Comment choisir ses poissons de bassin ?

Par Iris Makoto

Un bassin, c'est bien, avec de jolis poissons qui le peuplent c'est mieux ! Quelles espèces choisir ? Combien de poissons introduire dans le bassin ? Petit tour d'horizon des diverses possibilités.


Comment choisir ses poissons de bassin ?

Les critères de choix



- Un poisson est avant tout un être vivant. En tant que tel, il a des besoins bien précis dont il faudra tenir compte. Bien que contrairement à certains animaux de compagnie, il ne requière que des soins et une présence moindres, il devra tout de même vivre dans un univers propre et obtenir sa nourriture quotidienne.

- Autre paramètre essentiel : le volume du bassin. Certains poissons ont l'instinct grégaire et ne vivent heureux que lorsqu'ils sont accompagnés d'autres individus de leur espèce, c'est le cas par exemple de l'ide melanote (Leuciscus idus) ou du poisson rouge (Carassius auratus). Ce dernier à besoin de place car il peut atteindre une longueur de 40 cm et peut vivre 15 ans dans de bonnes conditions, c'est-à-dire, s'il a à sa disposition au moins 0,1m3 d'eau par poisson. Cet animal comporte toutefois l'avantage de grossir selon la taille du bassin, stoppant sa croissance si nécessaire.

- N'envisagez pas l'acquisition de carpes koïs ou d'esturgeons (Acipenser sturio) dans un petit bassin. Ces poissons grandissent très vite et ont besoin d'espace pour vivre. Un bassin de 6 m² peut accueillir 3 carpes koïs au maximum, quant aux esturgeons, ils ne seront introduits que dans les très grands bassins (au moins 25 m²) et offrant une bonne profondeur. Les esturgeons se nourrissent au fond de l'eau et peuvent atteindre la taille de 3,5 m en quelques années. Méfiance donc ! N'oubliez pas non plus que contrairement à la majorité des autres poissons de bassin, l'esturgeon n'hiverne pas et qu'il faudra continuer à le nourrir.- La profondeur du bassin entre justement en compte pour certaines espèces comme l'ide melanote ou l'esturgeon qui ont besoin d'au moins 80 cm de profondeur. Autre intérêt d'une profondeur suffisante : en hiver lorsque la surface de l'eau est gelée, les poissons pourront se réfugier au fond du bassin sans être pris dans la glace.

- Critère essentiel dans le choix de vos poissons de bassins, leur résistance au froid, qui devra être adaptée à votre région. Si vous habitez dans une zone où le gel sévit en hiver, ne choisissez que des variétés de poissons résistantes comme le poisson rouge classique, l'ide, la carpe koï ou l'esturgeon qui restent des valeurs sûres. La gambusie (Gambusia affinis), idéale pour chasser les larves de moustiques, reste un peu frileuse, mais pourra néanmoins être introduite dans les régions les plus douces. Attention aux poissons rouges de variétés très travaillées comme les 'Queues de voiles', les 'Têtes de Lion', ou autres 'Black moor', ces étranges poissons noirs aux yeux proéminents, ils ne supportent pas l'eau froide et devront être hivernés dans un aquarium pendant la saison froide.



Pour partager l'article :

Fiches pratiques de jardinage autres articles :