Les araignées rouges


Les araignées rouges
Description
Les araignées rouges sont des acariens qui appartiennent à la famille des Arachnides, il ne s'agit donc pas d'insectes. De très petite taille (0,5 millimètre au maximum) ils sont très difficiles à percevoir ce qui les rend encore plus redoutables. Le corps de forme ovale peut être de couleur jaune, orange, rouge ou brun, orné de quelques taches plus foncées sur le dos. L'animal possède 4 paires de pattes et à l'extrémité de sa tête des palpes terminés en pointe qui lui permettent de se nourrir de la sève des plantes.

Dégâts causés au jardin
Les acariens sont souvent présents massivement au revers des feuilles des plantes ; les feuilles vidées de leur sèves et entourées d'une presque invisible toile, se picotent de blanc, puis deviennent grises et finissent par tomber. En cas de grave attaque, la plante peut être totalement défoliée et mourir rapidement.

Comment lutter de façon naturelle ?
Les araignées rouges détestent l'eau et s'en protège en se cachant sous les feuilles ; vaporisez souvent le feuillage par en-dessous avec le jet d'eau pour créer une humidité constante qui les fera fuir. Pour ne pas contaminer les autres plantes, isolez la plante atteinte et nettoyez vos outils à l'alcool après une intervention sur la plante touchée.
Coupez et brûlez toutes les parties atteintes et traitez avec une solution de savon noir et de tabac en pulvérisation. Le prédateur de l'araignée rouge, Phytoselulus persimillis, très vorace se nourrit de ses œufs, de ses larves et même des adultes. Il est possible de l'introduire au jardin en cas d'attaque.


Pour partager l'article :

La faune au jardin autres articles :