Comment avoir de beaux rosiers dans son jardin ?

Par Iris Makoto

Les rosiers sont des arbustes cultes dans un jardin. Pour profiter pleinement de leur beauté somptueuse et qu'ils restent en bon état sanitaire, voici quelques astuces.


Comment avoir <br />
de beaux rosiers<br />
dans son jardin ?

1 - Faire le bon choix


Tablez sur les valeurs sûres si possible labellisées ADR. Ce label comprend des rosiers d'une grande qualité et d'une vigueur exceptionnelle car ils ont passé de nombreux tests sous différents climats et divers terroirs afin de prouver leur résistance. Rarement malades, ces rosiers vous donneront entière satisfaction et seront bien moins contraignants à entretenir.

N'oubliez pas que tous les rosiers n'ont pas les mêmes besoins. Certains ne tolèrent pas du tout un sol calcaire (Rosa multiflora), d'autres oui (Rosa canina). Certains sont frileux et ne donneront tout leur potentiel que si les hivers sont doux et les printemps très ensoleillés (Rosa banksiae, Rosa x damascena...).

Le porte-greffe a aussi sont importance, car selon son espèce, il tolèrerera mieux un sol humide, argileux, léger ou pauvre ainsi qu'une variation du pH. Essayez toujours de vérifier ce paramètre et de l'adapter au sol de votre jardin pour vous assurer une meilleure réussite.

2 - Soigner la plantation


On plante les rosiers à racines nues entre novembre et mars lors de la période de repos. Les racines auront le temps de se développer avant les grosses chaleurs estivales. Les rosiers en conteneurs pourront être introduits au jardin toute l'année avec la précaution d'éviter les périodes de gel ou de chaleur.Les rosiers ont besoin d'un emplacement très ensoleillé et bien ventilé pour limiter l'apparition des maladies auxquels ils sont sujets. Ne les plantez jamais en terrain constamment détrempés, et travaillez la terre pour qu'elle soit à la fois meuble et fertile. Un ajout de compost et de terreau peut être nécessaire pour l'améliorer. Si le sol est très argileux et collant, ajoutez à ce mélange du sable de rivière de granulométrie moyenne.

Evitez d'enterrer le porte-greffe ; celui-ci devra dépasser du sol de quelques centimètres.

3 - Un entretien rigoureux


Un rosier récemment planté doit être arrosé souvent pour assurer sa reprise. Attention, évitez toujours d'arroser le feuillage afin de ne pas induire l'apparition de maladies cryptogamiques !
Apportez des engrais bio aux pieds de vos rosiers pour soutenir leur floraison et les rendre plus résistants. Un mélange de sang séché et de poudre de corne broyée fera merveille au printemps et en fin d'été.

Coupez les fleurs fanées à une feuille sous le pétiole afin d'induire la formation de nouveaux boutons floraux et ainsi obtenir plus de fleurs. Pensez à arquer vers le bas les rosiers grimpants, ils seront plus florifères !

Une taille de nettoyage sera la bienvenue chaque année. Taillez alors les branches mortes et celles qui se croisent au centre de la plante. Les rosiers chétifs pourront être taillés très court (15 à 20 cm au-dessus du point de greffe).


Pour partager l'article :

Fiches pratiques de jardinage autres articles :