La cétoine dorée


La cétoine dorée
Description
Coléoptère appartenant à la famille des Cetoniidae, la cétoine dorée (Cetonia aurata) est une habituée de nos jardins où on peut la rencontrer sur les pétales de roses ou d'autres plantes d'ornement dès le printemps. Ce bel insecte au corps rectangulaire de 1 à 2 cm de longueur varie du noir mat au vert métallisé. Certains sujets présentent des reflets bleus, roses ou dorés. La tête est pourvue de deux petits yeux, d'antennes et de mandibules. Les ailes membraneuses se déplient sous les élytres constamment soudés, lorsque la bête veut se déplacer en volant.

Utilité au jardin
La cétoine est très utile lors de son état larvaire, car elle assure un bon recyclage des éléments organiques notamment lorsqu'elle est installée dans le tas de compost. Il ne faut pas la confondre avec la larve de hanneton dont elle se différencie par son corps très trapu, son extrémité d'abdomen rond, ses courtes pattes et sa tête de taille minime.
A l'état adulte, ce coléoptère, très agréable à regarder sous sa forme métallisée, est un bon pollinisateur. Parfois, il est chassé car il colonise en grand nombre les roses épanouies. Pour le détourner sans le tuer, posez non loin de vos plantes ornementales des fruits très mûrs qui l'attireront.

Comment l'attirer au jardin ?
La cétoine dorée préfère les jardins bien chauds et ensoleillés. Elle aime aussi pondre sur les tas de compost et les déchets verts où les larves trouveront largement de quoi se nourrir. Ménagez aussi une zone en jachère où pousseront des fleurs sauvages comme les ombellifères ou les aubépines.


Pour partager l'article :

La faune au jardin autres articles :