note traditionnelle ou contemporaine, tout dépendra du style de votre jardin !

Pots en pierre ou béton
Les auges en pierre ont leur adeptes, très esthétiques, elles donnent du cachet au jardin, mais attention, elle ne sont pas isolantes et généralement pas percées en leur fond. Elles conviennent bien à la culture de plantes basses comme les sédums, les sempervivums ou autres joubarbes.
Le béton permet des formes diverses et des tailles variées, mais il est gélif et très peu isolant. Très lourd, il est idéal pour installer des plantes de grandes tailles dans les zones venteuses.

La forme



Le choix de la forme d'un pot dépend de nombreux critères :

- la taille de la plante ;
- ses besoins (gourmande ou pas) ;
- la morphologie de ses racines (superficielles ou pivotantes).

Une plante ayant des racines superficielles se contentera d'un pot plus large que haut, alors qu'une plante ayant de longues racines aura besoin d'un pot plus profond que large (type pot à rosier).
Si la plante a de gros besoins en nutriments, un pot bien large et bien profond, rempli d'un substrat riche nécessitera des rempotages moins réguliers. Pensez aussi au port de la plante : une grimpante aura besoin d'un pot imposant pour que ses parties aériennes soient équilibrées, de même pour les arbustes ou les arbres. Les pots de faible hauteur seront réservés aux bulbes, aux vivaces de petites tailles et pourquoi pas aux bonsaïs.


Pour partager l'article :

Fiches pratiques de jardinage autres articles :